Cendres de lune

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Cendres de lune

Album de Mylène Farmer
Sortie
Enregistré De novembre 1985 à janvier 1986
Studio Le matin Calme, Aubervilliers, France
Durée 52:55
Genre Pop
Producteur Laurent Boutonnat
Label Polydor

Albums de Mylène Farmer

Cendres de lune est le premier album de Mylène Farmer. Sorti le chez Polydor, l’album comporte alors 9 titres, dont deux des trois premiers singles de la chanteuse : Maman a tort, sorti début 1984, et Plus grandir, sorti à l'automne 1985. Il comporte également le titre phare Libertine, sorti le même jour que l'album.

Il est à noter l'absence sur cet opus du titre On est tous des imbéciles, sorti un an auparavant sur le label RCA.

L'album est réédité en 1987, dans une version où est inclus un nouveau single, Tristana. La version CD bénéficie en bonus de deux remixes (un de Libertine et un de Tristana)[1].

Certifié double disque d'or en 1989, Cendres de lune a profité du succès des albums suivants pour atteindre aujourd’hui plus de 600 000 exemplaires vendus. Salué par la critique, il a été élu 18e meilleur Album du siècle par le Club Dial.

L'album contient l'un des titres phares du répertoire de Farmer, Libertine. La portée populaire du titre est telle que, lors de sa ressortie en 2018, il devient nº1 du Top Singles Physique (soit 32 ans plus tard), alors que le pressage original n'avait été que nº10.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Premier pressage[modifier | modifier le code]

No TitreParolesMusique Durée
1. LibertineLaurent BoutonnatJean-Claude Dequéant 3:47
2. Au bout de la nuitMylène FarmerLaurent Boutonnat 4:21
3. Vieux BoucLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 5:37
4. ChloéLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 2:35
5. Maman a tortJérôme DahanLaurent Boutonnat, Jérôme Dahan 4:04
6. We'll Never DieLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 4:15
7. GretaLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 4:47
8. Plus grandirMylène FarmerLaurent Boutonnat 4:04
9. Cendres de lune(instrumental)Laurent Boutonnat 1:47

Second pressage[modifier | modifier le code]

No TitreParolesMusique Durée
1. LibertineLaurent BoutonnatJean-Claude Dequéant 3:47
2. Au bout de la nuitMylène FarmerLaurent Boutonnat 4:21
3. Vieux BoucLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 5:37
4. TristanaMylène FarmerLaurent Boutonnat 4:35
5. ChloéLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 2:35
6. Maman a tortJérôme DahanLaurent Boutonnat, Jérôme Dahan 4:04
7. We'll Never DieLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 4:15
8. GretaLaurent BoutonnatLaurent Boutonnat 4:47
9. Plus grandirMylène FarmerLaurent Boutonnat 4:04
10. Libertine (Remix Special Club)Laurent BoutonnatJean-Claude Dequéant 5:53
11. Tristana (Remix Club)Mylène FarmerLaurent Boutonnat 7:10
12. Cendres de lune(instrumental)Laurent Boutonnat 1:47

Supports[modifier | modifier le code]

  • CD : 9 titres (1er pressage), 12 titres (2e pressage), Digipack 12 titres (2005)
  • K7 audio : 9 titres (1er pressage), 10 titres (2e pressage)
  • 33 Tours : 9 titres (1er pressage), 10 titres (2e pressage)
  • Picture Disc (2013)

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Musiciens :
    • Laurent Boutonnat (claviers)
    • Slim Pezin (guitares)
    • Alain Matot (saxophones)
    • Gilles Choir (batterie)
  • Chœurs : Carole Fredericks, Estella Samantha Radji, Anne-Marie Constant, Yvonne Jones, Les Moines Fous du Tibet
  • Éditions : Bertrand Le Page et PolyGram Music
    • Sauf Maman a tort (éditions : Bertrand Le Page Cézame) et Greta (éditions : Bertrand Le Page & Movie Box Music)
  • Production, arrangements et réalisation : Laurent Boutonnat
  • Prise de son et mixage : Jean-Claude Déquéant
    • Sauf Tristana (mixé par Thierry Rogen)
  • Enregistrement : studio Le Matin Calme à Aubervilliers appartenant à Jean-Claude Déquéant
  • Mixage : studios du Palais des Congrès (assisté de Philippe Laffont) et studio Davout (assisté de Laurent Lozahic)
    • Sauf Tristana (enregistré et mixé au studio Mega)
  • Photos :
    • recto et intérieur : Laurent Boutonnat et Christophe Mourthé
    • verso : Eric Caro
  • Management : Bertrand Le Page

Notes et références[modifier | modifier le code]