André Clavé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Clavé.
André Clavé
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonctions
Directeur
Théâtre national de Strasbourg
-
Administrateur (d)
Institut national de l'audiovisuel
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activités
Acteur, metteur en scène, directeur de théâtre, résistant, personnalité de la radioVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour

André Clavé, né le 19 juin 1916[1] à Bordeaux et mort le 1er juin 1981[1] à Marnes-la-Coquette[1], est un acteur, metteur en scène, directeur de théâtre et résistant français.

Biographie[modifier | modifier le code]

Avant la guerre, il fonde en 1936 les Comédiens de la Roulotte avec François Darbon, Jean Desailly, rejoint par Jean Vilar en 1940. La troupe intègre le mouvement Jeune France et joue des pièces dans l'ouest de la France.

Camarade de Pierre Sudreau à l'armée de l'air, il entre en septembre 1942 dans le réseau de résistance Brutus. Il prend sa succession après son arrestation par la Gestapo, avant d'être lui-même arrêté avec André Boyer dans un café de la rue Saint-Honoré. Interrogé, il est incarcéré à la prison de Fresnes, puis interné au Camp de Royallieu (Oise), avant le camp de Buchenwald. Transféré au camp de Dora-Harzungen, il s'évade avec trois compagnons et erre en Allemagne pendant un mois.

À l'avènement de la Quatrième République, Jeanne Laurent, charge André Clavé et sa compagnie de la Roulotte de faire des représentations itinérantes en Alsace et en Lorraine. Elle le nomme ensuite, le , à la direction du centre dramatique national de l'Est où il remplace Roland Piétri. Il y diffuse les principes de la décentralisation théâtrale, en faisant jouer répertoire classique, dramaturges étrangers et auteurs contemporains, et ce à travers 5 départements. Michel Saint-Denis le remplace à ce poste le .

En 1955, il participe auprès de Pierre Schaeffer au Studio-école de la Radiodiffusion française.

Il a épousé Francine Galliard-Risler, décoratrice pour Charles Dullin avant d'intégrer le Centre dramatique de l'Est.

Comédien[modifier | modifier le code]

Metteur en scène[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • Michel Corvin, « André Clavé », extrait de Les directeurs du Théâtre national de Strasbourg, site du TNS
  • « André Clavé 1916-1981 », site Le Réseau Brutus-Boyer
  • Francine Galliard-Risler, André Clavé : théâtre et résistances : utopies et réalités, Paris, Association des amis d'André Clavé, 1998.
  • Francine Galliard-Risler, Dora-Harzungen, la marche de la mort, Saint-Cyr-sur-Loire, A. Sutton, (ISBN 2-849-10336-5)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c notice BnF no FRBNF13507227

Liens externes[modifier | modifier le code]