Julien Guiomar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Julien Guiomar
Description de cette image, également commentée ci-après
Julien Guiomar en septembre 1972.
Nom de naissance Julien Joseph Charles Marie Guiomar
Naissance
Morlaix, (Finistère), France
Nationalité Drapeau : France Française
Décès (à 82 ans)
Monpazier, (Dordogne), France
Profession Acteur
Films notables Z
Borsalino
L'Incorrigible
L'Aile ou la Cuisse
Dernier Été à Tanger

Julien Guiomar est un acteur français né le à Morlaix (Finistère) et mort le à Monpazier (Dordogne)[1],[2],[3].

Biographie[modifier | modifier le code]

Formation et débuts[modifier | modifier le code]

Après avoir envisagé de suivre une carrière de dentiste comme son père, Julien Guiomar opte pour des cours de comédie avec Pierre Renoir, puis René Simon et Francis Blanche. Il participe à l'aventure du Théâtre national populaire (TNP) avec Jean Vilar pendant cinq années.

Carrière[modifier | modifier le code]

Julien Guiomar tourne deux films avec Philippe de Broca qui sait bien utiliser son côté extravagant. Son interprétation d'un colonel grec, chef de la gendarmerie dans le film Z (1969) de Costa-Gavras est remarquable de brutalité, de même que ses personnages dans La Voie lactée et La Fiancée du pirate, tournés la même année.

Ses rôles comiques vont de la fantaisie : La moutarde me monte au nez en 1974, L'Aile ou la Cuisse en 1976 (où il incarne l’infâme Jacques Tricatel), Les Ringards en 1978, aux rôles plus subtils (dans L'Incorrigible en 1975, aux côtés de Jean-Paul Belmondo).

Son activité théâtrale, exigeante, est toujours menée en parallèle de ces tournages.

Vie privée et mort[modifier | modifier le code]

En 1982, Julien Guiomar épouse Marie-Françoise Egret.

Il meurt dans la nuit du 21 au à Monpazier (Dordogne), à l'âge de 82 ans.

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Julien Guiomar aux côtés de Paul Vecchiali et Claude Manlay dans une émission de Sud Radio lors de la sortie de L'Étrangleur en 1972.

Télévision[modifier | modifier le code]

Théâtre[modifier | modifier le code]

Doublage[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Films[modifier | modifier le code]

Films d'animation[modifier | modifier le code]

Livre audio[modifier | modifier le code]

1988 : Voix de Bérurier dans un livre audio (distribué en cassette audio), Le Gala des emplumés, de Frédéric Dard. Un des épisodes de la série San-Antonio.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Décès du Morlaisien Julien Guiomar, Le Télégramme, 22 novembre 2010 (texte intégral).
  2. Nathalie Simon, « Julien Guiomar, un grand acteur populaire », Lefigaro.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 17 décembre 2014)
  3. L'acteur Julien Guiomar est mort, Le Monde avec AFP, 22 novembre 2010 (texte intégral).

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :