Miss Peregrine et les Enfants particuliers (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le film de Tim Burton. Pour le roman, voir Miss Peregrine et les Enfants particuliers.
Miss Peregrine et les enfants particuliers
Titre original Miss Peregrine's Home for Peculiar Children
Réalisation Tim Burton
Scénario Jane Goldman
Acteurs principaux
Sociétés de production Chernin Entertainment
Tim Burton Productions
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Drapeau de la Belgique Belgique
Genre Fantastique
Durée 127 minutes
Sortie 2016

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Miss Peregrine et les Enfants particuliers (Miss Peregrine's Home for Peculiar Children) est un film fantastique américano-belgo-britannique réalisé par Tim Burton, sorti en 2016 en 2D et 3D. C'est une adaptation du roman Miss Peregrine et les Enfants particuliers de Ransom Riggs.

Résumé[modifier | modifier le code]

En 2016, Jake Portman (Asa Butterfield) est un jeune adolescent timide de 16 ans menant une vie paisible en floride. Un soir, il reçoit un appel de son grand-père Abe (Terence Stamp), dont il est très proche, qui semble en proie à la panique. Accompagné de sa collègue de travail Shelley (O-Lan Jones), il se rend chez lui pour découvrir son appartement vandalisé et, non loin de là, le corps de son grand-père dont les yeux ont été arrachés. Avant de mourir, Abe parle confusément à Jake d'une boucle, du 3 septembre 1943 et d'un oiseau. C'est alors qu'un monstre humanoïde apparaît à Jake, mais il est repoussé par Shelley (qui ne le voit cependant pas, se contentant de tirer au hasard).

Bouleversé par la mort de son grand-père, Jake se confie à son psychiatre, le Dr Golan (Allison Janney). Il lui rapporte les histoires fabuleuses que lui narrait son grand-père dans sa jeunesse à propos d'un pensionnat pour enfants au Pays de Galles gouvernée par une certaine Miss Alma Peregrine (Eva Green), des enfants doués de capacités surnaturelles qui y vivaient ainsi que de sa chasse effrénée de monstres dont la description correspond à celui vu par Jake après la mort d'Abe. Ses parents s'inquiétant de son état mental, le Dr Golan conseille à Jake de se rendre sur les lieux de ce pensionnat, peut-être encore existant, afin de tourner définitivement la page.

Jake et son père Frank (Chris O'Dowd) se rendent donc au village de Cairnholm, perdu sur une île du Pays de Galles. Deux enfants de l'île conduisent alors Jake vers le pensionnat, qui est en ruines, détruit par un bombardement de la Luftwaffe le soir du 3 septembre 1943. Il apprend des locaux que la directrice et ses pensionnaires ont alors tous été tués. Jake, incrédule, retourne sur les lieux. Cependant, il n'y est plus seul : des enfants sont présents et semblent l'attendre. Terrifié, Jake prend la fuite, mais il trébuche et s'assomme contre un rocher. Il est alors récupéré par des enfants, les mêmes enfants dont son grand-père lui a parlé durant son enfance : Olive (Lauren McCrostie), une jeune pyromancienne, Millard (Cameron King), un garçon invisible, Bronwyn (Pixie Davis), une petite fille douée d'une force colossale, les Jumeaux (Joseph et Thomas Odwell), deux enfants complètement masqués et Emma (Ella Purnell), qui a la particularité de flotter dans les airs.

Les enfants font entrer Jake dans une caverne, affirmant que c'est le chemin d'accès à une "boucle". Cependant, Jake prend peur et s'enfuit pour retourner au village de Cairnholm. Or tout semble y avoir changé : l'hôtel où il réside est un estaminet et son père ne s'y trouve pas. Alors que les habitants le menacent car ils ne savent pas qui il est (disant qu'il pourrait être un espion), Jake est secouru par les enfants qu'il a rencontré. Ces derniers lui apprennent qu'il n'est plus en 2016, mais en 1943, le 3 septembre précisément. Ils conduisent Jake au pensionnat, bel et bien en place et dirigé par Miss Peregrine, elle-même. Cette dernière accueille Jake, lui présentant les pensionnaires qu'il ne connaît pas et expliquant être une Ombrune (ou Ambrine au Québec) : en plus de la capacité à se transformer en oiseau (un faucon pèlerin dans le cas de Miss Peregrine), elle possède le don de manipuler le temps. Pour protéger tous les enfants particuliers de la persécution xénophobe, à chaque fin de journée, elle fait remonter le temps de 24 heures : les pensionnaires vivent donc en boucle la journée du , celle-la même qui se termine par le bombardement allemand. Jake, après avoir dîné avec les pensionnaires et s'être rapproché d'Emma, décide de quitter les lieux. Emma le fait sortir de la boucle et revenir en 2016, après qu'ils eurent trouvé un autre oiseau, une avocette élégante, dont Emma affirme qu'il s'agit d'une autre Ombrune.

Frank retrouve Jake et tous deux apprennent, stupéfaits, qu'un troupeau a été décimé par un inconnu. Frank décide de ne plus laisser Jake sans surveillance mais son fils finit par s'échapper alors qu'il fait une sieste. Jake retourne dans la boucle et rejoint le pensionnat, où il apprend que l'avocette trouvée par Emma est bel et bien une Ombrune, Miss Avocette (Judi Dench). Jake avoue à Miss Peregrine et Emma les évènements du soir de la mort de son grand-père, il a vu un individu aux yeux blancs, le même genre qu'un groupe de personnes qu'Abe semblait traquer en raison du danger qu'ils faisaient peser sur les Particuliers. Emma l'emmène alors dans sa cachette, l'épave du navire Augusta, où elle montre à Jake des photos de ces individus. Jake reconnaît l'homme qu'il a vu sur l'une d'entre elles qui était nul autre que le chef des gens sur les photos, M. Barron (Samuel L. Jackson).

Emma ramène Jake au pensionnat. Afin de lui prouver qu'il est lui aussi un Particulier, elle montre à Jake une scène qui se produit chaque jour : Miss Peregrine tuant à l'arbalète un monstre qui a assassiné Victor, un enfant du pensionnat. Or, si Jake voit distinctement le monstre, il est le seul dans ce cas : c'est là son pouvoir, le même que celui de son grand-père Abe. Miss Peregrine lui explique que des années auparavant, un groupe de Particuliers renégats, menés par M. Barron, ont cherché à acquérir l'immortalité en s'emparant des pouvoirs d'une Ombrune (morte durant l'expérience). Ce fut un échec : tous furent transformés en monstres humanoïdes nommés Sépulcreux, ou simplement Creux (ou Fauchers-du-Néant ou Fauchers au Québec). Pour retrouver forme humaine, ces derniers doivent se repaître d'yeux de Particuliers. C'est pourquoi ils ont attaqué la boucle de Miss Avocette.

Alors qu'après avoir appris qu'un Creux est sur l'île après que Jake mentionna à propos des moutons morts (disant que les Creux s'attaque aussi à tout ce qui est sur leur passage), les enfants du pensionnat et les deux Ombrunes décident de chercher une nouvelle cachette, Jake choisit de revenir en 2016, considérant être inutile dans le combat contre les Sépulcreux. Cependant, il découvre qu'un homme de l'île a été tué par le monstre (les yeux du cadavre étant absents). Jake s'enfuit pour prévenir Miss Peregrine et ses pensionnaires que l'imminence de l'attaque du monstre est beaucoup plus proche qu'ils pensaient, mais il est suivi dans la grotte par un ornithologue nommé John Lamont (Rupert Everett) qui se transforme sous ses yeux en le Dr. Golan avant de révéler sa véritable identité : M. Barron. Ce dernier a suivi Jake depuis le début afin de localiser la boucle de Miss Peregrine (au début, il voulait l'adresse par Abe, mais M. Malthus, un Creux (et celui qui est sur l'île) l'a suivi, impatient de lui manger les yeux avant que Barron arrive, alors Barron à dû jouer les psychiatres pour que Jake puisse lui montrer le chemin de la boucle).

M. Barron cherche à capturer de nouvelles Ombrunes afin de réitérer son expérience pour acquérir la vie éternelle, avec plusieurs Ombrunes au lieu d'une seule. Il accepte de libérer Jake, en échange de quoi Miss Peregrine se constitue prisonnière. Peu après son départ, M. Malthus attaque le pensionnat, tuant Miss Avocette et manquant de faire de même avec Enoch, un autre pensionnaire appréciant peu Jake. Tous parviennent néanmoins à s'enfuir en mettant à profit le bombardement allemand, qui tue Malthus et fermant la boucle. Les enfants décident ensuite de se rendre à Blackpool (une ville du Royaume-Uni), là où se trouvent M. Barron et Miss Peregrine, en renflouant l'Augusta grâce au pouvoir d'Emma (qui contrôle l'air). Arrivés à destination, une boucle créée en 2016 (l'année exacte de Jake), ils attirent à l'extérieur quatre Sépulcreux qui accompagnent deux des hommes de mains de M. Barron et parviennent à éliminer trois d'entre eux (y compris les hommes de mains). Ils prennent ensuite d'assaut le repaire de Barron.

Ce dernier parvient cependant à se défaire des enfants alors que Jake vient tout juste de libérer les Ombrunes prisonnières. Usant de son don de transformisme, il prend l'apparence de Jake. Lorsqu'Emma et Enoch reviennent, ils font face à deux sosies. Cependant, le dernier Sépulcreux s'introduit également sur les lieux. Jake parvient à le voir, à l'inverse de M. Barron, qui se fait capturer et tuer par le monstre humanoïde, lui-même abattu par Jake. Les enfants retournent ensuite à la boucle pour revenir en 1943, faisant leurs adieux à Jake, qui reste en 2016.

La boucle se referme et Jake retourne en Floride. Étant donné que la mort de Barron dans le passé de l'année 2016 a effacé sa présence en Floride, le grand-père Abe est toujours vivant. Jake lui raconte tout ce qu'il a vécu et son grand-père lui enjoint de retourner près des Particuliers. Jake utilise alors la carte de son grand-père indiquant toutes les boucles du monde et, en voyageant de l'une à l'autre aux quatre coins de la Terre, il parvient à revenir au moment où l'Augusta emmenait les Particuliers. Jake monte à bord et retrouve Emma, et les deux adolescents s'embrassent, sous le regard bienveillant de Miss Peregrine (en voie de guérison après sa capture) sur la tour de Blackpool et qui se retransforme en faucon en les suivant et les autres enfants sur l'Augusta.

Personnages[modifier | modifier le code]

Personnages particuliers[modifier | modifier le code]

  • Miss Alma Peregrine (Eva Green) : C'est une Ombrune (ou Ambrine au Québec) une femme qui a le pouvoir de se transformer en oiseau (pour elle, en faucon pèlerin plus précisément, d'où son nom, le nom anglais du faucon pèlerin étant "Peregrine falcon"). Son deuxième don d'Ombrune est de manipuler le temps. Elle est la directrice du Pensionnat pour Enfants Particuliers de la boucle temporelle de Cairnholm.
  • Jake Portman (Asa Butterfield) : C'est un jeune homme de 16 ans. Pendant son enfance, son grand-père Abe lui racontait des histoires d'enfants « particuliers ». Après l'avoir trouvé mourant (les yeux arrachés) dans son jardin un soir, Jake se voit dans l'obligation de consulter un psychiatre, le Dr Golan. Elle lui explique que, pour finir son deuil, il devrait aller sur la fameuse île où auraient vécu Miss Peregrine et les enfants particuliers. Là-bas il découvre qu'ils existent et qu'ils vivent grâce à une boucle temporelle qu'ils renouvellent toutes les nuits. Il s'y fait plein de nouveaux amis et tombe sous le charme d'Emma.
  • Emma Bloom (Ella Purnell) : Emma est une jeune fille particulière dotée d'un pouvoir exceptionnel : elle est plus légère que l'air. Pour marcher, elle est obligée de porter de lourdes chaussures lestées de plomb. Pour utiliser ses pouvoirs, elle doit être pieds nus. Elle a entretenu une relation amoureuse avec Abe, le grand-père de Jake. Dans le livre dont est inspiré le film, Emma a le pouvoir de manipuler et créer du feu à sa guise (dans le film, c'est Olive qui a ce pouvoir).
  • Abe Portman (Terence Stamp) : Le grand-père de Jake qui possède la même particularité que son petit-fils. Il s'est fait tuer par un Sépulcreux.
  • Enoch O'Connor (Finlay MacMillan) : Un garçon capable de donner (ou redonner) la vie à un être ou un objet inanimé et de l'insuffler à un autre pour une courte durée. Amoureux d'Olive, il a tendance à être jaloux de Jake en raison de l'attention que lui portent les autres.
  • Olive Abroholos Elephanta (Lauren McCrostie) : Une jeune femme dont les mains ont le pouvoir de chauffer à une extrême température. Dans le livre dont est inspiré le film, elle possède le don de lévitation (dans le film, c'est Emma qui a ce pouvoir).
  • Millard Nullings (Cameron King) : Un garçon invisible.
  • Bronwyn Bruntley (Pixie Davis) : Une petite fille d'une force exceptionnelle.
  • Fiona Frauenfeld (Georgia Pemberton) : Une petite fille qui possède un talent particulier pour faire pousser les plantes très rapidement et comme elle le désire.
  • Hugh Apiston (Milo Parker) : Un garçon abritant dans sa bouche de nombreuses abeilles, qui obéissent à ses ordres.
  • Claire Densmore (Raffiella Chapman) : Une fillette possédant une seconde bouche à l'arrière de sa tête ; c'est la plus jeune des protégés de Miss Peregrine (après Bronwyn).
  • Horace Somnusson (Hayden Keeler-Stone) : Un garçon qui projette ses rêves comme un film par l'entremise d'un monocle (ils sont parfois prémonitoires).
  • Les Jumeaux (Joseph et Thomas Odwell) : Des jumeaux gorgones masqués qui gardent leur particularité secrète jusqu'à son dévoilement à la fin.
  • Victor Bruntley (Louis Davison) : Le grand frère de Bronwyn qui possède une force exceptionnelle comme elle. Il s'est fait tuer par un Sépulcreux. Il doit donc être ranimé par Enoch.
  • Miss Avocette (Judi Dench) : Une Ombrune dont la boucle a été envahie par les Corrompus. Elle s'est fait capturer de nouveau et sans doute manger les yeux par un Sépulcreux. Elle peut (comme Miss Peregrine) se transformer en oiseau (en avocette élégante, d'où son nom) et manipuler le temps.
  • Notes : Dans le romans, Jake tombe amoureux d'Emma Bloom qui en passant sa particularité est le feu et non l'air c'est Olive qui possède la particularité de l'air.

Personnages non particuliers[modifier | modifier le code]

  • Franklin Portman dit Frank (Chris O'Dowd) : Le père de Jake. Ornithologue amateur, il rêve de devenir professionnel.
  • Maryann Portman (Kim Dickens) : La mère de Jake. Héritière de la deuxième chaîne de pharmacies de la Floride.
  • Shelly (O-Lan Jones) : La surveillante de Jake à la pharmacie en Floride.
  • Susie Portman (Jennifer Jarackas) : La tante de Jake, la sœur de Frank.
  • Bobby (George Vricos) : L'oncle de Jake.
  • Judy (Brooke Jaye Taylor) : L'autre tante de Jake, la femme de Bobby.
  • Kev (Ioan Hefin) : Le barman propriétaire de l'hôtel-pub de Cairnholm.
  • Oggie (Nicholas Amer) : Un résident âgé aveugle de Cairnholm.
  • Dylan et Worm (Shaun Thomas) et (Justin Davis) : Deux résidents adolescents de Cairnholm.

Corrompus[modifier | modifier le code]

  • M. Barron (Samuel L. Jackson) : C'est le chef des Estres. Il a le don de prendre la forme de n'importe qui. Il s'est fait passer pour une psychiatre (le Dr Golan) (Allison Janney) afin de tromper Jake et sa famille, car il voulait savoir où se trouvait l'île de la boucle du pensionnat de Miss Peregrine. Il s'est également fait passer pour un ornithologue (John Lamont) (Rupert Everett) afin de suivre Jake sur l'île.
  • Les Sépulcreux ou Creux (ou Les Faucheurs-du-Néant ou Faucheurs au Québec) : Des Particuliers monstrueux invisibles (que seuls Jake et Abe peuvent voir), sortes d'âmes damnées, créés par M. Barron lors d'une tentative de prendre les pouvoirs d'une Ombrune (tuée pendant l'expérience) dans l'espoir d'acquérir l'immortalité ; ce fut un échec. Ils se nourrissent des yeux de Particuliers pour redevenir humains.
  • Les Estres : Des Sépulcreux qui se sont transformés de nouveau après s'être nourris de suffisamment d'yeux de Particuliers. Ils ont une apparence humaine mais avec des yeux blancs.
    • M. Clark (Jack Brady) : Un des Estres, dont le don est inconnu.
    • M. Archer (Philip Philmar) : Un des Estres, dont le don est inconnu.
    • M. Gleeson (Scott Handy) : Un des Estres. Il a le pouvoir de créer et manipuler la glace.
    • Miss Edwards (Helen Day) : Une des Estres. Elle est à moitié-singe.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Information icon with gradient background.svg Sauf indication contraire ou complémentaire, les informations mentionnées dans cette section proviennent de la base de données IMDb.

Distribution[modifier | modifier le code]

Sources et légende: version française (VF) sur RS Doublage[3] version québécoise (VQ) sur Doublage Québec[4]

Production[modifier | modifier le code]

Genèse et développement[modifier | modifier le code]

Le film est l'adaptation cinématographique du roman Miss Peregrine et les Enfants particuliers de Ransom Riggs, publié en 2011. La 20th Century Fox acquiert très rapidement les droits, en mai 2011. Un partenariat avec la société Chernin Entertainment est ensuite signé pour la production[5]. En , Deadline.com rapporte que Tim Burton est en négociations pour réaliser le film[6]. En , Jane Goldman est engagée pour écrire le scénario, alors que Tim Burton n'est pas encore confirmé comme réalisateur[7].

Distribution des rôles[modifier | modifier le code]

En , Eva Green est annoncée dans le rôle de Miss Peregrine[8]. En , Asa Butterfield passe avec succès les auditions[9]. En , Ella Purnell obtient un rôle et Asa Butterfield est confirmé[10]. Le , Samuel L. Jackson rejoint la distribution dans le rôle de Mr. Barron[11]. La distribution se complète ensuite avec les arrivées de Terence Stamp, Chris O'Dowd, Rupert Everett, Kim Dickens et Judi Dench en mars 2015[12].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage débute le dans l'aire urbaine de la baie de Tampa en Floride[13]. Il a lieu durant deux semaines dans les comtés de Hillsborough et Pinellas[13]. Tim Burton avait déjà tourné Edward aux mains d'argent (1990) dans la Tampa Bay area[13]. La production se rend ensuite en Angleterre, à Blackpool dans le Lancashire[14],[12],[15], puis à Brasschaat en Belgique[16].

Musique[modifier | modifier le code]

Miss Peregrine's Home for Peculiar Children
Original Motion Picture Score
Bande originale de Mike Higham et Matthew Margeson
Sortie [17]
Genre musique de film
Label La-La Land Records[17]

La musique du film est composée par Mike Higham et Matthew Margeson. C'est l'un des rares films de Tim Burton où il ne collabore pas avec Danny Elfman.

Liste des titres[17]
  1. Miss Peregrine's Home for Peculiar Children
  2. Bedtime Stories
  3. Arrival At The Island
  4. A Place Like This
  5. Squirrel Rescue
  6. Enoch's Dolls
  7. Projecting Dreams
  8. The Augusta
  9. I'll Be Here Forever
  10. Barron's Experiment
  11. Barron Revealed
  12. Surprise Visitor
  13. Hollow Attack
  14. Raising The Augusta
  15. Blackpool
  16. Standoff At Blackpool Tower
  17. Handy Candy
  18. Ymbrynes, Ymbrynes, Here I Come
  19. Peculiars Vs. Wights
  20. Two Jakes
  21. Go To Her

La musique de fin de crédit du film Wish That You Were Here est composé par Florence Welch, Andrew Wyatt et Emilie Haynieest. Elle est interprété par le groupe Florence and the Machine[18].

Accueil[modifier | modifier le code]

Accueil critique[modifier | modifier le code]

Aux États-Unis, le film reçoit des critiques partagées[19]. Sur l'agrégateur Rotten Tomatoes, il obtient 64% d'opinions favorables, basés sur 172 critiques[20]. Sur Metacritic, Miss Peregrine et les Enfants particuliers décroche une note moyenne de 57/100, pour 42 critiques[21]. Sur CinemaScore, il est noté par un B+[22].

En France, le film obtient une moyenne de 3,8/5 pour 30 critiques presse recensées par le site Allociné[23]. Du côté des avis positifs, Renaud Baronian écrit notamment dans Le Parisien : « un film époustouflant, qui peut faire peur et rire dans la même scène »[23]. Dans Les Inrockuptibles, Jean-Baptiste Morain explique qu'il est « impossible de distinguer ce qui vient de Riggs ou de Tim Burton, tant les thèmes et les formes du film ressemblent à du Burton »[23]. Éric Libiot de Studio Ciné Live écrit quant à lui « On prend un grand plaisir à plonger dans cette histoire qui dit l'importance de l'imaginaire pour affronter ses peurs. Rien de neuf sous le ciel de Burton ? Si : un très bon film »[23]. Pour Guillemette Odicino de Télérama « Tim Burton retrouve le chemin de l'enfance de l'art »[23]. Dans L'Obs, François Forestier pense que « Tim Burton livre ici une adaptation jouissive, quelque part entre La Famille Addams et Alice au pays des merveilles »[23].

Du côté des avis négatifs, on peut notamment lire dans Le Monde sous la plume de Jacques Mandelbaum : « Tim Burton a truffé son film de scènes enchanteresses mais ses personnages peinent à émouvoir »[23]. Geoffrey Crété d’Écran Large pense que c'est un « film moyen [...] trop mécanique pour émouvoir, trop numérique pour séduire »[23]. Dans Cinemateaser, Aurélien Allin écrit notamment « Tim Burton a tout l’air de s’ennuyer, et nous avec »[23].

Box-office[modifier | modifier le code]

En France, le film connait un important succès. En seulement deux semaines, il dépasse le million d'entrées. Cela permet à Tim Burton de renouer avec le succès en France, après les résultats décevants de ses deux précédents films, Frankenweenie (2012) et Big Eyes (2014)[24].

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis
Drapeau du Canada Canada
87 242 834 $[1] [25] 19[25]
Drapeau de la France France 2 710 301 entrées[26] 12
Alt=Image de la Terre Mondial 296 485 719 $[1] [25] -

Distinctions[modifier | modifier le code]

Année Prix Catégorie Nomination Résultat
2017 43e cérémonie des People's Choice Awards Film dramatique préféré Miss Peregrine et les Enfants particuliers Nomination

Différences avec le roman[modifier | modifier le code]

Dans le roman, c'est Emma Bloom qui possède le pouvoir de générer du feu et c'est Olive qui est plus légère que l'air. Barron ne meurt pas à la fin du premier livre. Il y a également d'autres différences comme Millard et Miss Peregrine blessés, celle-ci ne pouvant plus reprendre forme humaine.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c (en) « Miss Peregrine's Home for Peculiar Children », sur Box Office Mojo (consulté le 16 janvier 2017)
  2. (en) Release info sur l’Internet Movie Database
  3. Fiche du doublage français du film, consulté le 20 octobre 2016
  4. Fiche du doublage québécois du film, consulté le 20 octobre 2016
  5. (en) Mike Fleming Jr, « 20th Century Fox Closes 'Miss Peregrine's Home For Peculiar Children' », sur deadline.com, (consulté le 20 février 2015)
  6. (en) Mike Fleming Jr, « Tim Burton Circles 'Miss Peregrine's Home For Peculiar Children' », sur deadline.com, (consulté le 20 février 2015)
  7. (en) Mike Fleming Jr, « 'X-Men: First Class' Scribe Jane Goldman Scripting 'Miss Peregrine's Home For Peculiar Children' », deadline.com, (consulté le 20 février 2015)
  8. (en) Justin Kroll, « Eva Green Eyes Tim Burton’s ‘Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children’ (EXCLUSIVE) », variety.com, (consulté le 20 février 2015)
  9. (en) Jeff Sneider, « Asa Butterfield Eyed to Star in Tim Burton's ‘Miss Peregrine's Home for Peculiar Children’ », thewrap.com, (consulté le 25 septembre 2014)
  10. (en) Justin Kroll, « Ella Purnell and Asa Butterfield to Star in Tim Burton’s ‘Miss Peregrine’s’ (EXCLUSIVE) », variety.com, (consulté le 20 février 2015)
  11. (en) Mike Fleming Jr, « Samuel L. Jackson To Star In Tim Burton’s ‘Miss Peregrine’s Home For Peculiar Children’ », deadline.com, (consulté le 7 février 2015)
  12. a et b (en) « The Tim Burton-Directed Miss Peregrine’s Home for Peculiar Children Starts Filming », comingsoon.net, (consulté le 22 mars 2015)
  13. a, b et c (en) « Tim Burton’s New Film, "Miss Peregrine’s Home For Peculiar Children," To Begin Shooting In the Tampa Bay area In February », tampaedc.com, (consulté le 18 février 2015)
  14. Hollywood filming on track in Blackpool - The Gazette
  15. (en) Filming locations sur l’Internet Movie Database
  16. Le château Torenhof au centre de la commune de Brasschaat, un manoir de style néorenaissance construit à la fin de XIXe siècle https://inventaris.onroerenderfgoed.be/erfgoedobjecten/12784 sert de décors extérieur pour l'orphelinat. La villa Nottebohm située non loin de là à l'ouest de la commune de Brecht https://inventaris.onroerenderfgoed.be/dibe/relict/215705, une bâtisse construite de 1908 à 1909, aujourd'hui laissée à l'abandon — ce qui lui donne des airs de manoir hanté —, aurait pu servir de modèle pour le décors, mais l'état de délabrement du bâtiment était tel que les séances de tournage auraient été impossibles pour des raisons de sécurité Tim Burton film crew to shoot in Brasschaat
  17. a, b et c (en) « Miss Peregrine's Home for Peculiar Children (Original Motion Picture Score) », sur AllMusic (consulté le 6 octobre 2016)
  18. Yohann RUELLE, « "Miss Peregrine" : Florence + The Machine chante "Wish That You Were Here" pour la BO du film », sur www.chartsinfrance.net, (consulté le 8 août 2017)
  19. (en) « Miss Peregrine's Home for Peculiar Children reviews: What critics are saying about Tim Burton's new film », sur Entertainment Weekly
  20. (en) « Miss Peregrine's Home for Peculiar Children (2016) », sur Rotten Tomatoes (consulté le 9 octobre 2016)
  21. (en) « Miss Peregrine's Home for Peculiar Children reviews », sur Metacritic (consulté le 9 octobre 2016)
  22. (en) « CinemaScore », sur CinemaScore.com - écrire le titre du film dans la barre de recherche.
  23. a, b, c, d, e, f, g, h et i « Critiques presse Miss Peregrine et les Enfants particuliers », sur Allociné.fr (consulté le 9 octobre 2016)
  24. « Box-office France : Miss Peregrine et les enfants particuliers passe le million d’entrées », sur Allociné (consulté le 19 octobre 2016)
  25. a, b et c (en) « Miss Peregrine's Home for Peculiar Children - weekly », sur Box Office Mojo (consulté le 16 janvier 2017)
  26. « Miss Peregrine et les Enfants particuliers », sur JP box-office.com (consulté le 16 janvier 2017)

Liens externes[modifier | modifier le code]