Canton de Ryes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Ryes
Canton de Ryes
Situation du canton dans l'arrondissement de Bayeux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Bayeux
Circonscription(s) 5e
Chef-lieu Ryes
Code canton 14 28
Histoire de la division
Création 1801
Disparition 2015
Démographie
Population 12 033 hab. (2012)
Densité 94 hab./km2
Géographie
Superficie 127,80 km2
Subdivisions
Communes 25

Le canton de Ryes est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Ryes dans l'arrondissement de Bayeux. Son altitude variait de 0 m (Arromanches-les-Bains) à 80 m (Esquay-sur-Seulles) pour une altitude moyenne de 39 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Vicomte puis comte
Frédéric-Christophe d'Houdetot
Majorité
dynastique
Auditeur-préfet du département de l'Escaut, pair de France, ancien député (1849-1851, 1852-1859), propriétaire à Étréham
1848 1870
(décès)[1]
Adolphe-Louis Joret-Desclosières
(1800-1870)
bonapartiste Avocat au barreau de Bayeux, maire de Longues
1870 1874 Aymar Joret-Desclosières (fils du précédent[2] Appel au peuple
(bonapartiste)
Ancien préfet, maire de Longues puis maire de Rosel, député (1877-1878)
1874 1885
(démission) [3]
Comte Henri de Toustain de Richebourg Droite Maire de Vaux-sur-Aure (1860-1884)
1885 1903
(décès)[4]
Célestin François Guernier[5] Républicain Bâtonnier de l'ordre des avocats, propriétaire, maire de Ryes
1903[6] 1910 Louis d'Arthenay[7] Conservateur Antiquaire à Bayeux, conseiller municipal de Bayeux puis maire de Bazenville
1910 1911
(annulation)[8]
Jean Colleville   Maire de Sommervieu (1888-1914)
1911[9] 1919 Jules Heuzey   Propriétaire à Commes
1919 1938
(décès)[10]
Michel Dansac RG Médecin, maire d'Asnelles
1938[11] 1940 Louis André DVD Agriculteur, maire de Meuvaines (1936-1965)
1943 1945 Alexandre Bernard
(1878-1946)
  Médecin à Argences, maire de Ryes, nommé conseiller départemental en 1943[12]
1945 1964 Louis André CNIP Agriculteur, maire de Meuvaines, sénateur (1948-1971)
1964 2001 Philippe de Bourgoing RI puis UDF Agriculteur, sénateur de 1970 à 1998, maire de Tracy-sur-Mer de 1950 à 2007
2001 2015 François de Bourgoing UDF puis UMP Cadre commercial, Tracy-sur-Mer

Le canton participait à l'élection du député de la cinquième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

La carte des communes du canton. Les cantons limitrophes étaient ceux de Creully, de Bayeux et de Trévières.

Le canton de Ryes comptait 12 033 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait vingt-cinq communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes de Commes, Esquay-sur-Seulles, Longues-sur-Mer, Magny-en-Bessin, Le Manoir, Manvieux, Port-en-Bessin-Huppain, Ryes, Sommervieu, Tracy-sur-Mer, Vaux-sur-Aure et Vienne-en-Bessin sont rattachées au canton de Bayeux, les communes de Colombiers-sur-Seulles, Tierceville et Villiers-le-Sec à celui de Bretteville-l'Orgueilleuse et les communes d'Arromanches-les-Bains, Asnelles, Banville, Bazenville, Crépon, Graye-sur-Mer, Meuvaines, Saint-Côme-de-Fresné, Sainte-Croix-sur-Mer et Ver-sur-Mer à celui de Courseulles-sur-Mer.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Ryes[13] :

  • Neuville-sur-Port et Villiers-sur-Port, absorbées en 1824 par Huppain (Port-en-Bessin-Huppain).
  • Argouges-sur-Aure, absorbée en 1829 par Vaux-sur-Aure.
  • Fontenailles et Marigny, absorbées en 1861 par Longues (nommée Longues-sur-Mer à partir de 1924).

Le canton comprenait également une commune associée :

  • Huppain, associée à Port-en-Bessin depuis le 1er octobre 1972. L'association prend le nom de Port-en-Bessin-Huppain.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
8 2848 3558 6589 62210 61110 89911 64412 10812 033
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[14] puis population municipale à partir de 2006[15])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Bernard Ducouret, Pierre Brunet, François Decaëns, Ryes : un canton du Bessin, Calvados, Développement culturel en Basse-Normandie, 1994
  • Annie Fettu, Canton de Ryes, éditions OREP, Nonant, 2004

Notes et références[modifier | modifier le code]