Anamorphosée

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Anamorphosée

Album de Mylène Farmer
Sortie
Durée 67:08
Genre Pop, rock
Producteur Laurent Boutonnat
Label Polydor

Albums de Mylène Farmer

Anamorphosée est le titre du quatrième album studio de Mylène Farmer, paru le (Polydor).

Le titre de l’album est une référence à l’anamorphose, effet d’optique qui distord une image, si bien qu’elle n’est visible que dans un miroir. Enregistré à Los Angeles, mettant en avant un son plus rock et acoustique qu’à l'accoutumée, et une Mylène Farmer sexy et lumineuse (Je vertige de vivre) inspirée par Le Livre tibétain de la vie et de la mort de Sogyal Rinpoché, il permet à la chanteuse de revenir sur le devant de la scène après l’échec de son film Giorgino.

Pour beaucoup, cet album marque une césure dans la carrière de Mylène Farmer, et le chassé-croisé des fans a été si fort qu’on parle de « fans avant » et de « fans après » Anamorphosée. La chanteuse semble en effet ouvrir son univers artistique, même si Laurent Boutonnat continue de produire, arranger et composer l'album (à l'exception de Tomber 7 fois, première composition de Mylène Farmer). Toutefois, ce dernier laisse place à une nouvelle équipe de musiciens (dont Jeff Dahlgren, acteur principal de Giorgino) et ne prend plus en charge la réalisation des clips.

C'est dans cet album que Mylène Farmer commence à utiliser des néologismes. Les photographies du livret, dans des tons sépias, sont l'œuvre de Herb Ritts. La pochette représente une Mylène sans tête, afin d'évoquer « l'esprit qui s'évade »[1]. Cinq singles sont extraits de l'album : XXL (no 1 dès sa sortie), L'Instant X, California, Comme j'ai mal et Rêver. Parmi les titres marquants, outre California et son clip réalisé par Abel Ferrara, Rêver est devenu un véritable symbole, si bien que, dès lors, la chanson sera interprétée avec émotion à chaque spectacle de la chanteuse.

L'album donnera lieu à une tournée (la première de l'artiste depuis 1989) et sera récompensé d’une Victoire de la musique comme étant l’album français le plus exporté en 1996. Il atteint les 1 400 000 ventes[2] et se classe no 1 des ventes d'albums en France 67 semaines après sa sortie.

Liste des titres[modifier | modifier le code]

Singles[modifier | modifier le code]

Supports[modifier | modifier le code]

CD / Digipack (2005)

K7 audio

33 Tours

Coffret collector

Picture Disc (2013)

Crédits [3][modifier | modifier le code]

  • Musiciens :
    • Jeff Dahlgren (guitares)
    • Abraham Laboriel (batteries)
    • Denny Fongheiser (basses)
    • Laurent Boutonnat (claviers)
    • Pol Ramirez Del Piu (flûtes)
  • Voix d'arrière plan : Kate Markowitz (L'Instant X et Comme j'ai mal)
  • Chœurs : Chorale du lycée français de Los Angeles (Tomber 7 fois...)
  • Arrangements et Production : Laurent Boutonnat
  • Programmation : Fred Attal
  • Prise de son : Shelly Yakus, Thierry Rogen et Chad Munsey
  • Mixage : Bertrand Châtenet, sauf Laisse le vent emporter tout (Thierry Rogen)
  • Enregistrement : A&M Studios et Record One, à Los Angeles
  • Mixage : Record One et Record Plant
  • Management : Thierry Suc
  • Production exécutive : Paul van Parys pour Toutankhamon S.A.
  • Design : Henry Neu pour Com’N.B

Références[modifier | modifier le code]

  1. Interview Déjà le retour, Décembre 1995
  2. "Mylène Farmer: Le Mystère", Mathias Goudeau, L'Express. (ISBN 2-84343-158-1).
  3. (1995). Crédits de l'album Anamorphosée par Mylène Farmer. Polydor. (529 260-2)