Lamborghini Urus

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Lamborghini Urus
Image illustrative de l’article Lamborghini Urus

Marque Drapeau : Italie Lamborghini
Années de production Depuis 2018
Classe SUV
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Italie Sant'Agata Bolognese
Moteur et transmission
Énergie Essence
Hybride rechargeable[1]
Moteur(s) Essence :
V8 4.0l bi-turbo

Hybride :
V6 2.9 Hybride[2]
Cylindrée 3 993 et 2 894 cm3
Puissance maximale 650 ch (478 kW)
Couple maximal 850 Nm
Transmission Intégrale + 4 roues directrices
Boîte de vitesses Automatique à 8 rapports
Poids et performances
Poids à vide 2 200 kg
Vitesse maximale 305 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 3.6 s
0 à 200 km/h en 12,8 s
Consommation mixte 12,7 L/100 km
Émission de CO2 290 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes
Châssis Audi Q7, Audi Q8, Porsche Cayenne, Bentley Bentayga
Freins carbone/céramique
AV : 440 mm et 10 pistons en aluminium
AR : 370 mm et 6 pistons flottants
Dimensions
Longueur 5 112 mm
Largeur 2 016 mm
Hauteur 1 638 mm
Empattement 3 003 mm
Volume du coffre 616 à 1 596 dm3
Chronologie des modèles

La Lamborghini Urus est un véhicule de type SUV du constructeur automobile italien Lamborghini. Dévoilée le 4 décembre 2017[3], puis exposée au Salon international de l'automobile de Genève 2018, elle sera produite à partir de mars 2018[4].

Présentation[modifier | modifier le code]

La Lamborghini Urus est le premier SUV de la marque au taureau, si l'on excepte le LM 002 qui est un gros 4x4 (et pas un SUV) produit à la fin des années 1980. Lamborghini entre ainsi dans le cercle des constructeurs de luxe qui ont ajouté un SUV dans leur gamme, comme Porsche avec le Cayenne, Maserati et la Levante et Bentley avec le Bentayga. Rolls-Royce en faisant de même avec le Cullinan en 2018.

Elle est présentée en première mondiale, en Europe, le dans l'usine historique Lamborghini de Sant'Agata Bolognese, puis le 12 décembre en Asie au ArtScience Museum situé dans la Marina Bay Sands de Singapour.

Le , l'Urus est présentée pour la première fois en France lors de l'inauguration de la nouvelle concession Lamborghini Paris (Autofficina Parigi) de 1 400 m2, aux pieds de La Défense, par le Groupe Schumacher[5], en présence de son directeur Edouard Schumacher et de Stefano Domenicali, le PDG de Lamborghini[6]. Elle est accompagné d'une Centenario, d'une Miura et de trois Huracán alignées formant le drapeau italien par leur teinte verte, blanche et rouge (mat).

Description[modifier | modifier le code]

Le constructeur au taureau décrit son véhicule comme un SSUV (Super Sports Utility Vehicle)[7], avec « des performances sans précédent » confie Stefano Domenicali, PDG de la marque. Elle est commercialisée à partir du mois d'avril 2018 au tarif de 205 715 .

Production[modifier | modifier le code]

Pour recevoir la production de l'Urus, et en prévision du doublement de sa production[8], Lamborghini a agrandi son usine de Sant'Agata Bolognese, passant de 80 000 m2 à 160 000 m2[9], et a embauché près de 500 personnes[10], la marque au taureau prévoyant 3500 ventes de son SUV par an[11] à comparer à sa production totale de 3815 voitures en 2017 !

Dès sa première année de production, en 2018, l'Urus s'est écoulé à 1761 exemplaires, soit près d'un tiers des ventes totales de la marque cette année là. Lamborghini prévoit d'augmenter la production à pleine capacité pour 2019[12].

Caractéristiques techniques[modifier | modifier le code]

La Lamborghini Urus est disponible en version 5 places de série ou 4 places avec 2 fauteuils séparés à l'arrière en option, avec des jantes de 21 pouces de série et jusqu'à 23 pouces en option.

Le SUV Lamborghini est construit sur la plateforme MLB Evo du groupe Volkswagen, qui est utilisée par ses cousins SUV Audi Q7 II, Porsche Cayenne III et Bentley Bentayga. Il reçoit aussi quatre roues motrices et directrices[13] issues de sa grande sœur la Lamborghini Aventador S, des freins carbone/céramique, des suspensions pneumatiques à hauteur variable, un antiroulis actif ou encore un différentiel arrière avec torque vectoring (fonction qui augmente le couple sur la roue arrière située à l'extérieur du virage). L'Urus est près de 47 cm plus haut que les autres modèles de la gamme Lamborghini.

Planche de bord de l'Urus

Comme les autres modèles de la marque au taureau, l'Urus permet de choisir un mode de conduite via le sélecteur ANIMA (Adaptive Network Intelligence Management). Les modes disponibles sont Strada (route), Sport, Corsa (course), Terra (terre), et Neve (neige). Mais l'Urus ajoute un mode qui lui est réservé, le mode Sabbia (sable)[14], étant la seule Lamborghini à pouvoir s'aventurer dans les dunes. L'Urus bénéficie aussi de trois fonctions personnalisables EGO (smooth, medium, sport), pour paramétrer au mieux ses réglages préférés pour la direction, la transmission et la suspension.

L'Urus reçoit une instrumentation digitale en remplacement du bloc d'instrumentation analogique, dérivé du Virtual Cockpit de son cousin Audi, ainsi que deux écrans tactiles sur la console centrale[15].

Motorisations[modifier | modifier le code]

Moteur V8 650 ch

L'Urus reçoit le V8 4.0 litres biturbo du Groupe Volkswagen, qui équipe les modèles haut de gamme des Bentley, Porsche. Revu par Lamborghini, il développe 650 ch à 6 000 tr/min pour un couple maxi de 850 Nm à 2 250 tr/min, et il est accouplé à une boîte automatique à 8 rapports[16]. La distribution de la puissance se fait à 60% sur les roues arrière. L'Urus abat le 0 à 100 km/h en 3,6 secondes et le 0 à 200 km/h en 12,8 secondes pour une vitesse maximale de 305 km/h.

Pour 2020, l'Urus PHEV devrait recevoir une motorisation V6 2,9 litres hybride rechargeable[17] provenant de la Porsche Panamera 4 E-Hybrid.

Urus V8 4.0
Moteur 8 cylindres en V
Suralimentation Biturbo
Cylindrée (cm³) 3 996
Puissance maxi (ch) 650
au régime de (tr/min) 6 000
Couple maxi (Nm) 850
au régime de (tr/min) 2 250 à 4 500
Boîte de vitesses Automatique 8 rapports
Vitesse maxi (km/h) 305
0-100 km/h (s) 3,6
Consommation (en L/100 km) 12,7
Émissions de CO2 (g/km) 290
Capacité du réservoir (en L) 85
Masse à vide (kg EU) 2 200
Norme environnementale Euro 6

Urus ST-X[modifier | modifier le code]

En novembre 2018, Lamborghini dévoile l'Urus ST-X concept préfigurant la version course de son SUV développé par la division Lamborghini Squadra Corse[18]. L'Urus ST-X concept reçoit le V8 biturbo de 650 ch et s'allège de 25 % par rapport à la version de série. Il est présenté dans une teinte vert mate Verde Mantis[19].

À partir de 2020, l'Urus ST-X va bénéficier de son propre championnat sur des circuits mixtes terre et asphalte. L'Urux ST-X est homologué par la FIA et reçoit un arceau cage, un système d’extinction d’incendie et un réservoir de carburant homologué FT3[20].

Concept-car[modifier | modifier le code]

Lamborghini Urus Concept
Image illustrative de l’article Lamborghini Urus
Le Lamborghini Urus Concept au concours d'élégance de Pebble Beach 2012.

Marque Drapeau : Italie Lamborghini
Années de production 2012
Classe Concept car SUV
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Italie Sant'Agata Bolognese
Moteur et transmission
Moteur(s) Sans moteur
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 5 portes
Châssis Audi Q7
Dimensions
Longueur 4 990 mm
Largeur 1 990 mm
Hauteur 1 660 mm
Chronologie des modèles
Le SUV Urus concept et le 4x4 LM002 au musée Lamborghini

Le Lamborghini Urus a été annoncé 6 ans avant sa commercialisation par le Lamborghini Urus Concept présenté au Salon automobile de Pékin le [21],[22].

Le SUV prend le nom d'une ancienne race de bisons d'Europe aujourd'hui disparue. L'Urus concept n'est pas un concept-car roulant, il est dépourvu de moteur, et Lamborghini délivre peu d'information sur le moteur de la version de série, mais précise que la puissance sera supérieure à 600 ch.

Le concept-car mesure 4,99 mètres de long, pour 1,99 mètres de large et surtout 1,66 mètres de haut soit 50 cm de plus que l'Huracán, c'est la plus haute des Lamborghini[23]. Il reçoit des jantes de 24 pouces.

En 2016, le Lamborghini Urus concept est exposé au Musée Lamborghini de Sant'Agata Bolognese auprès de son aîné le LM002.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Lucas Raheriarivony, « Lamborghini Urus : Le super SUV qui vise un record sur le Nürburgring », sur www.autonews.fr,
  2. Sébastien Rabatel, « Lamborghini Urus : le SUV super sport ! », sur www.actu-automobile.com,
  3. Etienne Roville, « Lamborghini Urus : né un 4 décembre », Revue automobile,
  4. « Urus, le premier SUV de Lamborghini pose le pneu en France », The Good Life,‎ (lire en ligne, consulté le 13 février 2018)
  5. Julien Jodry, « Lamborghini Urus : premier contact à Paris avec le SUV italien », Auto Moto,
  6. Yann Lethuillier, « Lamborghini - Une concession au cœur de la Défense ouvre ses portes », sur https://fr.motor1.com,
  7. « Lamborghini Urus 2018 », Sport Auto,
  8. Florent Ferrière, « Teaser : le Lamborghini Urus se défoule dans le sable », Caradisiac,
  9. Maël Pilven, « L'usine Lamborghini double de volume pour l'Urus », Motor1,
  10. Nicolas Meunier, « Le Lamborghini Urus se veut le plus sportif des SUV », Challenges,
  11. Yves Maroselli, « Lamborghini Urus : prêt à charger », Le Point,
  12. « Lamborghini : Quand l'exclusivité rencontre la diversité », sur https://businessmodele.fr/, Blog business,
  13. Etienne Roville, « Lamborghini Urus : superlativement votre », sur www.larevueautomobile.com,
  14. Étienne Roville, « Le Lamborghini Urus se montre en video », larevueautomobile.com,
  15. Nathan Paternotte, « Les premières images du cockpit de la Lamborghini Urus en fuite », sur https://actu-moteurs.com,
  16. Gaël Brianceau, « Lamborghini lève le voile sur l'Urus », L'Automobile Magazine,
  17. Didier Ric, « Lamborghini Urus : photos, infos et vidéo du premier Super-SUV ! », L'Argus,
  18. Lucas Raheriarivony, « Lamborghini Urus ST-X : Le SUV va avoir son propre championnat », Auto News,
  19. Benjamin Defay, « Lamborghini présente son SUV de course, l'Urus ST-X Concept », L'Automobile Magazine,
  20. Étienne Roville, « Lamborghini Urus ST-X : le SUV de compétition », La Revue Automobile,
  21. Patrick Garcia, « Pékin 2012 : Lamborghini Urus Concept en avance », Caradisiac,
  22. « Lamborghini Urus Concept 2012 : présentation officielle », TF1
  23. Cédric Pinatel, « Salon Pékin 2012 : Lamborghini Urus », Turbo,

Sur les autres projets Wikimedia :

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]