Alfa Romeo Stelvio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche

Alfa Romeo Stelvio
Alfa Romeo Stelvio

Marque Drapeau : Italie Alfa Romeo
Années de production Depuis 2017

Phase 1.1 : 2017 - 2019
Phase 1.2 : 2019

Classe SUV
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Italie Usine Fiat-Cassino
Moteur et transmission
Énergie Essence
Diesel
Moteur(s) Essence :
2.0 L 200/280
2.9 V6 510

Diesel :
2.2 150/180/210
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée de 1 995 à 2 891 cm3
Puissance maximale 150 / 180 / 210 / 280 / 510 ch
Transmission Propulsion ou intégrale (arbre de transmission en carbone)
Boîte de vitesses Auto 8 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1660 (1604 pour la version 150cv propulsion) kg
Vitesse maximale 230 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,7 s
Consommation mixte 7,0 L/100 km
Émission de CO2 161 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) SUV 5 portes
Plate-forme Giorgio
Châssis Alfa Romeo Giulia II
Dimensions
Longueur 4680 mm
Largeur 2160/1903 mm
Hauteur 1688/1671 mm
Chronologie des modèles

L'Alfa Romeo Stelvio (Tipo 949) est le premier modèle SUV du constructeur italien Alfa Romeo, présenté officiellement au Salon de l'automobile de Los Angeles 2016 le , et commercialisé au printemps 2017[1]. Il est fabriqué dans l'usine Fiat-Cassino.

L'Alfa Romeo Stelvio repose sur la nouvelle plateforme Giorgio conçue pour l'Alfa Romeo Giulia (2015) adaptée pour cette utilisation[2]. Son design est très proche de cette dernière, tout comme sa planche de bord. Le modèle est très léger et est parfaitement équilibré en répartition des masses avant arrière 50/50 grâce à de nombreuses parties de carrosserie en aluminium et un arbre de transmission en carbone.

Histoire[modifier | modifier le code]

En 2002, la marque milanaise s'intéresse au secteur des SUV et dévoile une première étude avec le prototype automobile « concept-car » Kamal, au Salon de Genève.

Un lancement officiel en 2010 était prévu. Lors du Salon de Francfort 2010, Harald Wester, alors PDG d'Alfa Romeo, avait présenté un plan produit faisant état de la commercialisation d'un SUV après 2014[3]. Le Kamal aurait pu utiliser la plateforme de l'Alfa Romeo 159.

La version sportive de l'Alfa Romeo Stelvio, nommée Quadrifoglio, est dévoilée le , à l'occasion du Salon de l'automobile de Los Angeles 2016. La marque ne communique que peu d'informations, et la date de commercialisation n'est même pas annoncée.

Les versions européennes du Stelvio sont présentées au Salon de Genève, en .

Il se positionne comme un concurrent du BMW X3, de l'Audi Q5, du Mercedes-Benz GLC, du Porsche Macan, du Jaguar F-Pace, de la Range Rover Velar et du DS7 Crossback.

En novembre 2019, Alfa Romeo présente une version actualisée de son Stelvio. Le système multimédia devient tactile. Il a été mis à jour et reçoit désormais la comptabilité Apple CarPlay et Android Auto. Par ailleurs, la planche de bord a été redessinée. Le Stelvio peut recevoir en option un chargement sans fil. L'ensemble des motorisations sont conformes à la norme Euro 6-d Temp : les motorisations essence sont désormais équipées d'un filtre à particules et les diesel reçoivent un système SCR[4].

Design[modifier | modifier le code]

Le design de l'Alfa Romeo Stelvio s'inspire beaucoup de la familiale routière Giulia. La planche de bord est reprise de cette dernière, mais elle est légèrement retravaillée.

Patronyme[modifier | modifier le code]

Le nom de l'Alfa Romeo Stelvio fait référence au col du Stelvio, culminant à 2 758 m. C'est le plus haut col routier d'Italie, et le deuxième en Europe. Le choix de ce nom met en valeur le plaisir de conduite que le Stelvio veut procurer.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Les moteurs essence 2.2 Multijet 150 et 180 ch et 380 Nm de couple passent respectivement à 160 et 190 ch et 450 Nm de couple fin 2018.

2.2 Multijet 2.2 Multijet Q4 2.0 Turbo MultiAir 2.9 V6 Quadrifoglio
Types moteurs Fiat Family B FCA Global Medium Engine (GME) Ferrari F154
Cylindrée 2 143 cm3 1 995 cm3 2 891 cm3
Alésage (mm)
/Course (mm)
83 / 99 84 / 90 86.5 / 82
Architecture 4 cylindres + géométrie variable turbo 4 cylindres + twin-scroll turbo V6 bi-turbo à 90°
Puissance maxi 150/160 ch à 4000 tr/min 180/190 ch à 3750 tr/min 210 ch à 3750 tr/min 200 ch à 5000 tr/min 280 ch à 5250 tr/min 510 ch à 6500 tr/min
Couple maxi 380 Nm à 1500 tr/min
ou 450 Nm à 1750 tr/min
380 Nm à 1500 tr/min
ou 450 Nm à 1750 tr/min
470 Nm à 1750 tr/min 330 Nm à 1750 tr/min 400 Nm à 2250 tr/min 600 Nm à 2250 tr/min
Boîte de vitesses BVM6 / BVA8 BVM6 / BVA8 BVA8 BVA8 BVA8 BVM6 / BVA8
Vitesse maxi 198[5] 210 (propulsion et Q4)[6],[7] 215[8] 215[9] 230[10] 284[11]
0-100 km/h 8,8 s (BVA 8) 7,6 s (propulsion et Q4)[6],[7] 6,6 s[8] 7,2 s[9] 5,7 s[10]
Consommation
(en L/100 km)
4,7 L 4,7 L (propulsion et Q4)[6],[7] 4,8 L[8] 7,0 L[9] 7,0 L[10]
Émissions de CO2
(en g/km)
124 g 124 g (propulsion)[6], 127 g (Q4)[7] 127 g[8] 161 g[9] 161 g[10]

BVM6 correspond à la boîte de vitesses manuelle à 6 rapports. BVA8 fait référence à la boîte automatique d'origine ZF à 8 rapports.

Quadrifoglio[modifier | modifier le code]

Stelvio Quadrifoglio

L'Alfa Romeo Stelvio est dévoilé en version Quadrifglio au salon de l'automobile de Los Angeles 2016. Elle possède un moteur V6 2.9 bi-turbo d'origine Ferrari développant 510 ch à 6 500 tr/min. Cette version possède la transmission intégrale Q4 : en conduite normal, la voiture est une propulsion, mais en cas de besoin, jusqu'à 60 % du couple peut être transmis aux roues avant. De plus, ce système est couplé à un système Torque Vectoring qui peut faire varier électroniquement le couple transmis à chaque roue. Alfa Romeo a réduit le poids grâce à l'emploi de la fibre de carbone pour les portes, le hayon et le capot. Les roues possèdent d'immenses jantes de 21 pouces[12].

Records et récompenses[modifier | modifier le code]

L'Alfa Romeo Stelvio Quadrifoglio bat le record du tour du circuit du Nürburgring dans la catégorie des SUV qui comporte notamment le Porsche Cayenne et le Range Rover Sport. Il effectue un temps de 7 min et 59 secondes. C'est 74 centièmes de mieux que le précédant détenteur du record, le Porsche Cayenne Turbo S, qui possède pourtant une puissance supérieure (575 ch contre 510)[13].

Finitions[modifier | modifier le code]

  • Stelvio
  • Stelvio Business
  • Stelvio Super

Séries spéciales[modifier | modifier le code]

  • Sport Edition
  • Nring
  • Ti
  • Edizione

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Alfa Romeo Stelvio (2017) : infos et photos officielles du SUV d'Alfa », www.largus.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2016)
  2. « New 2017 Alfa Romeo Stelvio: name confirmed for Alfa's SUV », sur Auto Express (consulté le 18 avril 2016)
  3. Où va Alfa Romeo ? www.autocult.fr le 15 décembre 2013
  4. Caradisiac.com, « Prise en mains vidéo - Alfa Romeo Stelvio MY20 : en attendant mieux », sur Caradisiac.com (consulté le 23 novembre 2019)
  5. « Fiche technique Alfa-Romeo Stelvio 2.2 Diesel 150ch Super AT8 - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 12 octobre 2017)
  6. a b c et d « Fiche technique Alfa-Romeo Stelvio 2.2 Diesel 180ch Lusso AT8 - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 12 octobre 2017)
  7. a b c et d « Fiche technique Alfa-Romeo Stelvio 2.2 Diesel 180ch Super Q4 AT8 - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 12 octobre 2017)
  8. a b c et d « Fiche technique Alfa-Romeo Stelvio 2.2 Diesel 210ch Super Q4 AT8 - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 12 octobre 2017)
  9. a b c et d « Fiche technique Alfa-Romeo Stelvio 2.0T 200ch Super Q4 AT8 - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 12 octobre 2017)
  10. a b c et d « Fiche technique Alfa-Romeo Stelvio 2.0T 280ch Super Q4 AT8 - L'argus.fr », sur www.largus.fr (consulté le 12 octobre 2017)
  11. « Alfa Romeo Stelvio : premières photos et infos officielles », L'internaute,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2016)
  12. Yves Maroselli, « Alfa Romeo Stelvio : chasseur alpin », Le Point,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2016)
  13. Caradisiac.com, « Alfa Romeo : le Stelvio bat tous ses concurrents sur le Nürburgring », Caradisiac.com,‎ (lire en ligne, consulté le 18 novembre 2016)

Articles connexes[modifier | modifier le code]