Canton de Balleroy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Canton de Balleroy
Canton de Balleroy
Situation du canton dans l'arrondissement de Bayeux.
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Basse-Normandie
Département Calvados
Arrondissement(s) Bayeux
Circonscription(s) 5e
Chef-lieu Balleroy
Code canton 14 02
Histoire de la division
Création 1790
Disparition 2015
Démographie
Population 10 905 hab. (2012)
Densité 51 hab./km2
Géographie
Superficie 212,00 km2
Subdivisions
Communes 22

Le canton de Balleroy est une ancienne division administrative française située dans le département du Calvados et la région Normandie.

Géographie[modifier | modifier le code]

Ce canton était organisé autour de Balleroy dans l'arrondissement de Bayeux. Son altitude variait de 12 m (Saint-Martin-de-Blagny) à 146 m (Montfiquet) pour une altitude moyenne de 88 m.

Histoire[modifier | modifier le code]

Liste des conseillers généraux
Période Identité Étiquette Qualité
1833 1848 Philippe Guillaume Lance[1],[2]   Secrétaire général de la préfecture du Calvados, directeur adjoint des mines et maire de Littry
1848 1852 Edmond Villeroy
(1808-1860)
  Médecin, maire de Balleroy
1852 1872
(décès)[3]
Frantz, 5e marquis de La Cour de Balleroy
(1796-1872)
  Officier de carrière, sous-lieutenant de chasseurs à cheval, gentilhomme honoraire de la chambre du Roi, maire de Balleroy
10 novembre
1872[4]
1877
(démission)[5]
Lucien Pillet Desjardins Républicain Avocat, ancien sous-préfet, député (1876-1877)
1877 1903
(décès)[6]
Baron Henri Gérard[7] Union des
Droites
Propriétaire, maire de Barbeville, député (1881-1902)
1903[8] 1919 Jacques, 6e marquis de La Cour de Balleroy (neveu de Frantz) Conservateur Propriétaire
1919 1931 Georges Lecauf   Agriculteur, maire de Litteau
1931 1940 Michel Houyvet[9],[10] RG Industriel à Littry, propriétaire du haras du Petit Bosc, nommé conseiller départemental en 1943[11]
1945 1949 Prince Joseph de Broglie
(1892-1953)
  Officier, propriétaire-exploitant à Vaubadon et propriétaire à Paris
1949 1955 M. Garnier RPF  
1955 1958 François d'Harcourt RS Journaliste
1958 1967 Eugène Ducoudray DVD  
1967 1994 François d'Harcourt CNI-UDF Député (1973-1986 et 1988-1997)
1994 2015 Michel Granger DVD Agriculteur, maire de Vaubadon depuis 1989, vice-président du conseil général

Le canton participe à l'élection du député de la cinquième circonscription du Calvados.

Composition[modifier | modifier le code]

Le canton de Balleroy comptait 10 905 habitants en 2012 (population municipale) et regroupait vingt-deux communes.

À la suite du redécoupage des cantons pour 2015, la commune de Lingèvres est rattachée au canton d'Aunay-sur-Odon, les communes de Campigny, Chouain, Condé-sur-Seulles, Ellon et Juaye-Mondaye à celui de Bayeux, la commune de Bucéels à celui de Bretteville-l'Orgueilleuse et les communes de Balleroy, La Bazoque, Cahagnolles, Castillon, Litteau, Le Molay-Littry, Montfiquet, Noron-la-Poterie, Planquery, Saint-Martin-de-Blagny, Saint-Paul-du-Vernay, Tournières, Le Tronquay, Trungy et Vaubadon à celui de Trévières.

Anciennes communes[modifier | modifier le code]

Les anciennes communes suivantes étaient incluses dans le canton de Balleroy[12] :

  • Bernières-Bocage et Couvert, absorbées en 1857 par Juaye, qui prend alors le nom de Juaye-Mondaye.
  • Le Molay, absorbée en 1968 par Littry, qui prend alors le nom de Le Molay-Littry.

Démographie[modifier | modifier le code]

           Évolution de la population  [modifier]
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2006 2011 2012
9 1138 7848 4058 7349 0559 45510 04010 82610 905
(Sources : Base Insee, population sans doubles comptes à partir de 1962[13] puis population municipale à partir de 2006[14])
Histogramme de l'évolution démographique

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]