BMW Série 1

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Berline 5 portes E87

La BMW Série 1 est un modèle d'automobile conçu par le constructeur allemand BMW. Cette série constitue la première véritable étude de voiture compacte du constructeur si l'on excepte la Série 3 Compact dérivée de la BMW Série 3 berline (E36 et E46). Au niveau marketing, la BMW Série 1 fait partie d'un produit d'entrée de gamme.

Elle se dit Série, seule berline 5 portes compacte de sa catégorie en Europe à être une propulsion (transmission de la puissance aux roues arrière).

Elle est la concurrente directe de l'Audi A3 qui régnait sur le segment des compactes dites « Premium » depuis 1996.

E87 (2004 - 2011)[modifier | modifier le code]

BMW Série 1 (E87)
BMW Série 1
Berline 5 portes avant restylage

Marque Drapeau : Allemagne BMW
Années de production 2004 - 2011
Classe Compacte (E81/87)
Coupé (E82)
Cabriolet (E88)
Usine(s) d’assemblage Leipzig, Saxe, Allemagne
Ratisbonne, Bavière, Allemagne
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
4 cyl. 1.6 L
4 cyl. 2.0 L
6 cyl. 3.0 L
6 cyl. 3.0 L Biturbo
Diesel :
4 cyl. 2.0d L
4 cyl 2.0d L Biturbo
Puissance maximale 115 à 306 ch (85 à 225 kW)
Couple maximal 160 à 400 Nm
Transmission Propulsion
Boîte de vitesses BVM à 5-6 vitesses
BVA à 6 rapports ou Steptronic
Poids et performances
Poids à vide 1 330 à 1 675 kg
Vitesse maximale 193 à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 5,7 à 11 s
Consommation mixte 6 à 10,3 L/100 km
Émission de CO2 118 à 221 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes, 4-5 places
5 portes, 5 places
Coupé, 4 places
Cabriolet, 4 places
Dimensions
Longueur 4 227 à 4 360 mm
Largeur 1 748 à 1 751 mm
Hauteur 1 408 à 1 430 mm
Empattement 2 660 mm
Volume du coffre 260 à 1 150 dm3
Chronologie des modèles
Précédent BMW Série 3 Compact BMW Série 1 F20/
BMW Série 2
Suivant

La première génération de la série 1 a fait son apparition sur le marché en 2004, en version 5 portes (E87) et motorisée uniquement par des 4 cylindres. En 2005, la gamme s'élargit avec l'arrivée d'une motorisation 6 cylindres.

La version 3 portes (E81) a été commercialisée en 2007. BMW en a profité pour restyler la version 5 portes. Une version coupé (E82) et une version cabriolet (E88) ont été lancées en octobre 2007 pour faire un total de quatre déclinaisons du véhicule.

Une batterie à nappe de verre absorbante, la récupération de l’énergie de freinage et la gestion des organes secondaires asservie aux besoins permet l'installation d'un système de mise au repos du moteur dès que la voiture s’arrête, que le levier de vitesses est amené au point mort et que le conducteur lâche la pédale d’embrayage.

Ce modèle bénéficie depuis 2007 de plusieurs innovations diminuant sa consommation et donc sa pollution regroupées dans le terme de BMW Efficient Dynamics : volets d'air pilotés fermant automatiquement quand les besoins en refroidissement du véhicule sont réduits (sauf sur les modèles diesel 2009), récupération de l'énergie de freinage, pneus à résistance réduite au roulement, fonction d'arrêt et de redémarrage automatique du moteur[1].

Variantes[modifier | modifier le code]

Berline 3/5 portes (E81/E87)[modifier | modifier le code]

Visuellement, la ligne des vitres arrière de la trois-portes est similaire à celle de la cinq portes, sauf qu'elles ne s'ouvrent pas. Le volume du coffre varie entre 330 et 1 150 litres si le siège est rabattu. Le siège arrière est divisible de série dans des proportions 60/40. Le modèle trois portes compte par défaut 4 places en usine mais la version 5 places est aussi possible et ce sans différence de prix.

En 2007, BMW introduit une version sport limitée à 2000 exemplaires, caractérisée par une peinture métallisée spéciale « Individuallack Carbonschwarz-Metallic », le Pack M avec les jantes 216 au format 18 pouces ainsi qu'un bouton d'allumage spécial encadré avec inscrit « Limited Edition ».

Coupé (E82)[modifier | modifier le code]

Coupé SportPack (arrière)

2 modèles (128i et 135i) produites de 2008 à 2013 seulement. La 128i est équipé d'un moteur 6 en ligne 3.0 L DACT développant 230 hp à 6500 rpm et 200 lb/pi à 2750 rpm. La 135i quant à elle, est équipé du même moteur avec 2 turbo (de 2008 à 2010) ou 1 seul (de 2011 à 2013) pour réussir à atteindre 300 hp à 5800 rpm et 300 lb/pi de 1300 à 5000 rpm.

En moteur diesel:après les version 120d et 123d, le modèle 118d est apparu en 2009.

Cabriolet (E88)[modifier | modifier le code]

Cabriolet (arrière)

1 M Coupé[modifier | modifier le code]

BMW 1 M

Lancée début 2011, la BMW Série 1 M Coupé est la plus petite des BMW à être sortie des ateliers Motorsport depuis la M3 E30. Elle est animée par un moteur 6 cylindres de 2 979 cm3[2], suralimenté par deux turbocompresseurs Mitsubishi.

Le dénomination 1 M est à l'inverse des M3 et M5, pour éviter la confusion avec la BMW M1 de 1978. Elle est pour l'instant la plus abordable des BMW Motorsport. Initialement, BMW prévoyait de produire 2700 exemplaires, mais face à une très forte demande, 6309 1 M ont finalement été produites, entre mars 2011 et juin 2012[réf. nécessaire].

Elle repose sur la plateforme du coupé E82, avec des voies élargies, une carrosserie spécifique et des jantes de 19 pouces. Les pneumatiques sont des 245/35 R 19 à l'avant et des 265/35 R 19 à l'arrière[2]. Les freins, la suspension arrière et le différentiel sont repris de la M3.

La 1 M développe 340 chevaux (250 kW) et 450 Nm de couple, valeur pouvant augmenter de 50 Nm pendant quelques secondes avec l'overboost[2]. Elle affiche un poids de 1495 Kilos et une répartition des masses de 51.7 % / 48.3 %. Sa principale particularité face à sa rivale RS3 est le mode transmission puisque c'est une propulsion, et non une transmission intégrale comme l'Audi.

Dotée exclusivement d'une boîte manuelle à 6 rapports et un différentiel à glissement limité, la 1M abat le 0 à 100 km/h en 4,9 secondes[2]. Sa vitesse de pointe est limitée électroniquement à 250 km/h.

Elle est proposée en France à partir de 59 950 €.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Motorisations essence
Modèle Période Type[tbl 1] Puissance Cylindrée Disponibilité des châssis 0-100 km/h[tbl 2] Consommation
(en ℓ/100 km)[tbl 3]
Berline 3-portes Berline 5-portes Coupé Cabriolet
116i 2004 - 2007 L4 115 ch 1,6 l  Non  Oui  Non  Non 10,8 s 7,5
116i 2007 - 2009 L4 122 ch 1,6 l  Oui  Oui  Non  Non 10,2 s 5,8
116i 2009 - 2011 L4 122 ch 2,0 l  Oui  Oui  Non  Non 9,8 s 6,1
116i 2011 - L4 136 ch 1,6 l  Oui  Oui  Non  Non 8,5 s 5,5
118i 2004 - 2007 L4 129 ch 2,0 l  Non  Oui  Non  Non 9,4 s 7,3
118i 2007 - L4 143 ch 2,0 l  Oui  Oui  Non  Oui 8,8 s 5,8
120i 2004 - 2007 L4 150 ch 2,0 l  Non  Oui  Non  Non 8,7 s 7,4
120i 2007 - L4 170 ch 2,0 l  Oui  Oui  Oui  Oui 7,8 s 6,4
125i 2008 - L6 218 ch 3,0 l  Non  Non  Oui  Oui 6,4 s 7,9
130i 2005 - L6 265 ch 3,0 l  Oui  Oui  Non  Non 6,2 s
(6,1 s depuis 2007)
9,2
(8,3 depuis 2007)
135i 2007 - L6 306 ch 3,0 l biturbo  Non  Non  Oui  Oui 5,3 s 8,5
Motorisations diesel
Modèle Période Type[tbl 1] Puissance Cylindrée Disponibilité des châssis 0-100 km/h[tbl 2] Consommation
(en ℓ/100 km)[tbl 3]
Berline 3-portes Berline 5-portes Coupé Cabriolet
116d 2009 - L4 116 ch 2,0 l turbo  Oui  Oui  Non  Non 10,2 s 4,4
118d 2004 - 2007 L4 122 ch 2,0 l turbo  Non  Oui  Non  Non 10 s 5,6
118d 2007 - L4 143 ch 2,0 l turbo  Oui  Oui  Oui  Oui 8 9 s 4,4
120d 2005 - 2007 L4 163 ch 2,0 l turbo  Non  Oui  Non  Non 7,9 s 5,7
120d 2007 - L4 177 ch 2,0 l turbo  Oui  Oui  Oui  Oui 7,2 s 4,4
123d 2007 - L4 204 ch 2,0 l biturbo  Oui  Oui  Oui  Oui 7 s 5,2
  1. a et b L4 : moteur à 4 cylindres en ligne. L6 : moteur à 6 cylindres en ligne.
  2. a et b Valeur du 0-100 km/h annoncée par le constructeur sur Série 1, 5-portes, boîte manuelle. Sauf pour la 135i, performances du coupé.
  3. a et b Consommation en cycle mixte annoncée par le constructeur sur une Série 1, 5-portes, boîte manuelle. Sauf pour la 135i, consommation du coupé.

Finitions[modifier | modifier le code]

En France, la série 1 se décline en cinq finitions : Première,excelis, confort, luxe, sport et Sport edition (pack M).

En compétition[modifier | modifier le code]

  • Time Attack
Le modèle 135i coupé est utilisé par la team Berk Technology depuis 2008 au championnat américain de Time Attack : redline time attack en "street RWD"

Galerie[modifier | modifier le code]


F20 (2011 - )[modifier | modifier le code]

BMW Série 1 (F20)
BMW Série 1

Marque Drapeau : Allemagne BMW
Années de production Phase 1 : 2011 — 2015
Phase 2 : 2015 —
Classe Compacte
Usine(s) d’assemblage Leipzig, Saxe, Allemagne
Ratisbonne, Bavière, Allemagne
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
4 cyl. 1.6 L
6 cyl. 3.0 L
Diesel :
4 cyl. 1.6 L
4 cyl. 2.0 L
Cylindrée 1598 à 2979 cm3
Puissance maximale 95 à 320 ch (85 à 225 kW)
Couple maximal 180 à 450 Nm
Transmission Propulsion ou xDrive
Boîte de vitesses Manuelle ou Automatique
Poids et performances
Poids à vide 1360 à 1505 kg
Vitesse maximale 185 à 250 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 12.2 à 5.1 s
Consommation mixte 3.4 à 8 L/100 km
Émission de CO2 89 à 188 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) 3 portes et 5 portes
Dimensions
Longueur 4324 mm
Largeur 1765 mm
Hauteur 1440 mm
Empattement 2690 mm
Volume du coffre 360 à 1200 dm3
Chronologie des modèles
Précédent BMW Série 1 E87
BMW F20

La Série 1 de seconde génération a été commercialisée en septembre 2011[3]. Critiquée sur la précédente génération pour des matériaux et des assemblages indignes de sa catégorie, cette F20 rectifie le tir en proposant une toute nouvelle plate-forme.

Proposée tout d'abord en 5 portes (F20), elle est également disponible en 3 portes (F21, 2012), puis en version Coupé et Cabriolet nommées dorénavant Série 2[réf. nécessaire]. Cette nouvelle génération reçoit une inédite boîte de vitesse automatique à 8 rapports. Côté transmission, cette compact premium reste fidèle à la propulsion. En novembre 2012, BMW introduit sur le modèle 3 portes les motorisations 118i et 120d. De plus, pour la première fois sur la Série 1, la transmission intégrale est disponible sur les modèles M135i et 118d/120d[4]. Elle sera restylée en 2015. Au programme, la Série 1 aura de nouveaux optiques avant et des optiques arrière en typique de la marque bavaroise . À l'intérieur, il y aura de nouveaux équipements high-tech[5].

F20 phase 2 (restylée) (2015- )[modifier | modifier le code]

BMW a notablement enrichit la gamme des moteurs disponibles sur cette nouvelle Série 1 restylée avec l'apparition des moteurs essence et diesel à trois et à quatre cylindres de toute dernière génération (nouvelle 116d 116ch 3,4l/100km et 89 gr CO2/km). Petite incongruité de gamme qui ne devrait pas perdurer avec la prochaine génération, la Série 1 reste une propulsion, une exclusivité sur ce segment des compactes.

BMW a également travaillé sur le six cylindres en ligne de la BMW M135i dont la puissance augmente et grimpe à 326 ch. La boîte automatique Steptronic 8 rapports est maintenant disponible sur 125d, 120d xDrive et M135i xDrive.

L'aspect extérieur a été revu sur les faces avant et arrière avec une nouvelle calandre (naseaux plus grands), des phares plus plats et désormais à leds de série (et 100% leds en option) à l'avant, des feux arrière redessinés (à leds là aussi) pour adopter le L caractéristique des productions de la maison. Dans l'habitacle, c'est essentiellement le haut de la console centrale qui a été légèrement revu. La Série 1 restylée adopte maintenant de série la climatisation automatique, le capteur de pluie, la radio BMW Professional ainsi que le système iDrive associé à un écran 6,5 pouces.

Source: www.caradisiac.com Publié dans Nouveautés > Restyling par Patrick Garcia Le 16 Janvier 2015 à 10h21

Motorisations[modifier | modifier le code]

114i 116i 118i 120i 125i M135i 114d 116d 118d 120d 125d
4 cylindres en ligne 3 cylindres 4 cylindres en ligne 6 cylindres en ligne 4 cylindres en ligne 3 cylindres 4 cylindres en ligne
Turbocompressé
1 598 cm3 1 499 cm3 1 598 cm3 1 997 cm3 2 979 cm3 1 598 cm3 1 496 cm3 1 995 cm3
102 ch
à 4 000 tr/min
136 ch
à 4 400 tr/min
109 ch
à 4500 tr/min
136 ch à 4 400 tr/min 170 ch
à 4 800 tr/min
177 ch à 4 800 tr/min 218 ch
à 6 100 tr/min
320 ch
à 5 800 tr/min
95 ch
à 4 000 tr/min
116 ch
à 4 000 tr/min
143 ch
à 4 000 tr/min
150 ch
à 4 000 tr/min
184 ch
à 4 000 tr/min
190 ch
à 4 000 tr/min
224 ch
à 4 400 tr/min
180 Nm de 1 100
à 4 000 tr/min
220 Nm à 1 350 tr/min 180 Nm à 1 250 tr/min 220 Nm à 1 350 tr/min 250 Nm à 1 500 tr/min 250 Nm à 1 500 tr/min 310 Nm à 1 350 tr/min 450 Nm de 1 350
à 4 500 tr/min
235 Nm de 1 500
à 2 750 tr/min
270 Nm à 1 750 tr/min 260 Nm à 1 750 tr/min 320 Nm de 1 750
à 2 500 tr/min
320 nm à 1 750 tr/min 380 Nm de 1 750
à 2 750 tr/min
400 Nm à 1 750 tr/min 450 Nm de 1 500
à 2 500 tr/min
Propulsion
Boîte manuelle 6 vitesses ou automatique 8 vitesses (sauf pour la 114i)
195 km/h 210 km/h 195 km/h 210 km/h 225 km/h 245 km/h 250 km/h 185 km/h 195 à 200 km/h 195 à 200 km/h 200 km/h 212 km/h 228 km/h 228 km/h 240 km/h
11,2 s 8,5 s 10,9 s 8,5 s 7,4 s 6,4 s 5,1 s 12,2 s 10,3 à 10,4 s 10,3 à 10,4 s 10,3 s 8,3 à 8,9 s 7,2 s 7,1 s 65 s
5,5 à 5,7 l/100 km 5,7 (5,8) l/100 km 5 à 5,3 l/100 km 5,4 à 5,6 l/100 km 5,9 (5,8) l/100 km 5,8 à 6 l/100 km 6,6 à 6,7 (6,4) l/100 km 8,0 (7,5) l/100 km 4,1 (4,1) l/100 km 3,4 à 4 l/100 km 3,8 à 4,3 l/100 km 4,1 à 4,4 (4,5) l/100 km 4,1 à 4,4 l/100 km 4,3 à 4,5 (4,5) l/100 km 4,3 à 4,5 l/100 km 4,9 (4,8) l/100 km
127 à 132 g/km 132 (134) g/km 116 à 123 g/km 125 à 129 g/km 137 (134) g/km 136 à 139 g/km 157 (154) g/km 188 (175) g/km 109 (111) g/km 89 à 104 g/km 99 à 114 g/km 109 à 115 (119) g/km 109 à 115 g/km 114 à 119 (119) g/km 114 à 118 g/km 128 (129) g/km
1 360 kg 1 375 (1 385) kg 1 375 kg 1 370 (1 390) kg 1 380 kg 1 380 (1 420) kg 1 505 kg 1 380 kg 1 395 kg - kg 1 390 (1 420) kg 1 395 kg 1 425 (1 440) kg 1 430 kg 1 465 (1 480) kg
L x l x h = 4,32 x 1,77 x 1,42 m3
Capacité du réservoir = 52 litres

Finitions[modifier | modifier le code]

En France, la Série 1 F20 se décline en six finitions : Première, Lounge, Lounge Plus, Urban Life, Sport et Sport edition (pack M).

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alain Constant, « BMW croit en l'hydrogène », Le Monde, 30 octobre 2007
  2. a, b, c et d Caractéristiques techniques 1 M Coupé
  3. "Essai BMW Série 1 : elle change de ramage, pas de plumage." sur auto.nouvelobs.com
  4. Magazine BM World n°117.
  5. Julien Sarboraria, « Nouvelle BMW Série 1 (2015) : plus de photos et une vidéo », sur L'Argus,‎ (consulté le 22 janvier 2015)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :