Dark Shadows (film)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Dark Shadows
Description de cette image, également commentée ci-après
Affiche originale du film.
Titre québécois Ombres et ténèbres
Titre original Dark Shadows
Réalisation Tim Burton
Scénario Seth Grahame-Smith
Acteurs principaux
Sociétés de production Dan Curtis Productions
GK Films
Infinitum Nihil
Tim Burton Productions
Village Roadshow Pictures
Warner Bros.
The Zanuck Company
Pays de production Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie horrifique, fantastique
Durée 112 minutes
Sortie 2012

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Dark Shadows, ou Ombres et ténèbres[1] au Québec et au Nouveau-Brunswick, est une comédie horrifique fantastique américaine réalisée par Tim Burton et sortie en 2012.

Il s'agit de l'adaptation en long métrage de la série télévisée américaine Dark Shadows de Dan Curtis, diffusée de 1966 à 1971 sur ABC.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Johnny Depp (ici en 2009) interprétant Barnabas Collins le vampire.
Eva Green (ici en 2007) interprétant Angélique Bouchard la servante et sorcière.

En 1760, après une émigration de Liverpool pour la région du Maine, la famille Collins fonde une entreprise de pêche florissante.

En l'année 1775, Angélique Bouchard, la servante de Barnabas Collins, tombe amoureuse de lui. Mais il repousse ses avances et, par vengeance, Angélique tue ses parents. Plus tard, Barnabas décide d'épouser Josette, la jeune fille qu'il aime. Angélique, furieuse, utilise ses pouvoirs de sorcière pour le transformer en vampire, provoquer le suicide de Josette et retourner la ville contre lui. Barnabas se retrouve enfermé dans un cercueil enchaîné et enterré dans la forêt.

Presque 200 ans plus tard, Barnabas est accidentellement libéré de sa tombe par des ouvriers. Étant toujours un vampire, il est contraint de boire leur sang. Il retrouve sa demeure, Collinwood : autrefois splendide et symbole de la richesse incarnée, le château est tombé en ruine. Barnabas apprend ensuite par Willie Loomis, le serviteur de la maison, qu'il s'est réveillé en 1972.

Barnabas rencontre Elizabeth Collins Stoddard, la maîtresse des lieux, sa fille Carolyn, âgée de 15 ans, rebelle et férue de rock, le frère d'Elizabeth, Roger Collins et son fils David, âgé de dix ans. Barnabas rencontre également le docteur Julia Hoffman, une psychiatre alcoolique employée chez les Collins qui s'occupe du traitement de David, ainsi que la mystérieuse Victoria Winters, la nouvelle gouvernante de David qui ressemble trait pour trait à Josette. Barnabas, au départ perdu dans ce monde totalement différent de celui dans lequel il a vécu, choisit de se réintégrer en commençant par renflouer l'entreprise Collins.

Mais Angélique (appelée maintenant Angie) vit toujours et, apprenant que Barnabas est revenu, compte provoquer une vendetta contre la famille Collins si Barnabas se refuse à elle une fois de plus.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Développement[modifier | modifier le code]

Dark Shadows est réalisé par Tim Burton, d'après un scénario écrit par Seth Grahame-Smith. En juillet 2007, Warner Bros. acquiert les droits du feuilleton de genre gothique Dark Shadows, diffusé originellement sur ABC de 1966 à 1971, créé par Dan Curtis. C'est l'acteur Johnny Depp qui tient la tête d'affiche du long métrage. Le développement du projet fut repoussé à cause de la grève de la Writers guild of America de 2007 à 2008. Une fois la grève terminée, Tim Burton est officiellement attaché au projet afin de réaliser le film. Autour de 2009, le scénariste John August écrit un premier jet pour Dark Shadows. En 2010, c'est l'auteur et scénariste Seth Grahame-Smith qui remplace August à l'écriture du script. Cependant, August a reçu néanmoins le crédit à l'écriture du synopsis avec Smith pour sa contribution au projet. Le tournage commence en mai 2011. Le film est entièrement filmé en Angleterre, aux Pinewood Studios et en décors naturels. Le film sort en mai 2012.

Choix des acteurs[modifier | modifier le code]

Tim Burton fait appel une fois de plus à ses deux acteurs fétiches et collaborateurs Johnny Depp, qui interprète le protagoniste, un vampire du nom de Barnabas Collins, et Helena Bonham Carter, qui joue le rôle du docteur Julia Hoffman, une psychiatre.

C'est la seconde collaboration de Michelle Pfeiffer et du réalisateur, plus de vingt ans après Batman : Le Défi (Le retour de Batman au Québec), dans lequel l'actrice incarnait Selina Kyle/Catwoman. De plus, un autre collaborateur récurrent de Burton se joint à la distribution, Christopher Lee, plus connu pour son rôle de Dracula dans les films de la Hammer Film Productions, du comte Dooku dans Star Wars et de Saroumane dans la trilogie du Seigneur des Anneaux de Peter Jackson. Il a joué plusieurs petits rôles dans les films de Tim Burton, dont ceux du bourgmestre dans Sleepy Hollow, le pasteur Galswell dans Les Noces funèbres (La Mariée Cadavérique au Québec), le père de Willy Wonka dans Charlie et la Chocolaterie et la voix du Jabberwocky dans Alice au Pays des Merveilles. Dans Dark Shadows, ce dernier interprète Silas Clarney, un soi-disant « roi des pêcheurs », qui passe le plus clair de son temps à boire dans le pub local, The Blue Whale (en français « La Baleine Bleue »).

Musique[modifier | modifier le code]

C'est à son collaborateur de longue date et grand ami Danny Elfman que Tim Burton confie l'écriture de la musique pour le film. Des extraits de la bande-sonore originale sont disponibles sur le site officiel du film. Le film utilise également des chansons d'époque, comme les grands titres de The Carpenters et Alice Cooper (qui apparaît dans le film) ainsi que Nights In White Satin des Moody Blues.

Suite[modifier | modifier le code]

Un temps s'est posé la question d'une suite, voire la production d'une franchise cinématographique autour du film. En décembre 2011, l'actrice Michelle Pfeiffer espérait même que des suites du film fussent produites[6]. Alors que plusieurs sources, dont Collider, mentionnaient la fin du film, ouverte, comme annonciatrice d'une suite, Tim Burton coupe court aux rumeurs en déclarant que cette fin ouverte n'était qu'un hommage à la "structure" soap-opera de la série originale et n'avait pas vocation à introduire une franchise[7].

En septembre 2019, la chaîne The CW annonce la mise en chantier d'une série Dark Shadows intitulée Dark Shadows : Resurrections[8]. La série, détachée du film, serait plutôt une continuation du soap-opera d'origine et devrait introduire les personnages dans une époque contemporaine. Le tournage n'ayant pas encore débuté, elle n'est pas prévue pour diffusion avant 2021. Finalement, le projet ne verra jamais le jour[9].

Promotion[modifier | modifier le code]

La première image officielle du film a été dévoilée, montrant la famille Collins, en [10], ainsi que deux photographies publiées, affichant Johnny Depp et Michelle Pfeiffer sous la direction de Tim Burton[11], et une image de Johnny Depp dévoilée en janvier 2012[12].

La première bande-annonce a été dévoilée, le , en français et anglais. La bande-annonce dans la version française québécoise, quant à elle, est apparue sur le site Cinoche.com le avec comme titre Ombres et Ténèbres.

Accueil[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Il a reçu un accueil critique très mitigé, recueillant 38 % de critiques positives, avec une note moyenne de 5,3/10 et sur la base de 230 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[13]. Sur Metacritic, il obtient un score de 55/100 sur la base de 42 critiques collectées[14].

Sur le site Allocine, la presse lui donne une moyenne de 3,5/5 pour 27 critiques et les spectateurs une moyenne de 3,5/5 pour une moyenne de 14 376 notes dont 1 818 critiques.

Box-office[modifier | modifier le code]

Pays ou région Box-office Date d'arrêt du box-office Nombre de semaines
Drapeau des États-Unis États-Unis 79 727 149 $[2],[15] 14
Drapeau de la France France 1 942 654 entrées[15] 15
Monde Monde 249 421 803 $[2] -

Le film a connu un certain succès commercial, rapportant environ 245 527 000 $ au box-office mondial, dont 79 727 000 $ en Amérique du Nord, pour un budget de 150 000 000 $[2]. En France, il a réalisé 1 952 000 entrées[15].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cinoche.com, « Le titre français québécois pour "Dark Shadows" est Ombres et ténèbres », sur Cinoche.com, (consulté le )
  2. a b c et d « Dark Shadows », sur Box Office Mojo (consulté le )
  3. (en) « Dark Shadows (2012) », sur pinewoodgroup.com (consulté le )
  4. Carton de doublage français consulté le 21 juin 2015
  5. Carton de doublage.qc.ca consulté le 22 juin 2012
  6. (en) Dave McNary et Dave McNary, « ‘Dark Shadows’ sharp enough for franchise? », sur Variety, (consulté le )
  7. (en-US) Christina Radish, « Johnny Depp and Tim Burton Talk DARK SHADOWS, Pulling from the TV Series, Deleted Scenes, a Sequel and More », sur Collider, (consulté le )
  8. « Dark Shadows va revenir, mais cette fois avec une nouvelle série », sur Premiere.fr, (consulté le )
  9. https://comiga.fr/la-cw-abandonne-son-projet-de-reboot-de-la-serie-dark-shadows/
  10. Joel Roy, « Coup d’œil à la distribution de Dark Shadows », sur OnParleDeFilms.ca, (consulté le )
  11. Joel Roy, « Nouvelles photos de Dark Shadows », sur OnParleDeFilms.ca, (consulté le )
  12. Joel Roy, « Nouvelle image de Dark Shadows », sur OnParleDeFilms.ca, (consulté le )
  13. Dark Shadows sur Rotten Tomatoes.
  14. Dark Shadows sur Metacritic.
  15. a b et c « Dark Shadows », sur JP's Box Office (consulté le )

Liens externes[modifier | modifier le code]