Canton de Ryes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
image illustrant un canton français image illustrant le Calvados
Cet article est une ébauche concernant un canton français et le Calvados.

Vous pouvez partager vos connaissances en l’améliorant (comment ?) selon les recommandations des projets correspondants.

Canton de Ryes
Situation du canton dans l'arrondissement de Bayeux.
Situation du canton dans l'arrondissement de Bayeux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Bayeux
Circonscription(s) 5e
Chef-lieu Ryes
Code canton 14 28
Histoire de la division
Création 1801
Disparition 2015
Démographie
Population 12 033 hab. (2012)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Superficie 127,80 km2
Subdivisions
Communes 25

Le canton de Ryes est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Ryes dans l'arrondissement de Bayeux. Son altitude variait de 0 m (Arromanches-les-Bains) à 80 m (Esquay-sur-Seulles) pour une altitude moyenne de 39 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1852 Adolphe Louis Joret-Desclosières[1]   Avocat, ancien sous-préfet de Lisieux
1852 1874 Louis Joret-Desclosières (fils du précédent)[2] Appel au peuple
(Bonapartiste)
Ancien préfet, maire de Longues puis maire de Rosel, député (1877-1878)
1874 1885 Comte Henri de Toustain de Richebourg Droite Maire de Vaux-sur-Aure (1860-1884)
1885 1903 M. Guérin Républicain Propriétaire à Ryes
1903 1910 Louis d'Arthenay[3] Conservateur Antiquaire à Bayeux, conseiller municipal de Bayeux puis maire de Bazenville
1910 1911 Jean Colleville   Maire de Sommervieu (1888-1914)
1911 1919 M. Heuze   Propriétaire à Commes
1919 1938
(décès)
Michel Dansac RG Médecin, maire d'Asnelles
1938 1940 Louis André DVD Agriculteur, maire de Meuvaines (1936-1965)
1945 1964 Louis André CNIP Agriculteur, maire de Meuvaines, sénateur (1948-1971)
1964 2001 Philippe de Bourgoing RI puis UDF Agriculteur, sénateur de 1970 à 1998, maire de Tracy-sur-Mer de 1950 à 2007
2001 2015 François de Bourgoing UDF puis UMP Cadre commercial, Tracy-sur-Mer


Le canton participait à l'élection du député de la cinquième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Ryes regroupait vingt-cinq communes et comptait 12 033 habitants (population municipale 2012).

Communes Population
(2012)
Code
postal
Code
Insee
Arromanches-les-Bains 540 14117 14021
Asnelles 587 14960 14022
Banville 686 14480 14038
Bazenville 147 14480 14049
Colombiers-sur-Seulles 172 14480 14169
Commes 375 14520 14172
Crépon 218 14480 14196
Esquay-sur-Seulles 318 14400 14250
Graye-sur-Mer 633 14470 14318
Longues-sur-Mer 629 14400 14377
Magny-en-Bessin 159 14400 14385
Le Manoir 196 14400 14400
Manvieux 127 14117 14401
Meuvaines 147 14960 14430
Port-en-Bessin-Huppain 1 995 14520 14515
Ryes 502 14400 14552
Saint-Côme-de-Fresné 251 14960 14565
Sainte-Croix-sur-Mer 250 14480 14569
Sommervieu 1 027 14400 14676
Tierceville 167 14480 14690
Tracy-sur-Mer 353 14117 14709
Vaux-sur-Aure 336 14400 14732
Ver-sur-Mer 1 581 14114 14739
Vienne-en-Bessin 290 14400 14744
Villiers-le-Sec 305 14480 14757

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes de Commes, Esquay-sur-Seulles, Longues-sur-Mer, Magny-en-Bessin, Le Manoir, Manvieux, Port-en-Bessin-Huppain, Ryes, Sommervieu, Tracy-sur-Mer, Vaux-sur-Aure et Vienne-en-Bessin sont rattachées au canton de Bayeux, les communes de Colombiers-sur-Seulles, Tierceville et Villiers-le-Sec à celui de Bretteville-l'Orgueilleuse et les communes d'Arromanches-les-Bains, Asnelles, Banville, Bazenville, Crépon, Graye-sur-Mer, Meuvaines, Saint-Côme-de-Fresné, Sainte-Croix-sur-Mer et Ver-sur-Mer à celui de Courseulles-sur-Mer.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Ryes[4] :

  • Neuville-sur-Port et Villers-sur-Port, absorbées en 1824 par Huppain (Port-en-Bessin-Huppain).
  • Argouges-sur-Aure, absorbée en 1829 par Vaux-sur-Aure.
  • Fontenailles et Marigny, absorbées en 1861 par Longues (nommée Longues-sur-Mer à partir de 1924).

Le canton comprenait également une commune associée :

  • Huppain, associée à Port-en-Bessin depuis le 1er octobre 1972. L'association prend le nom de Port-en-Bessin-Huppain.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 284 8 355 8 658 9 622 10 611 10 899 11 644 12 108 12 033
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[5] puis population municipale à partir de 2006[6])
Histogramme de l'évolution démographique


Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Ducouret, Pierre Brunet, François Decaëns, Ryes : un canton du Bessin, Calvados, Développement culturel en Basse-Normandie, 1994
  • Annie Fettu, Canton de Ryes, éditions OREP, Nonant, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]