Jean-Pierre Chapel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jean-Pierre Chapel, né le à Champtoceaux, et mort le [1] est un journaliste français spécialiste "Défense, Aéronautique et Espace". Il est notamment connu pour avoir coprésenté en 1969, les images en direct à la télévision française du premier pas de l'homme sur la lune. En 1975, Il est également cofondateur et coproducteur avec son ami Jacques Bonnecarrère de l'émission Auto-Moto sur TF1.

Parcours[modifier | modifier le code]

Jean-Pierre Chapel obtient son diplôme du Centre de Formation des Journalistes (promotion 1958), puis devient officier parachutiste entre 1958 et 1960 en Algérie.

En 1961, il entre à Europe 1 comme "Reporter Informations générales", puis intègre le même poste en 1963 à la RTF qui deviendra 1 an plus tard l'ORTF.

En 1968, il devient le spécialiste Espace à la télévision.

Dans la nuit du 20 au 21 juillet 1969, il présente avec Michel Anfrol en direct à la télévision, les images du premier pas de l'homme sur la lune. Ces images seront diffusées dans de nombreux pays francophones et suivies par plusieurs millions de téléspectateurs.

En 1970, il est chef des Informations Générales et présentateur des journaux de 13h, puis de 20h (24heures sur la 2).

Passionné de moto, il souhaite produire en 1975 une émission de télévision sur ce thème. Au même moment, Jacques Bonnecarrère propose à TF1 un programme hebdomadaire sur les sports automobiles. Georges de Caunes, alors responsable du service des sports de TF1, décide de fusionner les deux. C'est ainsi que née l'émission Auto-Moto dont la première diffusion a lieu le 4 janvier 1975.

En 1979, il instaure le Paris-Dakar à la télévision et le court les 8 premières années.

En 1980, il est spécialiste "Défense, Aéronautique et Espace" et chef du service Sciences et Techniques sur TF1.

En 1987, il quitte TF1 juste après sa privatisation et devient journaliste indépendant, puis entre en 1990 à la Cinq comme Chef du service "Sciences, Défense, Espace et Transport".

en 1991, il part 2 mois à Ryad comme envoyé spécial pour couvrir la Guerre du Golfe. Il sera le journaliste français resté le plus longtemps sur place.

En avril 1992, la Cinq dépose le bilan. Il cesse alors son activité de journaliste et quitte définitivement la télévision.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Décès de Jean-Pierre Chapel