Têche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Têche
Têche
La mairie et les écoles au début du XXe siècle.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Auvergne-Rhône-Alpes
Département Isère
Arrondissement Grenoble
Intercommunalité Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté
Maire
Mandat
Philippe Charbonnel
2020-2026
Code postal 38470
Code commune 38500
Démographie
Gentilé Téchois(e)(s)
Population
municipale
574 hab. (2017 en diminution de 1,2 % par rapport à 2012)
Densité 114 hab./km2
Géographie
Coordonnées 45° 11′ 01″ nord, 5° 22′ 56″ est
Altitude Max. 411 m
Superficie 5,03 km2
Élections
Départementales Canton du Sud Grésivaudan
Législatives Neuvième circonscription
Localisation
Géolocalisation sur la carte : Auvergne-Rhône-Alpes
Voir sur la carte administrative de Auvergne-Rhône-Alpes
City locator 14.svg
Têche
Géolocalisation sur la carte : Isère
Voir sur la carte topographique de l'Isère
City locator 14.svg
Têche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte administrative de France
City locator 14.svg
Têche
Géolocalisation sur la carte : France
Voir sur la carte topographique de France
City locator 14.svg
Têche
Liens
Site web Site officiel

Têche est une commune française située dans le département de l'Isère en région Auvergne-Rhône-Alpes. Elle fait partie de la communauté de communes de Saint-Marcellin Vercors Isère Communauté.

Géographie[modifier | modifier le code]

Situation et description[modifier | modifier le code]

La commune, à l'aspect essentiellement rural, est située dans la basse vallée de l'Isère, dans la partie occidentale du département de l'Isère, entre les agglomérations de Grenoble et de Valence.

Communes limitrophes[modifier | modifier le code]

Rose des vents Saint-Vérand Beaulieu Rose des vents
N
O    Têche    E
S
Saint-Sauveur Izeron

Géologie[modifier | modifier le code]

Climat[modifier | modifier le code]

La partie occidentale du territoire du département de l'Isère où se situe le village de Têche est formé de plaines à l'ambiance tempérée, de bas plateaux et de collines assez peu élevées au climat un peu plus rude. Du fait du relief peu accentué, les masses d'air venues du nord et du sud circulent assez aisément.

Hydrographie[modifier | modifier le code]

Voies de communication[modifier | modifier le code]

La gare ferroviaire la plus proche est la gare SNCF de Vinay située sur la ligne de Valence à Moirans.

L’autoroute A 49 qui traverse le territoire de la commune est une voie routière à grande circulation, qui relie Romans (Valence) à Grenoble. Elle a été mise en service définitivement en 1992.

Urbanisme[modifier | modifier le code]

Morphologie urbaine[modifier | modifier le code]

Hameaux, lieux-dits et écarts[modifier | modifier le code]

Risques naturels et technologiques[modifier | modifier le code]

Risques sismiques[modifier | modifier le code]

La totalité du territoire de la commune de Têche est situé en zone de sismicité n°4 (sur une échelle de 1 à 5), en limite de la zone n°3 qui se situe à l'ouest du territoire communal ainsi que pour l'ensemble du département de l'Isère[1].

Terminologie des zones sismiques[2]
Type de zone Niveau Définitions (bâtiment à risque normal)
Zone 4 Sismicité moyenne accélération = 1,6 m/s2

Autres risques[modifier | modifier le code]

Toponymie[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Préhistoire et Antiquité[modifier | modifier le code]

Durant la période antique, la vallée de l'Isère et le nord de l'actuel département de l'Isère est progressivement occupée par les allobroges, peuple gaulois venu du norrd de l'Italie et d'Helvétie, conquis par Rome. Ils développent une civilisation métissée avec les peuples vivant sur place, civilisation marquée par l'agriculture et la métallurgie.

En 121 av. J.-C., les Allobroges, alliés aux Salluviens et aux Arvernes, se levèrent de nouveau en masse contre les Romains alliés aux Eduens. Une première bataille fut gagnée par le proconsul Gnaeus Domitius, puis une deuxième bataille, lors de laquelle les Eduens sont alliés des Allobroges, des Salluviens et des Arvernes est livrée au confluent du Rhône et de l'Isère, à quelques kilomètres à l'ouest du territoire communal. La victoire romaine du proconsul Fabius Maximus permit aux Romains une conquête du pays des Allobroges, et son incorporation à la province romaine de la Narbonnaise.

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Temps Modernes et époque contemporaine[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Administration municipale[modifier | modifier le code]

Liste des élus[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
mars 2001 mars 2014 M. Robert Caniffi    
mars 2014 En cours M. Denis Falque SE Fonctionnaire[3]
Les données manquantes sont à compléter.

Population et société[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Ses habitants sont appelés les Téchois [4]. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir de 2006, les populations légales des communes sont publiées annuellement par l'Insee. Le recensement repose désormais sur une collecte d'information annuelle, concernant successivement tous les territoires communaux au cours d'une période de cinq ans. Pour les communes de moins de 10 000 habitants, une enquête de recensement portant sur toute la population est réalisée tous les cinq ans, les populations légales des années intermédiaires étant quant à elles estimées par interpolation ou extrapolation[5]. Pour la commune, le premier recensement exhaustif entrant dans le cadre du nouveau dispositif a été réalisé en 2006[6].

En 2017, la commune comptait 574 habitants[Note 1], en diminution de 1,2 % par rapport à 2012 (Isère : +2,75 %, France hors Mayotte : +2,36 %).

Évolution de la population  [ modifier ]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
7918889901 0361 0541 1361 0981 0911 126
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
1 1121 0851 0751 001934376382372375
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
378354330280288305318301286
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2016
293286301387484493505571574
2017 - - - - - - - -
574--------
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[7] puis Insee à partir de 2006[8].)
Histogramme de l'évolution démographique

Enseignement[modifier | modifier le code]

La commune est rattachée à l'académie de Grenoble.

Cultes[modifier | modifier le code]

La communauté catholique et l'église de Têche (propriété de la commune) sont rattachées à la paroisse Saint-Joseph-des-deux-rives, elle même rattachée au diocèse de Grenoble-Vienne[9].

Économie[modifier | modifier le code]

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • L'Église de l'Assomption-de-Notre-Dame[10].

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes
  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2020, millésimée 2017, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2019, date de référence statistique : 1er janvier 2017.
Références

http://www.lelienlocal.com/association-foyer-rural-de-teche.html