Le Mesnil-Bacley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Mesnil.

Le Mesnil-Bacley
Le Mesnil-Bacley
La chapelle Notre-Dame du prieuré du Val-Boutry.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Normandie
Département Calvados
Arrondissement Lisieux
Canton Livarot
Intercommunalité Communauté d'agglomération Lisieux Normandie
Maire délégué Bernard Dorio
2014-2020
Code postal 14140
Code commune 14414
Démographie
Population 211 hab. (2015)
Densité 47 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 59′ 59″ nord, 0° 08′ 07″ est
Altitude Min. 58 m
Max. 186 m
Superficie 4,47 km2
Historique
Commune(s) d’intégration Livarot-Pays-d'Auge
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte administrative du Calvados
City locator 15.svg
Le Mesnil-Bacley

Géolocalisation sur la carte : Calvados

Voir sur la carte topographique du Calvados
City locator 15.svg
Le Mesnil-Bacley

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 15.svg
Le Mesnil-Bacley

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 15.svg
Le Mesnil-Bacley

Le Mesnil-Bacley est une ancienne commune française, située dans le département du Calvados en région Normandie, devenue le une commune déléguée au sein de la commune nouvelle de Livarot-Pays-d'Auge.

Elle est peuplée de 211 habitants[Note 1].

Géographie[modifier | modifier le code]

Traversée du Mesnil jusqu'à Livarot.

Histoire[modifier | modifier le code]

Lors de la bataille de Normandie, en , à la suite de l'épisode de la Poche de Falaise, le Mesnil-Bacley fut le théâtre d'un événement dramatique. Après s'être vu refusé du lait dans une ferme, des SS en déroute assassinèrent six jeunes filles de cette ferme qui, après ce refus, avaient accueilli des éclaireurs canadiens avec des fleurs[1]. En représailles, les résistants fusillèrent en public « le même nombre de prisonniers allemands qu'il y avait eu de victimes [...][1] », après « leur avoir fait creuser leur propres tombes[1] ».

Le , Le Mesnil-Bacley intègre avec vingt-et-une autres communes la commune de Livarot-Pays-d'Auge[2] créée sous le régime juridique des communes nouvelles instauré par la loi no 2010-1563 du 16 décembre 2010 de réforme des collectivités territoriales. Les communes d'Auquainville, Les Autels-Saint-Bazile, Bellou, Cerqueux, Cheffreville-Tonnencourt, La Croupte, Familly, Fervaques, Heurtevent, Livarot, Le Mesnil-Bacley, Le Mesnil-Durand, Le Mesnil-Germain, Meulles, Les Moutiers-Hubert, Notre-Dame-de-Courson, Préaux-Saint-Sébastien, Sainte-Marguerite-des-Loges, Saint-Martin-du-Mesnil-Oury, Saint-Michel-de-Livet, Saint-Ouen-le-Houx et Tortisambert deviennent des communes déléguées et Livarot est le chef-lieu de la commune nouvelle.

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires
Période Identité Étiquette Qualité
? 1910[3] Henri Graffet    
         
? 1985[3] Jean Graffet    
1985[3] 2004 Gisèle Graffet    
2004[4] 2014 Hubert Touzé SE Retraité de l'agriculture
2014[3] En cours Bernard Dorio SE Retraité
Les données manquantes sont à compléter.

Démographie[modifier | modifier le code]

En 2015, la commune comptait 211 habitants. Depuis 2004, les enquêtes de recensement dans les communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans (en 2008, 2013, 2018, etc. pour Le Mesnil-Bacley[5]) et les chiffres de population municipale légale des autres années sont des estimations[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
25221524770201237244250214
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
215248268249241240214214225
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
240222207241270275252240224
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2008 2013 2015
217229216220220177218210211
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[6] puis Insee à partir de 2006[7].)
Histogramme de l'évolution démographique

Économie[modifier | modifier le code]

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

  • Église Saint-Pierre des XIIIe et XIVe siècles.
  • Chapelle Notre-Dame du prieuré du Val-Boutry.
  • Manoir de la Saminière (fin XVIIe).

Activité et manifestations[modifier | modifier le code]

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Population municipale 2015.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant à l'année 2006, première population légale publiée calculée conformément aux concepts définis dans le décret no 2003-485 du 5 juin 2003, et les années correspondant à une enquête exhaustive de recensement pour les communes de moins de 10 000 habitants, ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Antony Beevor (trad. Jean-François Sené, Raymond Clarinard et Isabelle Taudière), D-Day et la bataille de Normandie,  éd. Calman-Lévy, Paris, 2009, 636 p. (ISBN 978-2-7021-4016-1), p. 533.
  2. « Recueil des actes administratifs de décembre 2015 », sur le site de la préfecture du Calvados (consulté le 30 avril 2016).
  3. a, b, c et d « Ancien responsable d'Orly, Bernard Dorio a atterri à la mairie », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 avril 2016)
  4. « Hubert Touzé, maire sortant, a présenté sa liste », sur ouest-france.fr, Ouest-France (consulté le 30 avril 2016)
  5. Date du prochain recensement à Le Mesnil-Bacley, sur le-recensement-et-moi.fr, site spécifique de l'Insee.
  6. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  7. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 20062007 2008 2009 2010 20112012201320142015 .

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :