Alice au pays des merveilles (film, 2010)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Alice au pays des merveilles (homonymie).
Alice au pays des merveilles
Description de cette image, également commentée ci-après

Logo américain du film

Titre original Alice in Wonderland
Réalisation Tim Burton
Scénario Linda Woolverton (d'après le roman de Lewis Carroll)
Acteurs principaux
Sociétés de production Walt Disney Pictures
The Zanuck Company
Roth Films
Team Todd
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Animation, fantastique
Durée 109 minutes
Sortie 2010

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Alice au pays des merveilles (Alice in Wonderland) est un film américain réalisé par Tim Burton et écrit par Linda Woolverton pour Walt Disney Pictures.

Le film est sorti aux États-Unis le et le 24 mars en France. Après l’adaptation en long métrage d'animation Alice au pays des merveilles datée de 1951, le studio a mandaté Tim Burton pour réaliser une nouvelle adaptation des romans de Lewis Carroll, intitulés Les Aventures d'Alice au pays des merveilles (1865) et De l'autre côté du miroir (1871). Le film utilise une technique de combinaison entre les prises de vue réelle et l'animation. Le film a remporté deux Oscars lors de la 83e cérémonie des Oscars en 2011.

La suite du film, Alice de l'autre côté du miroir, est sortie le 1er juin 2016 en France.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Lors d'une réception, Alice Kingsleigh (Mia Wasikowska), qui a désormais 19 ans, est demandée en mariage par Hamish Ascot, un lord arrogant et très peu séduisant. C'est alors qu'elle aperçoit un étrange lapin blanc qui possède une montre à gousset et lui fait signe de la suivre. Alice s'enfuit, prétendant que « cette demande en mariage arrive un peu trop rapidement » et part à la poursuite du lapin. Elle arrive devant un curieux arbre mort au tronc détruit. Entre ses racines se trouve un terrier plongé dans l'obscurité. S'en approchant trop près, Alice tombe et atterrit, après une longue chute mouvementée, au Pays des Merveilles.

Alice, qui ne se souvient pas de son précédent voyage, rencontre tous les personnages de cette curieuse contrée, devenue sombre et inquiétante, tels que le fameux Lapin Blanc, Nivens McTwisp (voix originale de Michael Sheen), ainsi que Chess, le Chat du Cheshire (voix de Stephen Fry), le Lièvre de Mars (voix de Paul Whitehouse), Mallymkun le Loir (voix de Barbara Windsor), les jumeaux Tweedle-Dum et Tweedle-Dee (Matt Lucas), qui semblent tous très bien la connaitre et en particulier Tarrant Hightopp, le Chapelier Fou (Johnny Depp) qui lui voue une certaine affection... Ne sachant pas ce qui est arrivé de navrant au Pays des Merveilles, Alice apprend, qu'après son départ, la Reine Rouge Iracebeth (Helena Bonham Carter), accompagnée de Ilosovic Stayne (Crispin Glover), son Valet Rouge, a pris le pouvoir en relâchant le Jabberwocky (Christopher Lee), son animal de compagnie. Pour que le bien et la paix puissent régner de nouveau au Pays des Merveilles, Alice devra s'allier au déjanté Chapelier et à l'excentrique Reine Blanche Mirana (Anne Hathaway) afin de se débarrasser de la tyrannie de la Reine Rouge et rétablir la justice.

Personnages principaux[modifier | modifier le code]

  • Le Chapelier Fou : Son vrai nom est Tarrant Hightopp, on sait peu de chose sur son passé à part qu'il était chapelier de la reine blanche et qu'ils étaient très amis. Toujours coiffé de son inséparable chapeau haute forme, sa seule occupation pendant l'absence d'Alice était de boire le thé avec ses compagnons le loir et le lièvre de mars. Il voue une certaine affection pour Alice et déteste la reine rouge. Son rival n'est d'autre que Stayne, son valet. Ils se haïssent mutuellement et s'affrontent à la fin du film.
  • Alice Kingsleigh : Jeune fille de 19 ans, belle et intelligente, dotée d'une imagination sans borne qui lui attire beaucoup d'ennui. Elle a une sœur nommée Margaret et une mère nommée Helen. La disparition de son père l'a beaucoup affectée, à tel point qu'elle est devenue presque froide et sarcastique et a perdu quelque peu de ses souvenirs de son voyage précédent au pays des merveilles. Alice a beaucoup de respect pour Mirana, la reine blanche, et aime beaucoup le chapelier fou, ce dont il lui est sans doute redevable, car il sera d'ailleurs le seul à la reconnaître quand elle reviendra au pays des merveilles. Lorsqu'elle se présentera à la cour de la reine rouge, sous le nom de « Eum », Ilosovic Stayne, le valet de celle-ci tombera amoureux d'Alice.
  • Mirana, la Reine Blanche : Elle est la sœur d'Iracebeth et a beaucoup d'affection pour elle, mais malheureusement ce n'est pas réciproque. Exilée à Marmoréal par sa sœur, elle y mène pourtant une bonne existence entourée de ses sujets. Pleine de sagesse, Mirana est aimée de tous mais demeure bien mystérieuse.
  • Iracebeth, la Reine Rouge : C'est une reine pleine de méchanceté, et c'est la Reine du Pays des Merveilles. Cruelle et capricieuse, elle passe généralement son temps à ordonner la décapitation de ceux qui la blessent ou qui l'irritent. Elle a beaucoup d'affection pour son assistant Illosovic Stayne, le Valet de Cœur mais celui-ci ne semble pas ressentir la même chose pour elle. C'est elle qui garde le Jabberwocky, la créature qu'elle utilise pour semer la terreur au Pays des Merveilles.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Alt=Image de la Terre Mondial[6] 1 025 467 110 USD[7] 27 mai 2010 12
Drapeau des États-Unis États-Unis - Drapeau du Canada Canada[6] 334 191 210 USD[8] 27 mai 2010 12
Drapeau de la France France[9] 4 536 669 entrées[10] 18 mai 2010 11

116,3 millions $ récoltés, dans 3 728 cinémas, en 3 jours d'exploitation sur le sol américain et 94 millions engrangés dans les autres pays. Alice au pays des merveilles réalise 210,3 millions $ en 3 jours dans le monde.

Le 27 mai 2010, Alice au pays des merveilles est le sixième film à passer la barre du milliard de dollars au box-office mondial[11].

Production[modifier | modifier le code]

L'actrice Anne Hathaway , pour la promotion du film.

En avril 2007, Walt Disney Pictures demande au réalisateur Joe Roth et à la scénariste Linda Woolverton de développer un film en prise de vue réelle sur Alice[12]. En novembre 2007, Tim Burton signe avec Disney pour réaliser deux films avec la technologie Disney Digital 3D, dont la nouvelle adaptation d'Alice[13].

Le premier choix de Tim Burton pour l'actrice incarnant le rôle d'Alice était Frances Cobain[14], mais celle-ci l'ayant refusée, il choisit Mia Wasikowska.

Première bande-annonce[modifier | modifier le code]

Le 23 juillet 2009, le site américain IGN diffuse par erreur la première bande-annonce du film, qui ne devait être rendue publique que dans la nuit du 23 au 24 sur la page Facebook du film. La vidéo se retrouve rapidement sur YouTube, Disney essayant tant bien que mal de la faire supprimer. Le teaser est officiellement mis en ligne le .[réf. nécessaire]

Cette bande-annonce nous présente le Pays des Merveilles du point de vue du Chapelier Fou (interprété par Johnny Depp). On y aperçoit Alice, le Chapelier Fou, la Reine Blanche, la Reine Rouge, le Chat du Cheshire, ainsi que le Lapin Blanc et bien d'autres personnages.

Controverses sur la date de sortie[modifier | modifier le code]

Cosplay d'Alice au pays des merveilles au Salon du livre 2010.

La date de sortie du film a été annoncée aux États-Unis pour le 5 mars 2010. Fin novembre 2009, la date de sortie francophone, initialement prévue pour le 24 mars 2010, avait été repoussée au 7 avril 2010[15], pour des raisons inconnues. Le 2 février 2010, Disney a annoncé que le film sortirait à la date initialement prévue, le 24 mars[16].

Le 11 février 2010, Walt Disney Studios Distribution annonce vouloir sortir le DVD du film trois mois après sa sortie en salles dans tous les pays où la loi le lui permet[17], soit le 1er juin pour la sortie aux États-Unis. Mais traditionnellement la sortie en DVD se fait après 6 mois d'exploitation en salles. En réaction à cette annonce, la plupart des sociétés d'exploitation de cinéma ont annoncé leur intention de boycotter le film[17] :

  • aux États-Unis, le 19 février, AMC Entertainment, second exploitant avec 4 500 salles dans le monde, a annoncé son intention de boycotter le film[18].
  • en Belgique, plusieurs exploitants (UGC, Euroscoop, Acinapolis, Cinepointcom, Imagix, Utopolis, Les Grignoux et Kinepolis) soit 85 % des salles ont voté pour le boycott du film[19], mais à la suite d'un accord passé avec Disney, le film sera bien diffusé à partir du 10 mars 2010 dans toutes ces salles[20].
  • au Royaume-Uni,
    • le 19 février, Cineworld (150 salles) est parvenu à un accord avec Disney concernant la distribution du film[21]
    • le 27 février, Vue Entertainment (69 complexes, soit plus de 650 salles) parvient lui aussi à un accord avec Disney[22]
    • la société Odeon Cinemas (110 salles et 22 en Italie) menace toujours de ne pas diffuser le film[23].
  • aux Pays-Bas, le 2 mars, la société Pathé a annoncé que le film sera diffusé dans ses 12 cineplex[24].

Ailleurs en Europe, le délai légal est de quatre mois pour les pays suivants : France, Allemagne, Danemark, Suisse, Espagne et Portugal[19]. En France, ce délai est imposé[25]. D'après la presse, l'accord avec les sociétés d'exploitations aurait été obtenu grâce à la définition d'un caractère d'exception pour quatre films par an, pouvant avoir une sortie en DVD seulement trois mois après celle en salle[25].

Bande originale[modifier | modifier le code]

Avril Lavigne a fait la musique du générique de fin du film : Alice de l'album spécial, nommé Almost Alice, contenant des chansons d'artistes inspirées du film et de l'univers d'Alice.

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

83e cérémonie des Oscars[modifier | modifier le code]

68e cérémonie des Golden Globes[modifier | modifier le code]

64e cérémonie des British Academy Film Awards[modifier | modifier le code]

15e cérémonie des Satellite Awards[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Alice in Wonderland
  2. Alice au pays des merveilles (Burton)
  3. Alice in Wonderland - DVD Sales
  4. doublage québécois
  5. Source : générique de fin concernant le doublage
  6. a et b (en) Box-office mojo
  7. Box-Office du film Alice In Wonderland
  8. « Box-Office du film Alice In Wonderland », sur boxofficemojo.com (consulté le 29 mai 2010)
  9. (fr) « Box-office France », sur www.jpbox-office.com (consulté le 29 mai 2010)
  10. (fr) « Box-Office français, semaine du 21 avril 2010 », sur www.allocine.fr.
  11. (en) Disney Corporate
  12. « http://www.variety.com/article/VR1117963136.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté en 20130318)
  13. « http://www.variety.com/article/VR1117976106.html »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) (consulté en 20130318)
  14. (en) « Frances Bean Cobain “Alice In Wonderland” Snub », Pop Crunch,‎ (lire en ligne)
  15. "Alice au pays des merveilles" repoussé
  16. Le «Alice» de Tim Burton en France dès le 24 mars
  17. a et b Disney's plan to release 'Alice' on DVD early upsets theaters
  18. AMC digging in over Disney's plans for 'Alice in Wonderland'
  19. a et b Les cinémas belges boycottent « Alice
  20. « « Alice au pays des merveilles » sortira dans les cinémas belges »
  21. U.K. exhibitor reaches deal with Disney over 'Alice in Wonderland'
  22. Britain's largest theater chain reaches deal with Disney on 'Alice'
  23. Disney takes long view in "Alice" theater dispute
  24. Pathe cinemas back down over Alice
  25. a et b Disney fait-il la révolution avec le nouveau Tim Burton ?

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]