Paul Annet Badel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Badel.
Paul Annet Badel
Naissance
Décès (à 84 ans)

Paul Annet Badel est un homme d'affaires français (18 janvier 1900-6 janvier 1985). Il a été le plus jeune avocat de France en 1920. Pendant la guerre, il achète le théâtre du Vieux-Colombier et utilise la cave à partir de 1949 pour y créer un club de jazz : Le Vieux Colombier[1] où se produiront Sidney Bechet, Claude Luter, André Réwéliotty et Moustache entre autres. Sur la Côte d'Azur, Annet Badel crée le Vieux-Colombier, un music-hall où se produiront les plus grandes vedettes des années 1950 et du début des années 1960. Poursuivi par le fisc après une dénonciation calomnieuse, il se réfugia en Suisse, pays dont il était aussi citoyen par son père. Il y mourut ruiné et ce malgré la fortune qu'on lui supposait. Il avait été surnommé en 1965 « l'escroc aux six milliards » après la faillite de sa société la SDA.

Président du club parisien de football du Club français, il est en poste lors de la victoire du Club en Coupe de France 1931[2], lors du passage au statut professionnel en 1932 puis c'est lui qui prend la décision d'abandonner en décembre 1934[3]. C'est Maurice Cochin, secrétaire du club, qui assurait la charge de la gestion du Club au quotidien. On dirait de nos jours que Cochin était président actif, on nommait cela « animateur » à l'époque.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. André Clergeat, Philippe Carles et Jean-Louis Comolli, Le Nouveau dictionnaire du Jazz, Paris, Robert Laffont, , 1457 p. (ISBN 978-2-221-11592-3), p. 1303
  2. Le Petit Parisien, N° 2 mai 1931 sur gallica.bnf
  3. Le Petit Journal, N° 7 décembre 1934, p.4 sur gallica.bnf