Canton de Trouville-sur-Mer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Trouville-sur-Mer
Canton de Trouville-sur-Mer
Situation du canton dans l'arrondissement de Lisieux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Lisieux
Circonscription(s) 4e
Chef-lieu Trouville-sur-Mer
Code canton 14 35
Histoire de la division
Création 1872
Modification(s) 1949
Disparition 2015
Démographie
Population 20 056 hab. (2012)
Densité 347 hab./km2
Géographie
Superficie 57,74 km2
Subdivisions
Communes 9

Le canton de Trouville-sur-Mer est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Basse-Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Trouville-sur-Mer. Son altitude variait de 0 m (Deauville) à 149 m (Touques) pour une altitude moyenne de 34 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

La loi du [1] détache les communes de Benerville-sur-Mer[2], Deauville[3], Saint-Arnoult[4], Touques[5], Trouville[6], Villerville[7] du canton de Pont-l'Évêque pour former celui de Trouville.

Le , l'arrondissement de Pont-l'Évêque est supprimé et le canton de Trouville, qui en faisait partie, est incorporé comme les autres à l'arrondissement de Lisieux.

En 1949, les communes de Blonville-sur-Mer[8] et Tourgéville[9] sont détachées du canton de Pont-l'Évêque pour être incorporées à celui de Trouville. La même année, la commune de Villers-sur-Mer est détachée du canton de Dozulé pour être incorporée à celui de Trouville[10].

Administration[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
17 novembre
1872[11]
1873
(annulation)[12]
Jacques Louis Adolphe Cordier   Propriétaire à Trouville-sur-Mer[13]
16 novembre
1873[14]
1874 Desle François Breney Républicain
modéré
Architecte, maire de Deauville (1861-1876)
1874 1880 Émile Le Clercq de Lannoy
(1829-1909)
Droite Banquier, propriétaire, maire de Trouville-sur-Mer
1880 1898 Adolphe Durand-Couyère Républicain Maire de Trouville-sur-Mer
1898 1904 Ernest Charles Coûtant Rad. Maire de Trouville-sur-Mer (1898-1904)
1904 1934 Sylvestre Lasserre Rad.ind. Propriétaire à Trouville-sur-Mer
1934 1935
(décès)[15]
Charles Saugeron URD Médecin à Trouville-sur-Mer
1935[16] 1940 Daniel Ébrard URD Médecin à Trouville-sur-Mer, nommé conseiller départemental en 1943[17]
1945 1962
(décès)
Daniel Ébrard RGR Médecin à Trouville-sur-Mer
1962 1976 Roger Deliencourt DVD Médecin, adjoint au maire de Deauville
1976 1991
(décès)
Michel d'Ornano UDF Industriel, maire de Deauville (1962-1977), président du conseil général (1979-1991), ministre (1974-1981), président du conseil régional (1974 et 1983-1986)
1991 2015 Anne d'Ornano
(épouse du précédent)
UDF
puis DVD
Présidente du conseil général (1991-2011), vice-présidente depuis 2011, maire de Deauville de 1977 à 2001, ancienne conseillère municipale de Deauville


Le canton participait à l'élection du député de la quatrième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

La carte des communes du canton. Les cantons limitrophes étaient ceux d'Honfleur, de Pont-l'Évêque et de Dozulé.

Le canton de Trouville-sur-Mer comptait 20 056 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait neuf communes :

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, les communes de Deauville, Touques, Trouville-sur-Mer et Villerville sont rattachées au nouveau canton de Honfleur-Deauville et les communes de Benerville-sur-Mer, Blonville-sur-Mer, Saint-Arnoult, Tourgéville et Villers-sur-Mer à celui de Pont-l'Évêque.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Trouville-sur-Mer[18] :

  • Daubœuf-sur-Touques, absorbée en 1827 par Touques.
  • Hennequeville, absorbée en 1847 par Trouville-sur-Mer.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
17 56417 95018 66518 19118 61219 86619 97320 17320 056
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[19] puis population municipale à partir de 2006[20])
Histogramme de l'évolution démographique

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Bernard Gaudillère, Atlas historique des circonscriptions électorales françaises, Genève, Droz ; Paris, Champion, 1995, p. 792
  2. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Benerville-sur-Mer », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  3. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Deauville », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Saint-Arnoult », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  5. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Touques », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Trouville-sur-Mer », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  7. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Villerville », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  8. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Blonville-sur-Mer », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  9. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Tourgéville », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  10. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui, « Notice communale - Villers-sur-Mer », sur EHESS, École des hautes études en sciences sociales (consulté le 29 décembre 2009)
  11. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6209128w/f3.image.r=canton?rk=2145933;2
  12. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6208577f/f2.image.r=canton
  13. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k208143d/f614.image
  14. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k62227787/f2.image.r=canton?rk=450646;0
  15. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k250033r/f4.item.r=canton.zoom
  16. https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k250096z/f3.item.r=canton.zoom
  17. Journal officiel de la République française. Lois et décrets, parution 4 juin 1943, (en ligne).
  18. EHESS : Des villages Cassini aux communes d'aujourd'hui (fiches des neuf communes du canton). Pour Saint-Pierre-de-Touques, l'EHESS ne détermine pas s'il s'agit d'une ancienne commune ou d'une « ancienne communauté » (simple lieu-dit ?).
  19. Structure de la population du canton de 1968 à l'année de la dernière population légale connue
  20. Fiches Insee - Populations légales du canton pour les années 2006, 2012

Voir aussi[modifier | modifier le code]