Sources du vent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Sources du vent
Image illustrative de l’article Sources du vent
Couverture de Sources du vent, édition de 1946.

Auteur Pierre Reverdy
Genre Poésie
Éditeur Maurice Sachs éditeur
Date de parution 1929
Nombre de pages 124

Sources du vent est un recueil de poèmes de Pierre Reverdy, publié en 1929.

Historique, contenu[modifier | modifier le code]

Pierre Reverdy regroupe en 1929 les poèmes qu'il a publiés dans diverses revues, de 1919 à 1929[1]. Il en élabore deux recueils : un recueil de poèmes en vers, Sources du vent, et un recueil de poèmes en prose, Flaques de verre[1].

Le recueil Sources du vent présente presque tous les thèmes de Reverdy[1]. Il commence par le poème « Chemin tournant » dont le titre montre selon Bocholier un changement de cap par rapport à son œuvre antérieure[1], ce qui est confirmé par le titre d'un autre poème, « Marche sans direction », reflétant l'impression générale dégagée par ce recueil, marquant une rupture par rapport aux voyages maritimes, même s'il en reste quelques-uns[1].

Pour Robert Sabatier, cet « ample recueil » offre les différents paysages, réel et intérieur, du poète : « solitude, murmures, lueurs, errances, traves, voix lointaines, rêves, ville, et [le] Chemin tournant », qu'il cite particulièrement[2]. Sabatier observe également que Reverdy s'y rapproche parfois du classicisme, avec alexandrins et rimes[2].

Sources du vent comporte notamment les poèmes « Chemin tournant », « Marche sans direction », « Jour éclatant », « Spectacle des yeux », qui figurent dans diverses anthologies poétiques[3].

Éditions[modifier | modifier le code]

Édition originale[modifier | modifier le code]

  • Sources du vent, Maurice Sachs éditeur, 1929, avec un portrait de l'auteur par Picasso ; publié à 116 exemplaires.

Autres éditions[modifier | modifier le code]

  • Sources du vent, Genève, éd. Trois Collines, 1944 ; rééd. Genève et Paris, éd. Trois Collines, 1946, avec illustrations de Roger Brielle, 124 p., deuxième volume de la collection « Le Point d'Or » dirigée par Paul Éluard.
  • Publié dans le recueil global Main d'œuvre, Mercure de France, 1949.
  • Sources du vent, précédé de La balle au bond, Gallimard, 1971.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a b c d et e Bocholier 2016, chap. VI.
  2. a et b Robert Sabatier, « Histoire de la poésie française - Poésie du XXe siècle », Albin Michel, , vol. 2.
  3. Le Livre d'or de la poésie française, des origines à 1940, 1972 ; Poèmes du monde entier, 1984.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • « Sources du vent », dans Gérard Bocholier, Les chemins tournants de Pierre Reverdy, , chapitre VI [extraits en ligne].
  • (en) « Pierre Reverdy: Sources du vent (1929): The Prosody of Cubism », dans Clive Scott, Reading the Rhythm: The Poetics of French Verse : Free Verse, 1910-1930, Oxford University Press, , p. 216-246.
  • Isabelle Choll, Pierre Reverdy: poésie plastique : formes composées et dialogue des arts (1913-1960), Genève, Librairie Droz, , 325 p. (ISBN 2600010475 et 9782600010474).
  • Claude Cailleau, Dans les pas de Pierre Reverdy, Petit pavé, , 267 p. (ISBN 2847121064 et 9782847121063).
  • Mortimer Guiney, La Poésie de Pierre Reverdy, Genève, Librairie de l'Université, , 263 p..