Célestes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Les Célestes
Personnage de fiction apparaissant dans
The Eternals.

Nom original The Celestials
Activité Entités cosmiques
Caractéristique Humanoïdes extra-terrestres (600 mètres de haut)
Pouvoirs spéciaux Omnipotents
Adresse L'Univers

Membres (membres connus)
Arishem
Gammenon
Jemiah
Tefral
Nezarr
Oneg
Hargen
Eson
Ziran
Ashema
Devron
Gamiel
Scathan

Créé par Jack Kirby
Première apparition The Eternals #1 (juillet 1976)
Éditeurs Marvel Comics

Les Célestes (The Celestials) est un groupe d'entités cosmiques de fiction évoluant dans l'univers Marvel de la maison d'édition Marvel Comics. Créés par le dessinateur Jack Kirby, ils apparaissent pour la première fois dans le comic book The Eternals #1 en juillet 1976.

Entités d'une incroyable puissance et ayant une forme humanoïde gigantesque, les Célestes font partie des plus anciennes créatures de l'univers Marvel.

Débutant à l'Âge de bronze des comics, ils paraissent dans des publications Marvel depuis quatre décennies. Ils apparaissent également dans diverses formes de merchandising, telles que les cartes à échanger.

Apparence[modifier | modifier le code]

Les Célestes sont une race d'êtres galactiques qui manifestent leurs énergies à l'intérieur de « coquilles physiques », la plupart apparaissant sous la forme d'une armure humanoïde gigantesque. La majorité des Célestes mesurent environ 600 m de haut. Ils possèdent tous le pouvoir cosmique, à un niveau inconnu[1].

Les Célestes communiquent rarement, mais envoient généralement des représentants pour parler en leur nom. Chaque Céleste est équipé pour une certaine tâche ou mission spéciale[1].

Histoire fictionnelle[modifier | modifier le code]

Les Célestes ont visité la Terre à quatre reprises. Ces quatre visites ont été désignées sous le terme d'Armées Célestes (Celestial Host en anglais)[1] :

  • La première Armée Céleste eu lieu il y a environ 1 million d'années, afin de faire des expériences sur l'être humain. En découlèrent deux races : les Éternels et les Déviants. Le génome humain fut aussi altéré afin de pouvoir donner naissance à des mutations bénéfiques[1].
  • La deuxième Armée Céleste eu lieu il y a environ 25 000 ans, pour constater les résultats de leurs précédentes expériences. Trouvant l'orientation de la technologie des Deviants contre-productive, les Célestes détruisirent la ville des Déviants, Lémuria. La répercussion de cette destruction provoqua un déplacement de la plaque tectonique terrestre, contribuant au naufrage du continent d'Atlantis[1] (le futur foyer de Namor) dans l'océan Atlantique.
  • La troisième Armée Céleste eu lieu il y a environ 1 000 ans, afin d'inspecter les progrès réalisées par la race humaine. Le site d'atterrissage des Célestes fut organisé par les Éternels, en liaison avec les Incas du Pérou. Les Célestes furent accueillis par les Éternels et par un contingent des dieux mythologiques de la Terre — les dieux Olympiens et Asgardiens —, notamment Zeus et Odin, qui les défièrent, contestant le droit des Célestes à intervenir dans les affaires de la Terre. Le résultat de cette rencontre, perdue par les dieux de la Terre, fut que ceux-ci durent renoncer à s'occuper des affaires humaines[1].
  • La quatrième Armée Céleste a eu lieu au cours des récentes dernières années, afin de juger des mutations provoquées chez les hommes et de leurs effets dans leur société, maintenant que le matériel ADN en sommeil pour les mutations bienveillantes est activé par la hausse mondiale du niveau du rayonnement terrestre. Les Célestes jugèrent l'humanité apte à survivre. Un groupe de douze êtres humains, représentant les grandes réalisations de l'humanité, accompagnèrent les Célestes lorsqu’ils quittèrent la Terre[1].

On sait que les Célestes ont visité de nombreux autres mondes afin d'effectuer des expérimentations génétiques similaires. Par exemple, les Skrulls sont connus pour être le résultat d'une expérimentation des Célestes. Retournant juger beaucoup de ces planètes, la Terre est apparemment l'une des seules d'entre elles que les Célestes ont jugé favorablement et qui donc n'a pas été détruite, car n'étant pas une menace pour l'univers[1].

Membres[modifier | modifier le code]

Le nombre des Célestes est inconnu. Mais une dizaine d'entre-eux est déjà venue dans le système solaire :

  • Arishem, le Juge
  • Gammenon, le Coordinateur
  • Jemiah, l’Analyseur
  • Tefral, le Géomètre (L’Arpenteur)
  • Nezarr, le Calculateur
  • Oneg, le Sondeur
  • Hargen, le Mesureur
  • Eson, le Chercheur
  • Ziran, le Testeur
  • Devron, l’Expérimenteur
  • Gamiel, le Manipulateur
  • Scathan, l’Approuveur
  • Exitar, l’Exterminateur
  • Ashema, la Veilleuse
  • le Collecteur de monolithes
  • le Céleste Bleu (nom inconnu)
  • le Céleste Rouge (nom inconnu)

On ne sait pas précisément combien de Célestes existent actuellement. Même le nombre de Célestes sur Terre lors de la quatrième Armée Céleste reste un mystère. Neuf d'entre eux étaient connus par leur nom et leur fonction ; d'autres ont été aperçus, mais pas identifiés. La quatrième Armée Céleste a été dirigée par le Céleste connu sous le nom de The One Above All (en) (« Celui [qui est] au-dessus des autres »)[2], resté à bord du vaisseau-mère en orbite pendant le séjour de l’Armée Céleste sur la Terre. Le leader de l'équipe du débarquement sur Terre était Arishem[1].

Il existe un autre Céleste nommé Tiamut, le Céleste Rêveur, aussi nommé le Grand Renégat ou l’Apostat. Lors de la deuxième Armée Céleste, il se révolta contre ses pairs ; ces derniers l'immobilisèrent, le condamnant à dormir enseveli sous une montagne en Californie. Il fut retrouvé par l’Éternel Sprite qui désirait utiliser sa puissance pour refaçonner la réalité. Il se leva et demeure depuis immobile, attendant de juger l'humanité. Seul l'Éternel Makkari peut communiquer avec lui.

Bien que Tiamut prétende que les Célestes ne peuvent pas tuer d'autres Célestes (on ignore toutefois s'il s'agit d'un code moral ou d'une aptitude physique), une base scientifique, Knowhere, a été installée dans la tête tranchée d'un Céleste, au fin fond de l'Univers, ce qui laisse penser que ce n'est pas le cas. De plus, les Éternels possèdent un enregistrement d'une lutte entre plusieurs Célestes, au cours de laquelle l'un d'entre eux fût détruit et converti en énergie pure par une arme, actuellement gardée dans la Pyramide des Vents par Ikaris, un Éternel[3].

Pouvoirs et capacités[modifier | modifier le code]

Les Célestes sont les entités cosmiques parmi les plus puissantes de l'univers Marvel. L’étendue de leurs pouvoirs n’est pas connue avec précision ; particulièrement impressionnante, elle leur a valu, auprès de certaines espèces, notamment les Éternels et les Déviants, le surnom de « Dieux de l’espace »[2].

