Poliénas

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Poliénas
Poliénas
Place du village, Poliénas, 2015
Blason de Poliénas
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Intercommunalité Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté
Maire
Mandat
Bernard Fournier
2020-2026
Code postal 38210
Code commune 38310
Démographie
Population
municipale
1 188 hab. (2017 en augmentation de 8,79 % par rapport à 2012)
Densité 85 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 14′ 59″ nord, 5° 28′ 19″ est
Altitude Min. 178 m
Max. 409 m
Superficie 14,03 km2
Élections
Départementales Canton de Tullins
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Poliénas
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Poliénas
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Poliénas
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Poliénas
Liens
Site web www.polienas.sud-gresivaudan.org

Poliénas est une commune française située dans le département de l'Isère, en région Auvergne-Rhône-Alpes.

Historiquement située dans la province royale du Dauphiné, Poliénas fait partie de la communauté de communes de Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté depuis sa création en 2017.

Géographie[modifier | modifier le code]

Poliénas (dans le quart supérieur à droite de l'image) vue depuis la Cheminée (Vercors).

Situation et description[modifier | modifier le code]

La commune de Poliénas est située dans le sud-est de la France, dans le département de l'Isère à environ 35 km de Grenoble. les ville la plus proche sont Tullins à environ 7. km et Vinay à environ 8 km.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

La partie occidentale du territoire de l'Isère où se situe la ville de Poliénas est formée d'une grande plaine (la vallée de l'Isère) à l'ambiance tempérée, de bas plateaux et de collines assez peu élevées au climat un peu plus rude. Du fait du relief peu accentué, les masses d'air venues du nord et du sud circulent assez aisément.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Le territoire communal est sillonné de plusieurs cours d'eau dont l'Isère, un des principaux affluents du Rhône, qui borde le sud-est du territoire communal. et quelques rus ou ruisseaux qui sont tous ses affluents ou sous-affluents.

Voies de communication et transport[modifier | modifier le code]

La route départementale 1092 (RD1092) dénommée ainsi entre Romans-sur-Isère et Voiron se dénommait avant son déclassement en route nationale 92. Cette ancienne route nationale reliait Genève à Valence jusqu'en 1974 et traverse le bourg de Tullins du nord-ouest vers le sud-est.

L’autoroute A49 qui traverse le territoire de la commune est une voie routière à grande circulation, qui relie Romans (Valence) à Grenoble. Elle a été mise en service définitivement en 1992 et possède une aire de repos à son nom.

  • Au nord : Sortie 11 Tullins
  • Au sud : Sortie 10 Vinay

La commune héberge une gare ferroviaire qui est desservie par les trains TER Auvergne-Rhône-Alpes (relation de Chambéry à Valence-Ville).

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Hameaux lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Risques naturels[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

l'ensemble du territoire de la commune de Poliénas est situé en zone de sismicité no 4 (sur une échelle de 1 à 5), en limite de la zone no 3 qui se situe vers l'ouest et le nord-ouest du département de l'Isère[1].

Terminologie des zones sismiques[2]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 4 Sismicité moyenne accélération = 1,6 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Les habitants de Poliénas sont les Poliénois et Poliénoises.

Histoire[modifier | modifier le code]

Entre 1790 et 1794, Poliénas absorbe l'éphémère commune de La Roche-Montferrie[3].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
? novembre 1941 Lucien Jourdan ? révoqué par le Gouvernement de Vichy[4]
mai 1950 mars 1971 Alexandre Roux    
mars 1971 juin 1995 Moïse Zala DVD Conseiller général du Canton de Tullins (1985-1992)
juin 1995 juin 2008 Bernard Roux    
mars 2008 mars 2014 Annette Guichard-Mahinc    
mars 2014 En cours Bernard Fournier DVD Retraité Fonction publique[5]

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[6]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[7].

En 2017, la commune comptait 1 188 habitants[Note 1], en augmentation de 8,79 % par rapport à 2012 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
9851 0441 0921 2201 2061 1891 1431 0961 061
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
960967969913805758756690662
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
619627604548575557599605643
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
6506446057379089171 0481 0951 176
2017 - - - - - - - -
1 188--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[8] puis Insee à partir de 2006[9].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée à l'académie de Grenoble. Elle compte une école primaire.

Équipement culturel et sportif[modifier | modifier le code]

Bibliothèque municipale de Poliénas, juillet 2015.

Poliénas dispose de plusieurs infrastructures aux services de la population dont un bureau de La Poste, une bibliothèque municipale et des associations sportives : football, danse, yoga, tennis, terrain d'aéromodélisme… ;

Médias[modifier | modifier le code]

École primaire et maternelle de Poliénas, juillet 2015.

