Canton de Saint-Sever-Calvados

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Saint-Sever-Calvados
Canton de Saint-Sever-Calvados
Situation du canton dans l'arrondissement de Vire.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Vire
Circonscription(s) 6e
Chef-lieu Saint-Sever-Calvados
Code canton 14 30
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 7 226 hab. (2012)
Densité 38 hab./km2
Géographie
Superficie 192,38 km2
Subdivisions
Communes 18

Le canton de Saint-Sever-Calvados est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Saint-Sever-Calvados dans l'arrondissement de Vire. Son altitude variait de 39 m (Pont-Farcy) à 351 m (Le Gast) pour une altitude moyenne de 186 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1844
(décès)
Jean-François Poupion
(1792-1844)
  Propriétaire à Sainte-Marie-Outre-l'Eau
1844 1845 François Victor Loysel   Notaire, maire de Saint-Sever
1845 1846 Raoul des Rotours de Chaulieu Droite
royaliste
Propriétaire à Saint-Sever, député (1849-1851)
1846 1848 François Victor Loysel   Notaire, maire de Saint-Sever
1848 1852 Raoul des Rotours de Chaulieu Droite
royaliste
Propriétaire à Saint-Sever, député (1849-1851)
1852 1890
(démission)[1]
Guillaume Charles Sosthène Tardif de Petiville Droite Lieutenant de louveterie, propriétaire du château et maire de Saint-Sever
1890 1898 Jules Delafosse[2] Bonapartiste
puis Droite
Journaliste à Paris-Journal, député (1877-1898)
1898 1904 Édouard Arthur Beslon Républicain Notaire, maire de Landelles-et-Coupigny
1904 1910 Jules Delafosse Bonapartiste
puis Droite
Journaliste à Paris-Journal, député (1877-1898 et 1902-1916)
1910 1910
(décès)
Édouard Arthur Beslon Républicain Notaire, maire de Landelles-et Coupigny
1910[3] 1919 Amand Louis Victor Lelièvre   Maire de Saint-Sever-Calvados
1919 1930
(décès)
Alfred Jeanne
(1867-1930)[4]
  Propriétaire, agriculteur, maire de Mesnil-Clinchamps (1923-1930)
1930[5] 1940 Alfred Fontaine URD Médecin, maire de Saint-Sever-Calvados, nommé conseiller départemental en 1943[6]
1945 1948 Alfred Fontaine DVD Médecin, maire de Saint-Sever-Calvados
1948 1954
(décès)
Louis Tardif de Petiville DVD Colonel en retraite, propriétaire du château de Launay à Saint-Sever-Calvados
1954 1958 Isidore Lesénéchal DVD Quincaillier à Saint-Sever-Calvados
1958 2001 Marcel Restout DVD puis CD
puis UDF
Agriculteur, maire de Beaumesnil (1964-2004), député (1967-1968)
2001 2008 Rémy Anfray UDF Chef d'entreprise, maire de Landelles-et-Coupigny (1989-2008), président de l'Intercom Séverine
2008 juillet 2014
(décès)[7]
Yves Rondel DVD Inspecteur de l'Éducation nationale, maire du Gast de 2008 à 2014
novembre 2014[8] 2015 Catherine Gourney-Leconte DVD puis UDI Attachée territoriale, maire de Campagnolles depuis 2008


Le canton participait à l'élection du député de la sixième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Sever-Calvados comptait 7 226 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait dix-huit communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, toutes les communes sont rattachées au nouveau canton de Vire.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Le canton de Saint-Sever-Calvados n'incluait aucune commune définitivement supprimée depuis 1795[9].

Le canton comprenait deux communes associées :

  • Annebecq, associée à Landelles-et-Coupigny depuis le 1er janvier 1973.
  • Pleines-Œuvres, associée à Pont-Farcy depuis le 1er mai 1973.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 0368 3437 3867 0356 8547 0187 1177 2487 226
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[10] puis population municipale à partir de 2006[11])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6453951w/f2.item.r=canton.zoom
  2. http://www.culture.gouv.fr/LH/LH063/PG/FRDAFAN83_OL0696008V001.htm
  3. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6447791p/f19.item.r=canton.zoom
  4. http://www2.culture.gouv.fr/LH/LH092/PG/FRDAFAN83_OL1361066v001.htm
  5. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k2479214/f3.item.r=canton.zoom
  6. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 4 juin 1943, (en ligne).
  7. « Décès d'Yves Rondel, conseiller général du canton de Saint-Sever-Calvados », sur calvados.fr, Conseil général du Calvados (consulté le 16 juillet 2014)
  8. « Cantonales à Saint-Sever. Catherine Gourney-Leconte est élue », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 11 novembre 2014)
  9. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des dix-huit communes du canton). Pour Coupigny (Landelles-et-Coupigny), l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'une ancienne commune ou d'une « ancienne communauté ». La réunion des deux paroisses semble avoir eu lieu avant la création des communes.
  10. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  11. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]