Accès anticipé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

L'accès anticipé (en anglais : early access) est un mode de financement et de développement de jeux vidéo. Les jeux en accès anticipé peuvent être achetés et joués avant d'avoir été finalisés[1].

Il permet généralement aux développeurs d'obtenir des retours des joueurs avant la finalisation du jeu, et d'obtenir une rémunération avant la commercialisation définitive sans avoir besoin de trouver un éditeur. Il s'agit donc d'un mode de financement participatif. Bien qu'il soit à l'origine conçu pour faciliter la vie aux petits studios indépendants, il a aussi été utilisé par des éditeurs ayant pignon sur rue, comme Ubisoft pour The Mighty Quest for Epic Loot[2].

Ce mode de financement a connu certains succès, dont l'un des exemples les plus marquants est celui de Minecraft[2].

Il a depuis été popularisé par la plate-forme Steam, qui a mis en place un système d'accès anticipé depuis 2013. Malgré quelques réussites, le système de Steam a été critiqué pour l'absence de garanties données à l'acheteur. En effet, certains jeux proposés en accès anticipé ont été abandonnés par leurs développeurs, qui ont cessé ou pratiquement cessé de les mettre à jour, alors que les acheteurs l'avaient payé au prix plein[1],[3].

Une enquête menée par l'Electronic Entertainment Design and Research dont les résultats ont été mis en ligne en novembre 2014 a révélé qu'à cette date, seuls 25 % des jeux publiés en accès anticipé étaient entrés dans leurs versions définitives. De plus, il a été montré par cette même enquête que les jeux en accès anticipé étaient vendus à un prix plus cher, en moyenne, que les mêmes jeux le jour de leur sortie officielle[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. a et b Jarod, « Accès anticipé : les consignes de Valve », sur Gamekult, (consulté le 1er décembre 2015).
  2. a et b Mrderiv, « Accès anticipé : Le modèle en question », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 2 décembre 2015).
  3. a et b Dinowan, « Early access : Seuls 25% des jeux sont finalement sortis », sur Jeuxvideo.com, (consulté le 2 décembre 2015).