Avant que l'ombre... (album)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Avant que l'ombre....
Avant que l'ombre...

Album de Mylène Farmer
Sortie
Enregistré Paris
Durée 70:00
Genre Pop, variété française, acoustique
Producteur Laurent Boutonnat
Label Polydor

Albums de Mylène Farmer

Singles

  1. Fuck Them All
    Sortie : 14 mars 2005
  2. Q.I.
    Sortie : 4 juillet 2005
  3. Redonne-moi
    Sortie : 2 janvier 2006
  4. L'Amour n'est rien...
    Sortie : 27 mars 2006
  5. Peut-être toi
    Sortie : 21 août 2006

Avant que l'ombre... est le sixième album studio de Mylène Farmer, paru le .

Doté d’une tonalité plus légère, d’arrangements plus fouillés et d’une voix plus maîtrisée, l’album réussira le pari de se vendre, en pleine crise du disque et sans aucune promotion, à 800 000 exemplaires[1],[2]. Cet album a été no 1 des ventes en France, Belgique et Russie et dans le top 10 des charts israélien, suisse, estonien, ukrainien et grec.

Il donnera lieu également à une série de 13 concerts à Bercy (tous complets) en , et sera couronné du titre "Meilleur album de l’année 2005" aux NRJ Music Awards. Parmi les chansons les plus remarquables, notons la chanson éponyme, le provocant Fuck Them All, l’astucieux Q.I., l’étrange Porno graphique, le guilleret Aime, l’émouvant Redonne-moi, et la planante piste cachée Nobody Knows.

Histoire[modifier | modifier le code]

La sortie de l'album a été annoncée le 16 décembre 2004 lors d'un conférence de presse de Mylène Farmer (la première de sa carrière), dans un hôtel particulier du VIIIe arrondissement de Paris. La chanteuse annonce un album de 14 titres, dans lequel les guitares et l'acoustique auront une place importante, et évoque également sa future série de concerts à Bercy.

Le premier single extrait de l'album, Fuck Them All, sera annoncé par l'hebdomadaire Voici. NRJ diffuse ce titre pour la première fois le 9 février 2005 à 6 heures du matin. Avant la sortie de l'album, Polydor propose une réédition de toute la discographie de Mylène Farmer en Digipack. Le 28 mars, les 250 gagnants d'un concours organisé par NRJ sont invités à écouter l'intégralité de l'album (sauf Nobody Knows, la piste cachée) en présence de Pascal Nègre, au Palais Royal à Paris. Mylène Farmer fera une brève apparition avant l'écoute, confiant à ces personnes qu'elles sont les premières à écouter l'album, album sur lequel elle a travaillé pendant un an.

Contrairement à Anamorphosée et Innamoramento qui ont été enregistrés aux États-Unis, Avant que l'ombre... a été enregistré en France, au Studio Guillaume Tell. Parmi les musiciens figurent Philippe Paradis (collaborateur de Zazie), Loïc Pontieux et Philippe Chayeb (qui ont travaillé avec Alizée), ainsi qu'Yvan Cassar et Pol Ramirez del Piu (qui n'est autre qu'un nom inventé par Laurent Boutonnat). Tous les textes ont été écrits par Mylène Farmer, sur des musiques de Laurent Boutonnat. On retrouve également Jean-Jacques Charles comme orchestrateur et chef d'orchestre, qui avait notamment fait l'arrangement et la direction d'orchestre du duo avec Seal, Les mots, ainsi que Pardonne-moi sur le même album Best-of.

L'album sort le 4 avril en Digipack et coffret collector, dès minuit au Virgin Megastore et à la Fnac des Champs-Élysées. Il entre directement à la première place du Top albums et se vend à plus de 136 000 exemplaires en une semaine en France[3].

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Supports[modifier | modifier le code]

  • CD: Cristal/Digipak de luxe (CD+DVD du clip Fuck Them All + making of)
  • K7 audio (Ne contient pas la piste cachée Nobody Knows)
  • Double 33 Tours (Ne contient pas Nobody Knows)
  • Coffret collector : Coffret en velours rouge format 33 tours incluant le CD, le DVD du clip Fuck Them All + making of, et un livret luxueux en papier épais et glacé de 12 pages s'ouvrant en croix.
  • Picture Disc (2013)

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques de la presse[modifier | modifier le code]

Notation des critiques

Compilation des critiques
PériodiqueNote
AllMusic4/5 starsErreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom.
Le Monde(favorable)Erreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom.
Ouest France(favorable)Erreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom.
Rolling Stone3/5 starsErreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom.
Voici3/5 starsErreur de référence : La balise ouvrante <ref> est mal formée ou a un mauvais nom.

