Canton de Livarot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Canton de Livarot
Canton de Livarot
Situation du canton de Livarot dans le département de Calvados.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Caen (1)
Lisieux (23)
Bureau centralisateur Livarot-Pays-d'Auge
Conseillers
départementaux
Sébastien Leclerc
Véronique Maymaud
2015-2021
Code canton 14 18
Histoire de la division
Création 15 février 1790[1]
Modification 1 6 brumaire an X[2],[3]
(28 octobre 1801)
Modification 2 22 mars 2015[4]
Démographie
Population 22 795 hab. (2015)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Superficie 472,40 km2
Subdivisions
Communes 24

Le canton de Livarot est une division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie. À la suite du redécoupage cantonal de 2014, les limites territoriales du canton sont remaniées. Le nombre de communes du canton passe de 22 à 53.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton est organisé autour de Livarot dans les arrondissements de Caen et de Lisieux. Son altitude varie de 39 m (Le Mesnil-Durand) à 233 m (Saint-Germain-de-Montgommery) pour une altitude moyenne de 131 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

De 1833 à 1848, les cantons de Livarot et d'Orbec avaient le même conseiller général. Le nombre de conseillers généraux était limité à 30 par département[5].

Un nouveau découpage territorial du Calvados entre en vigueur en mars 2015, défini par le décret du 17 février 2014[4], en application des lois du (loi organique 2013-402 et loi 2013-403)[6]. Les conseillers départementaux sont, à compter de ces élections, élus au scrutin majoritaire binominal mixte. Les électeurs de chaque canton élisent au Conseil départemental, nouvelle appellation du Conseil général, deux membres de sexe différent, qui se présentent en binôme de candidats. Les conseillers départementaux sont élus pour 6 ans au scrutin binominal majoritaire à deux tours, l'accès au second tour nécessitant 12,5 % des inscrits au 1er tour. En outre la totalité des conseillers départementaux est renouvelée. Ce nouveau mode de scrutin nécessite un redécoupage des cantons dont le nombre est divisé par deux avec arrondi à l'unité impaire supérieure si ce nombre n'est pas entier impair, assorti de conditions de seuils minimaux[7]. Dans le Calvados, le nombre de cantons passe ainsi de 49 à 25. Le nombre de communes du canton passe de 22 à 53.

Représentation[modifier | modifier le code]

Représentation avant 2015[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1845 Frédéric Luc Hélix d'Hacqueville
(1804-1879)
  Président honoraire du tribunal civil de Lisieux, propriétaire, maire d'Orbec
1845 1848 M. Cordier   Négociant à Lisieux
1848 1852 Alfred Rioult de Neuville Droite
Monarchiste
Propriétaire, maire de Livarot, député (1849-1851)
1852 1857
(décès)
Théodore-Auguste de Lyée de Belleau
(1788-1857)
  Maire de Notre-Dame-de-Courson
1857 1913
(décès)
Charles de Lyée de Belleau
(fils du précédent)[8]
Droite Maire de Notre-Dame-de-Courson
1913 1917
(décès)[9]
Marcel Gambier Républicain Chef de cabinet du sous-secrétaire d'État à la guerre, adjoint au maire de Livarot
1917 1919 siège vacant    
1919 1940 Joseph Laniel RG-URD Manufacturier, maire de Notre-Dame-de-Courson, député (1932-1940)
1945 1956
(décès)
Marcel Lescène DVD puis
RPF puis DVD
Pharmacien à Livarot
1956 1964
(décès)
Maurice Troussier UNR puis DVD  
1964 1967 Gustave Timmerman DVD Maire de Livarot (1953-1968)
1967 1980
(décès)
Gilles Dudouit DVD Maire de La Chapelle-Haute-Grue
1980 1985 Joseph Rioult de Neuville DVD Maire de Livarot (1968-1977)
1985 1991
(démission)
Jean Prado    
1991 2004 Robert Halley DVD Maire des Moutiers-Hubert, homme d'affaires
2004 2015 Sébastien Leclerc DVD Maire de Livarot depuis 2008

Le canton participe à l'élection du député de la troisième circonscription du Calvados.

Représentation à partir de 2015[modifier | modifier le code]

Conseillers départementaux successifs
Période élective Mandat Identité Nuance Qualité
2015 2021 2015 en cours Sébastien Leclerc   LR Député (depuis 2017)
Gérant de sociétés
Maire de Livarot (2008-2015)
Maire de Livarot-Pays-d'Auge (2016-2017)
Président de la communauté de communes du Pays de Livarot (2008-2016)
2015 en cours Véronique Maymaud   DVD Retraitée
Maire de Vaudeloges (2014-2016)

À l'issue du premier tour des élections départementales de 2015, deux binômes sont en ballotage : Sébastien Leclerc et Véronique Maymaud (Union de la Droite, 51,11 %) et Laëtitia Dubosq et Daniel Gosset (FN, 27,71 %). Le taux de participation est de 50,17 % (8 608 votants sur 17 157 inscrits)[10] contre 51,43 % au niveau départemental[11] et 50,17 % au niveau national[12].

Au second tour, Sébastien Leclerc et Véronique Maymaud (Union de la Droite) sont élus avec 68 % des suffrages exprimés et un taux de participation de 49,85 % (5 299 voix pour 8 560 votants et 17 173 inscrits)[13].

Composition[modifier | modifier le code]

Composition avant 2015[modifier | modifier le code]

Situation du canton dans l'arrondissement de Lisieux.

Le canton de Livarot groupait vingt-deux communes et comptait 6 720 habitants (population municipale 2012).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Auquainville 308 14140 14028
Les Autels-Saint-Bazile 50 14140 14029
Bellou 147 14140 14058
La Brévière 108 14140 14105
La Chapelle-Haute-Grue 80 14140 14153
Cheffreville-Tonnencourt 286 14140 14155
Fervaques 685 14140 14265
Heurtevent 195 14140 14330
Lisores 282 14140 14368
Livarot 2 116 14140 14371
Le Mesnil-Bacley 211 14140 14414
Le Mesnil-Durand 308 14140 14418
Le Mesnil-Germain 276 14140 14420
Les Moutiers-Hubert 43 14140 14459
Notre-Dame-de-Courson 407 14140 14471
Sainte-Foy-de-Montgommery 184 14140 14576
Saint-Germain-de-Montgommery 170 14140 14583
Sainte-Marguerite-des-Loges 175 14140 14615
Saint-Martin-du-Mesnil-Oury 114 14140 14633
Saint-Michel-de-Livet 177 14140 14634
Saint-Ouen-le-Houx 89 14140 14638
Tortisambert 132 14140 14696

La commune de La Croupte, rattachée au canton d'Orbec, constitue une enclave dans le canton de Livarot.

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont à nouveau rattachées au canton de Livarot auquel s'ajoutent les treize communes du canton de Saint-Pierre-sur-Dives, une commune du canton de Morteaux-Coulibœuf et dix-sept du canton d'Orbec.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le territoire du canton de Livarot antérieur à 2015[14] :

  • Pontaléry, absorbée en 1826 par Le Mesnil-Durand.
  • Saint-Aubin-sur-Auquainville, absorbée en 1831 par Auquainville.
  • Les Autels-en-Auge, absorbée en 1831 par Saint-Bazile. La commune prend le nom de Les Autels-Saint-Bazile.
  • Saint-Pierre-de-Courson, absorbée en 1831 par Notre-Dame-de-Courson.
  • Le Mesnil-Oury, absorbée en 1831 par Saint-Martin-des-Noyers. La commune prend le nom de Saint-Martin-du-Mesnil-Oury.
  • Bellouet, absorbée en 1832 par Bellou.
  • Tonnencourt, absorbée en 1882 par Cheffreville. La commune prend le nom de Cheffreville-Tonnencourt.

Composition après 2015[modifier | modifier le code]

Le canton de Livarot comprend vingt-quatre communes entières[4] :

Liste des communes du canton
Nom Code
Insee
Intercommunalité Population
(dernière pop. légale)
Livarot-Pays-d'Auge
(chef-lieu)
14371 CA Lisieux Normandie 6 473 (2015)
Cernay 14147 CA Lisieux Normandie 147 (2015)
La Folletière-Abenon 14273 CA Lisieux Normandie 137 (2015)
Lisores 14368 CA Lisieux Normandie 271 (2015)
Orbec 14478 CC du Pays de l'Orbiquet 2 152 (2015)
Saint-Denis-de-Mailloc 14571 CA Lisieux Normandie 294 (2015)
Saint-Martin-de-Bienfaite-la-Cressonnière 14621 CA Lisieux Normandie 487 (2015)
Saint-Pierre-en-Auge 14654 CA Lisieux Normandie 7 835 (2015)
Val-de-Vie 14576 CA Lisieux Normandie 542 (2015)
Valorbiquet 14570 CA Lisieux Normandie 2 507 (2015)
Vendeuvre 14735 CC du pays de Falaise 731 (2015)
La Vespière-Friardel 14740 CA Lisieux Normandie 1 219 (2015)

Le canton comptait cinquante-trois communes lors du redécoupage des cantons pour 2015. Du fait de la fusion de nombreuses communes sous le statut de commune nouvelle, beaucoup sont devenues des communes déléguées :

Commune nouvelle de La Vespière-Friardel :

Commune nouvelle de Livarot-Pays-d'Auge :

Commune nouvelle de Val-de-Vie :

Commune nouvelle de Valorbiquet

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population (ancien territoire)  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
7 275 6 818 6 302 6 219 6 337 6 360 6 602 6 780 6 720
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[15] puis population municipale à partir de 2006[16])
Histogramme de l'évolution démographique


En 2015, le canton comptait 22 795 habitants[Note 1].

Évolution de la population (nouveau territoire)  [ modifier ]
2015
22 795
(Sources : Base Insee, population municipale à partir de 2015[17].)


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Louis Marie Prudhomme, Dictionnaire géographique et méthodique de la République française en 120 départements, volume 1, Paris, Louis Marie Prudhomme, , 673 p. (lire en ligne)
  • Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Librairie Droz SA, , 839 p. (ISBN 2600000658, lire en ligne)
  • Claude Motte,Isabelle Séguy,Christine Théré, Communes d'hier, communes d'aujourd'hui : les communes de la France, Paris, Ined, , 407 p. (ISBN 9 782733 210284).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale légale en vigueur au 1er janvier 2018, millésimée 2015, définie dans les limites territoriales en vigueur au 1er janvier 2017, date de référence statistique : 1er janvier 2015.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Louis Marie Prudhomme (1798), p. 40
  2. Notice communale de Livarot sur le site de l'EHESS.
  3. Bernard Gaudillère (1995), p. 792.
  4. a, b et c Décret no 2014-160 du 17 février 2014 portant délimitation des cantons dans le département du Calvados.
  5. http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5492729z/f180.image.r=cantons%201833
  6. « Loi no  2013-403 du 17 mai 2013 relative à l'élection des conseillers départementaux, des conseillers municipaux et des conseillers communautaires, et modifiant le calendrier électoral », JORF no 0114 du 18 mai 2013 p. 8242, (consulté le 26 avril 2014)
  7. Article 4 de la loi du 17 mai 2013 modifiant l'article L 191 -1 du code électoral.
  8. http://gw.geneanet.org/dlouis3?lang=fr;pz=philbert;nz=de+boschenry;ocz=0;p=charles;n=de+lyee+de+belleau
  9. https://www.ouest-france.fr/le-conseiller-general-marcel-gambier-tue-au-combat-2739238
  10. « Résultats du 1er tour pour le canton de Livarot », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  11. « Résultats du 1er tour pour le département du Calvados », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 24 mars 2015)
  12. « Résultats du 1er tour pour la France entière », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 23 mars 2015)
  13. « Résultats du second tour pour le canton de Livarot », sur le site du Ministère de l'Intérieur (consulté le 30 mars 2015)
  14. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des vingt-deux communes du canton)
  15. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  16. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012
  17. Fiches Insee - Populations légales du canton pour l'année 2015.

Liens externes[modifier | modifier le code]