  • Les Célestes peuvent se déplacer dans l'espace à très grande vitesse et peuvent manipuler la matière, l'énergie et même la réalité. Leur niveau de puissance et de technologie semble similaire à celui de Galactus, celui-ci ayant déjà agi de concert avec les Célestes, mais s'étant aussi confronté à eux. Red Richards a émis l'hypothèse que la source de puissance des Célestes était l'Hyperespace lui-même (la source de toute l'énergie de l'univers Marvel)[4].
  • Ils possèdent une connaissance quasi-absolue en génétique ainsi que dans toutes les matières scientifiques, chacun d'entre eux ayant une spécialité ; par ailleurs, ils maîtrisent une technologie de pointe inconnue qui est parmi la plus sophistiquée dans l'univers[1].
  • Même s'ils sont blessés (et ceci n'est arrivé qu'en de rares occasions)[4],[5], ils peuvent guérir en un instant[6].
  • Un Céleste est suffisamment puissant pour liquéfier l'armure du Destructeur (alors alimentée par l'essence vitale de tous les Asgardiens et dirigée par Odin)[7], déplacer des planètes à volonté[8] ou même créer et contenir des univers de poche (en) entiers[9].
  • Lors de la quatrième Armée Céleste, chaque Céleste a résisté une attaque frontale face à la puissance combinée des Éternels et des Asgardiens[2]. Arishem a démontré avoir une puissance suffisante pour sceller définitivement les portails dimensionnels vers les royaumes divins[2].
  • Ils se sont montré capables de tromper les sens de l’entité cosmique Le Beyonder, lui faisant croire non seulement à l’existence d’un monde natif des Célestes, mais aussi à sa victoire sur un ensemble de Célestes[2].
  • Des rencontres ultérieures avec les Célestes ont montré que certains d’entre eux se trouvaient simultanément en des lieux différents ; par exemple, Arishem était présent avec la quatrième Armée Céleste sur Terre alors même qu'il était en train de juger la planète Pangoria et la « planète des mutants » depuis plusieurs années ; tout comme Exitar, qui apparut sur Pangoria pour exécuter le jugement d’Arishem, alors qu'il concentrait depuis des millions d’années son énergie dans le cadre d'un conflit entre les Célestes et les Gardiens (selon les dires de ces derniers)[2]. Soit les Célestes sont dotés du pouvoir d’ubiquité, soit ils ont réussi à maîtriser totalement le voyage dans le temps, échappant au glissement vers des réalités alternatives habituellement constatés lors de ce genre de voyages[2].
  • Une autre indication de leur puissance est que, lorsque la quatrième Armée Céleste quitta la Terre, ceux-ci effacèrent toute trace de leur présence (récente et passée) dans l'esprit et les enregistrements des mortels. Seuls les Éternels, les Déviants, les dieux de la Terre et une poignée d'êtres humains sont maintenant conscients de leur existence et se souviennent de la nature de leurs visites[1],[2].

Compte tenu de l’expérience de la deuxième Armée Céleste et de son combat contre le Céleste Rêveur, il semble que les Célestes ne soient ni totalement invincibles, ni indestructibles :

  • Lors de la troisième Armée Céleste, ceux-ci ont utilisé leur puissance combinée afin de tuer un de leurs frères, à cause d'une violation d'un code de conduite de celui-ci[1].
  • À deux reprises, l’armure des Célestes a pu être coupée ou ébréchée par une arme forgée en uru :
    • Avec l’épée d’Odin maniée par le Destructeur[2] ;
    • Avec Mjollnir utilisé par Thor. Voulant attirer leur attention alors qu'ils étaient en train de juger Pangoria, Thor se résout à utiliser son essence divine, concentrée dans son marteau mystique, pour entamer l'armure du Céleste Exitar[10]. Il y parvient, mais Mjöllnir est détruit dans le processus[10],[11]. Plus tard, un envoyé des Célestes, ayant pris l’apparence de Thor, lui recréa son marteau en un instant et l'expulsa de ce monde[10]. Jusqu'à présent, l’uru semble être le seul matériau capable d’abîmer ainsi les armures des Célestes[2].

Thanos, brandissant le Gantelet de l'infini, à classé le pouvoir des Célestes comme étant à peu près à la même échelle de puissance que Galactus, L’Étranger, Odin et Zeus, mais en dessous de Mistress Love (en), Lord Chaos (en), et Master Order (en)[12].

Homonyme[modifier | modifier le code]

  • L’expression « les Célestes » peut aussi désigner un ensemble de population chinoise[13].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k et l (en) « Celestials », Marvel.com (consulté le 29 mars 2018).
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « Encyclopédie - Célestes (les) », marvel-world.com (consulté le 29 mars 2018).
  3. Étranges Aventures no 64 publié par Artima en 1979
  4. a et b (en) Fantastic Four #400 (mai 1985), Marvel Comics
  5. (en) Thor #387 (février 1988), Marvel Comics.
  6. (en) Eternals vol. 3, #3 (août 2006), Marvel Comics
  7. (en) Thor #300 (octobre 1980), Marvel Comics.
  8. (en) Infinity Gauntlet #5 (1991), Marvel Comics.
  9. (en) Heroes Reborn: The Return #1–4 (1997), Marvel Comics.
  10. a, b et c (en) Tom DeFalco, Ron Frenz, Brett Breeding, « Judgment Day! », Thor #387, plus #388 et #389 (1988), Marvel Comics.
  11. (en) « The Top 5 Greatest Battles of the Mighty Thor », John Cimino , hero-envy.blogspot.fr, 1er mars 2013.
  12. (en) Thanos Annual #1 (2014), Marvel Comics.
  13. Dictionnaire de l'Académie française, huitième édition

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]