La presse est comme souvent divisée vis-à-vis de l'album, mais certaines critiques sont très favorables, notamment celle du Monde qui souligne "la voix de la chanteuse,

qui passe par une palette étendue (...) une assurance que le mixage renforce. Elle a pu parfois être noyée dans un orchestre, elle est ici conquérante, pleine. Il y a bien sûr quelques fragilités - l'une des marques de Mylène Farmer -, mais l'ensemble tend vers une puissance lumineuse" ou celle de Rolling Stone qui pense que la chanteuse a atteint "la maturité, une maturité qui se traduit par une aspiration au bonheur et un petit côté donneur de leçons assez surprenants", qui en fait "un disque d'une grande douceur" dont le seul défaut serait d'être "le sixième album studio d'une chanteuse dont tout le monde attend trop". Le Journal du dimanche reconnait que l'album contient "une poignée de belles chansons" dans lesquelles Mylène Farmer est "au meilleur de son inspiration" avec "des textes touchants" et des "mélodies évocatrices", mais que le reste demeure de la "variété banale (...) enrobée d'une poésie un rien prétentieuse, limite pompière".

Ironiquement, les critiques les plus sévères viennent d'une partie des fans qui regrettent le changement de style plus léger de la chanteuse [4].

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Musique : Laurent Boutonnat sauf L’Amour n’est rien… (Mylène Farmer et Laurent Boutonnat)
  • Musiciens :
    • Laurent Boutonnat (Claviers)
    • Philippe Paradis (Guitares)
    • Jean-Marie Ecay (Guitares Ange parle-moi, Et pourtant…)
    • Philippe Chayeb (Basses)
    • Loïc Pontieux (Batteries)
    • Yvan Cassar (Piano Ange parle-moi, Et pourtant…)
    • Jean-Philippe Audin (Violoncelle solo Derrière les fenêtres)
    • Jérôme Devoise (Clarinette Redonne-moi)
    • Pol Ramirez del Piu (Percussions et xylophone)
    • Jean-Jacques Charles et Graham Preskett (Arrangements cordes)
  • Chœurs : Mylène Farmer
  • Éditions : Requiem Publishing
  • Arrangement, Programmation et Production : Laurent Boutonnat
  • Prise de son et mixage : Jérôme Devoise, Studio Guillaume Tell
  • Management : Thierry Suc pour TS3
  • Production exécutive : Paul van Parys pour Stuffed Monkey
  • Design : Henry Neu pour Com’N .B

Classements et certifications[modifier | modifier le code]

Classement album[modifier | modifier le code]

Classement (1991) Meilleure

position

Drapeau de la Belgique Belgique - (Wallonie Ultratop)[5] 1
Drapeau de la Belgique Belgique - (Flandre Ultratop)[6] 48
Drapeau de l'Estonie Estonie - (Estonia Top 100 Albums) 10
Europe Europe - (European Top 100 Albums) 15
Drapeau de la France France - (SNEP)[7] 1
Drapeau de la Grèce Grèce - (Top-75 Albums)[8] 5
Drapeau du Québec Québec - (Canadian Albums Chart)[9] 43
Drapeau de la Suisse Suisse - (Schweizer Hitparade)[10],[11] 2
Drapeau de la Russie Russie - (Russian Album Charts) 1

Classement singles[modifier | modifier le code]

Année Singles Drapeau de la France

FRA

Drapeau de la Belgique

BEL

Drapeau de la Suisse

SUI

Europe

EUR

Drapeau de la Russie

RUS

Drapeau d’Israël

ISR

Drapeau de la Flandre

FLA

Drapeau de la Grèce

GRE

Certification Réalisateur

du clip

2005 Fuck Them All 2 2 14 6 22 5 17 73 Disque d'or Or Agustin

Villaronga

Q.I. 7 4 33 24 81 - - - Benoît

Lestang

2006 Redonne-moi 7 6 27 29 - - - - François

Hanss

L'amour n'est rien... 7 9 47 25 4 - - - Benoît

Di Sabatino

Peut-être toi 3 12 34 13 - - - - Kusumi

Naoko

Certifications album[modifier | modifier le code]

Pays Certifications Ventes certifiées
Drapeau de la Belgique Belgique - (Wallonie Ultratop)[5] Disque d'or Or 25 000
Drapeau de la France France - (SNEP)[7] Disque de platine 2 × Platine 600 000
Drapeau de la Russie Russie - (Russian Album Charts) Disque de platine 2 × Platine 40 000

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La chanson française, par C. Fontana, paru chez Hachette, (ISBN 201237414X).
  2. Communiqué Universal de septembre 2007 : 700 000 en France, 100 000 à l’étranger
  3. http://www.hugobrown.net/article-mylene-farmer-demarrage-historique-pour-bleu-noir-63174393.html
  4. http://www.mylene.net/mylene/mylene-farmer_avant-que-l-ombre.php
  5. a et b « Belgique francophone - Le seul classement officiel », sur ultratop.be (consulté le 17 novembre 2018)
  6. (vls) « Vlaanderen - De enige echte officiële hitparade », sur ultratop.be (consulté le 19 novembre 2018)
  7. a et b « syndicat national de l'édition phonographique », sur snepmusique.com (consulté le 17 novembre 2018)
  8. (el) « Official IFPI Charts, Top-75 Albums Sales Chart », sur ifpi.gr (consulté le 19 novembre 2018)
  9. (en) « Billboard Canadian Albums », sur billboard.com (consulté le 17 novembre 2018)
  10. (de) « die offizielle schweizer hitparade », sur hitparade.ch (consulté le 17 novembre 2018)
  11. (nl) « die offizielle schweizer hitparade », sur hitparade.ch (consulté le 19 novembre 2018)

Voir aussi[modifier | modifier le code]