Fervaques

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant une commune du Calvados
Cet article est une ébauche concernant une commune du Calvados.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?). Le bandeau {{ébauche}} peut être enlevé et l’article évalué comme étant au stade « Bon début » quand il comporte assez de renseignements encyclopédiques concernant la commune.
Si vous avez un doute, l’atelier de lecture du projet Communes de France est à votre disposition pour vous aider. Consultez également la page d’aide à la rédaction d’un article de commune.

 Ne pas confondre avec Fervaches (Manche)
Fervaques
Image illustrative de l'article Fervaques
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Livarot
Intercommunalité Communauté de communes du Pays de Livarot
Maire délégué Didier Lallier
Code postal 14140
Code commune 14265
Démographie
Gentilé Fervaquois
Population 670 hab. (2013)
Densité 63 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 02′ 28″ nord, 0° 15′ 14″ est
Altitude Min. 73 m – Max. 197 m
Superficie 10,67 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Livarot-Pays-d'Auge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Fervaques

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Fervaques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Fervaques

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Fervaques

Fervaques est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Livarot-Pays-d'Auge[1].

Elle est peuplée de 670 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune est au cœur du pays d'Auge. Son bourg est à 10 km au nord-est de Livarot, à 13 km au sud de Lisieux et à 14 km à l'ouest d'Orbec[2].

Communes limitrophes de Fervaques[3]
Auquainville Auquainville Saint-Cyr-du-Ronceray
Le Mesnil-Germain,
Cheffreville-Tonnencourt
Fervaques[3] Tordouet
Cheffreville-Tonnencourt,
Notre-Dame-de-Courson
La Croupte Cernay,
Notre-Dame-de-Courson

Toponymie[modifier | modifier le code]

Le nom de la localité est attesté en 1320 sous la forme Fervaches, puis en Farvaques en 1667[4].

Ce toponyme représente une forme altérée d'un ancien Favarche, Faverche (non attesté), comme le montrent les formes anciennes de Fervaches (Manche, de Favarchiis vers 1280, Favarchia 1322), Farvache (Seine-et-Marne, de Faverchiis) et l'homophone Fervaques (Aisne, Favarkes 1188)[5].

Il s'agit d'un terme caractéristique de la langue d’oïl faverge au pluriel[5]. Il est issu du gallo-roman FABRICA « forge » (du latin fabrica « atelier, fabrique ». Fabrique est un emprunt savant).

L'étymologie populaire fer(re)-vaches explique l'altération de Faverche, l'élement -vaches ayant été traduit en normand septentrional par la forme -vaques, d'après vaque « vache ».

Le gentilé est Fervaquois.

Histoire[modifier | modifier le code]

Henry IV y dormit, dans le château, la veille de la bataille d'Ivry, en chemin vers Paris, avant de se convertir au christianisme[réf. nécessaire].

À la création des cantons, Fervaques est chef-lieu de canton. Ce canton est supprimé lors du redécoupage cantonal de l'an IX (1801)[6].

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
1792 1807 Michel Nicolas Jacquette    
1807 1836 Nicolas Guillaume Pain SE Propriétaire
1836 1840 Marquis Desportes SE Châtelain
1840 1859 Pierre Deshayes Lavigne SE  ?
1859 1876 Pierre Charles Hue SE Épicier
1876 1910 Eugène Dasnière SE Notaire
1910 1925 Edmond Bisson SE Agriculteur
1925 1937 Léopold Bourdon SE Agriculteur
1937 1953 Henry Lelièvre SE Agriculteur
1953 1964 André Troussier SE Vétérinaire et conseiller général
1964 1977 Louis Fresnel SE Épicier
1977 1989 Guy Lebarbé SE Vétérinaire
1989 1995 Roger Poulard SE Épicier
1995 2001 François Chavatte SE Médecin
2001[7] En cours Didier Lallier SE Agriculteur fromager
Les données manquantes sont à compléter.

Le conseil municipal est composé de quinze membres dont le maire et trois adjoints[8].

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2013, la commune comptait 670 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Fervaques[9]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2]. Fervaques a compté jusqu'à 1 448 habitants en 1806.

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
1 441 1 346 1 448 1 410 1 146 1 134 981 964 869
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
764 787 762 741 718 732 674 704 669
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
592 581 538 568 575 586 569 583 809
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 -
602 555 549 510 551 646 715 670 -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[10] puis Insee à partir de 2006 [11].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2013.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :