En concert (album de Mylène Farmer)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir En concert.

En concert est le titre du premier album live et vidéo live de Mylène Farmer, paru le (Polydor).

Cet album et cette vidéo résultent des lives enregistrés les 20 et 21 octobre 1989 à Forest National à Bruxelles en Belgique, issus de la tournée Tour 89. À l’époque, il était encore rare que des tournées engendrent des albums live, mais celui-ci eut un tel succès que la plupart des artistes francophones décidèrent par la suite de faire de même. La vidéo de ce spectacle reçut le prix de la « Meilleure Vidéo Musicale Européenne » en 1990.

Titres[modifier | modifier le code]

CD 2
No TitreParolesMusique Durée
1. À quoi je sers...Mylène FarmerLaurent Boutonnat 5:16
2. Sans contrefaçonMylène FarmerLaurent Boutonnat 6;14
3. Jardin de VienneMylène FarmerLaurent Boutonnat 6:00
4. TristanaMylèlne FarmerLaurent Boutonnat 8;12
5. Ainsi soit je...Mylène FarmerLaurent Boutonnat 7:49
6. LibertineLaurent BoutonnatJean-Claude Dequéant 12:07
7. Mouvements de Lune (Partie I)-Laurent Boutonnat 4:08
8. Je voudrais tant que tu comprennesGeorges PiraultFrancis Lai 4:04
9. Mouvements de Lune (Partie II)-Laurent Boutonnat 5:11

Setlist du Film (Cassette vidéo, Laserdisc, CD Vidéo)[modifier | modifier le code]

No Titre Durée
1. Prologue 3,52
2. L'Horloge 3,36
3. Sans logique 5,03
4. Maman a tort 6,13
5. Déshabillez-moi 3,45
6. Puisque... 5,53
7. Pourvu qu'elles soient douces 9,53
8. À quoi je sers 5,03
9. Sans contrefaçon 6,47
10. Jardin de Vienne 5,35
11. Tristana 7,57
12. Ainsi soit je... 7,44
13. Libertine 11,17
14. Je voudrais tant que tu comprennes 4,04
15. Mouvements de Lune 7,22
Durée totale : Environ 90 minutes

Singles[modifier | modifier le code]

Tournage du film et enregistrement de l'album live du spectacle[modifier | modifier le code]

Le spectacle a été filmé par Laurent Boutonnat lors du passage de la tournée à Bruxelles, en Belgique, dans la salle Forest National. Outre les deux captations en public, les 21 et 22 octobre 1989, Laurent Boutonnat et son équipe ont également filmé le spectacle dans la salle vide, l’après-midi du 22 octobre. Ainsi, tous les plans souhaités ont pu être filmés, sans pour autant gêner la vision du public présent. On sait Laurent Boutonnat et Mylène Farmer perfectionnistes à l’extrême, ils se sont assurés, par ce procédé, d’obtenir un rendu sur film d’une qualité maximale. Et en effet, la vidéo, sortie dans le commerce en 1990, est de grande qualité et a obtenu le prix de la "Meilleure Vidéo Musicale Européenne" la même année. Elle est conçue d’une façon très cinématographique, avec un générique de début et de fin : des images du décor exposé en plein milieu d’un champ - près de la Ferté-Allais, en l’occurrence. À la fin de la vidéo, on peut voir ce décor exploser, prendre feu puis se calciner lentement… Un court interlude vidéo est également incrusté au film du concert : on y voit Mylène Farmer se recueillir devant une tombe (à noter que ces images ont été filmées alors que l’équipe était de retour de Bruxelles, où avait eu lieu le tournage du film).

Les deux concerts de Bruxelles sont également enregistrés en vue de réaliser un album live du spectacle. Le mixage de celui-ci s’est effectué en un temps record, puisque l’album est sorti à peine un mois et demi plus tard, le jour de la toute dernière date de la tournée à Paris-Bercy, le 8 décembre 1989. L’album live s’intitule En concert, et est un mixage des deux dates bruxelloises de la tournée.

Paroles et musique[modifier | modifier le code]

  • Paroles : Mylène Farmer, sauf :
    • L’horloge : Charles Baudelaire
    • Maman a tort : Laurent Boutonnat et Jérôme Dahan
    • Déshabillez-moi : Robert Nyel
    • Libertine : Jean-Claude Déquéant
    • Je voudrais tant que tu comprennes : Georges Pirault

Crédits[modifier | modifier le code]

  • Éditions Bertrand Le Page et Polygram Music
  • Mixage : Thierry Rogen, au Studio Mega
  • Photos : Marianne Rosentiehl/Sygma
  • Mastering et gravure : André Perriat/Top Master