Radios[modifier | modifier le code]

Radios qui émettent sur la commune :

  • France Culture : 89,2 FM ;
  • Radio Millénium: 95,3 FM ;
  • Radio ISA : 100,3 FM ;
  • France Bleu Isère : 101 FM ;
  • France Info : 105,4 FM ;
  • HOT Radio : 102,1 FM ;
  • NRJ : 103,1 FM / 96,2 FM;
  • RMC Info : 106,1 FM ;
  • France Musique : 107,2 FM ;
  • Autoroute Info : 107,7 FM.

Presse écrite[modifier | modifier le code]

Historiquement, le quotidien à grand tirage Le Dauphiné libéré consacre, chaque jour, y compris le dimanche, dans son édition du Sud Grésivaudan, un ou plusieurs articles à l'actualité de la ville et de la communauté de communes, ainsi que des informations sur les éventuelles manifestations locales, les travaux routiers, et autres événements divers à caractère local.

Cultes[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

La commune est une productrice de noix de l'aire de l'appellation protégée noix de Grenoble. Elle a été très touchée par la tempête des 7 et 8 novembre 1982, qui a détruit près de 4 000 noyers[10].

Le commune fait partie de l'aire géographique de production et transformation du « Bois de Chartreuse », la première AOC de la filière Bois en France[11],[12].

  • Commerce : épicerie le Bon'Esprit, salon de coiffure Tif coiffure ;
  • Restaurant : l'Ombrage Rêvé ;
  • Artisans : carrossier, paysagistes, BTP…

Culture locale et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église de Poliénas, juillet 2015.
  • Ruines du château fort du Châteauneuf, du XIe siècle[13]
  • Ruines de la maison forte de La Marcousse, du début du XVe siècle[13]
  • « le château », ou maison forte des de Gobert, du XVe siècle[13]
  • Église paroissiale dédiée à Saint-Jean-Baptiste, du XIIe siècle[13]
  • Au Chaffard, les anciennes maisons en style Renaissance[13]
  • Une maison bourgeoise, au Sud du village, conserve les traces d'une ancienne fenêtre à meneaux[13]
  • Carrière
  • Noyeraies (noix A.O.C. de Grenoble)

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Héraldique[modifier | modifier le code]

Blason de Poliénas Blason
Parti d'or et de gueules, à trois écusson rangés 2 et 1 ; le premier d'azur à trois potence d'or ou béquilles de Saint Antoine posées 2 et 1, au chef d'argent portant l'inscription CHATEAUNEUF !, le deuxième d'or à trois guidons d'azur au chef surbaissé de gueules chargé d'un lion passant d'argent, au chef d'argent portant l'inscription BARONNAT, et le troisième parti d'or et de gueule à un lion de sable, le chef d'argent portant l'inscription LA MARCOUSSE[14].
Détails
Le statut officiel du blason reste à déterminer.


Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Site de la préfecture de l'Isère, carte des zones de sismicité
  2. Arrêté du 22 octobre 2010 relatif à la classification et aux règles de construction parasismique applicables aux bâtiments de la classe dite « à risque normal » - Légifrance
  3. http://cassini.ehess.fr/cassini/fr/html/fiche.php?select_resultat=61216
  4. « Journal officiel de la République française. Lois et décrets », sur Gallica, (consulté le 31 août 2020).
  5. « Résultats municipales 2020 à Poliénas », sur lemonde.fr (consulté le 31 août 2020).
  6. L'organisation du recensement, sur insee.fr.
  7. Calendrier départemental des recensements, sur insee.fr.
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  9. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2006, 2007, 2008, 2009, 2010, 2011, 2012, 2013, 2014, 2015, 2016 et 2017.
  10. F. Monteiller « La tempête des 7 et 8 novembre 1982 dans la Drôme et l'Isère », Études drômoises, (no)64, mars 1985, p. 40.
  11. Information Presse du 5 novembre 2018 : Le Bois de Chartreuse obtient la première AOC Bois en France. Une première dans la filière bois !, site officiel du Bois de Chartreuse.
  12. Cahier des charges de l’appellation d’origine « Bois de Chartreuse », homologué par l’arrêté du 23 octobre 2018 publié au JORF du 31 octobre 2018, Bulletin officiel du Ministère de l’agriculture et de l’alimentation, n° 2018-46 (.PDF).
  13. a b c d e et f Eric Tasset, Châteaux forts de l'Isère : Grenoble et le Nord de son arrondissement, Grenoble, éditions de Belledonne, , 741 p. (ISBN 2-911148-66-5), pp. 386-394
  14. Photo des armoiries de Poliénas File:Polienas Blason.jpg

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]