Mia Wasikowska

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mia Wasikowska
Description de cette image, également commentée ci-après
Mia Wasikowska en 2012 à Sydney en Australie.
Naissance (28 ans)
Canberra (Australie)
Nationalité Drapeau de l'AustralieDrapeau de la Pologne
Australo-polonaise
Profession Actrice
Films notables Alice au pays des merveilles
Jane Eyre
Restless
Albert Nobbs
Des hommes sans loi
Stoker
Only Lovers Left Alive
Maps to the Stars
Crimson Peak
Séries notables En analyse

Mia Wasikowska est une actrice australienne d'origine polonaise, née le à Canberra (Australie).

Biographie[modifier | modifier le code]

Mia Wasikowska est née le 14 octobre 1989 d'une mère polonaise, Marzena Wasikowska, photographe et d'un père australien, John Reid, photographe et collagiste. Elle a une grande sœur et un petit frère. En 1998, alors âgée de 8 ans, Mia Wasikowska et sa famille ont vécu un an à Szczecin, en Pologne. Elle débute sa carrière artistique comme danseuse de ballet, entre l'âge 9 ans et l'âge de 14 ans. En 2010, elle explique dans le magazine Phosphore, : « Quand j’en ai eu marre de la danse, j’ai arrêté. C’était devenu très intense, physiquement et émotionnellement : j’en faisais 30 à 35 heures par semaine. Mais à un moment donné, cela devient une quête de perfection. Vous recherchez uniquement le corps parfait. L’enseignant souligne ce qui ne va pas chez vous, plutôt que ce qui va bien. Cela a commencé à me saouler. Mais j’avais besoin d’une expression artistique, alors j’ai voulu devenir actrice. Et je crois que j’ai bien fait : cela me correspond mieux. En jouant, on est plus dans la vie, l’imperfection, le cradingue même. Et j’aime ça, ce côté réaliste... »[1].

Carrière[modifier | modifier le code]

En 2004, elle obtient son premier rôle dans la série australienne All Saints. Elle découvre ensuite le cinéma en jouant dans Le Feu sous la peau (2006), ainsi que dans le film d'horreur Solitaire (2007).

En 2008, Mia Wasikowska se fait remarquer aux États-Unis grâce à son rôle d'adolescente en détresse dans la série télévisée En analyse diffusée sur la chaîne HBO. Une performance qui lui vaut ensuite de jouer dans des longs métrages ambitieux comme Les Insurgés, aux côtés de Daniel Craig, et Amelia, où elle donne la réplique à Hilary Swank. Mais c'est en juillet 2008 que la jeune femme voit sa carrière prendre un nouvel essor : en effet, elle est choisie par Tim Burton pour incarner Alice Kingsley dans Alice au Pays des Merveilles et partage l'affiche avec Johnny Depp. Le blockbuster sort en 2010 et remporte un important succès, avec plus d'un milliard de dollars de recettes dans le monde. Les critiques concernant le film sont néanmoins très mitigées[2].

Malgré cette réussite commerciale, la jeune actrice préfère se tourner vers des films indépendants et interprète des rôles complexes. Elle joue dans la comédie dramatique Tout va bien ! The Kids Are All Right où elle donne la réplique à Annette Bening, Julianne Moore et Mark Ruffalo (le film sera nommé aux Golden Globes et aux Oscars 2011). Puis, en 2011, elle incarne une jeune femme amoureuse et malade dans le drame Restless, de Gus Van Sant. Ces deux films sont salués par la critique, Restless étant sélectionné dans la catégorie Un certain Regard au Festival de Cannes.

Les années suivantes, elle travaille avec des réalisateurs reconnus tels que Park Chan-Wook (Stoker), Jim Jarmusch (Only lovers left alive) ou David Cronenberg pour Maps to the Stars, film sélectionné à Cannes 2014 en compétition officielle et pour lequel la jeune actrice retrouve Julianne Moore. Elle côtoie de nombreux acteurs tels que Michael Fassbender dans le film Jane Eyre, Glenn Close dans Albert Nobbs, Nicole Kidman et Matthew Goode dans le thriller Stoker, Tilda Swinton et Tom Hiddleston dans le film fantastique Only Lovers Left Alive, Jesse Eisenberg dans le film The Double ou encore John Cusack et Robert Pattinson dans le drame Maps to the Stars.

Elle tient également le premier rôle du biopic australien Tracks de John Curran, film inédit en France mais sorti dans le reste du monde en 2013.

Fin 2015, elle est l’héroïne du film fantastique de Guillermo del Toro, Crimson Peak, où elle côtoie de nouveau Tom Hiddleston ainsi que Jessica Chastain. En 2016, elle reprend son rôle d'Alice Kingsley dans le blockbuster Alice de l'autre côté du miroir, cette fois sous la direction du britannique James Bobin.

Vie privée[modifier | modifier le code]

Elle a eu une relation avec l'acteur Jesse Eisenberg de 2013 à 2015, rencontré sur le tournage du film The Double[3].

Filmographie[modifier | modifier le code]

Cinéma[modifier | modifier le code]

Longs métrages[modifier | modifier le code]

Courts métrages[modifier | modifier le code]

  • 2006 : Eve d'Hannah Hilliard : Eve
  • 2007 : Skin de Claire McCarthy : Emma
  • 2007 : Lens Love Story de Sonia Whiteman : une fille
  • 2007 : Cosette de Samantha Rebillet : Cosette
  • 2008 : I Love Sarah Jane de Spencer Susser : Sarah Jane
  • 2008 : Summer Breaks de Sean Kruck : Kara
  • 2011 : Touch of Evil d'Alex Prager : elle-même
  • 2015 : Oscar Wilde's the Nightingale and the Rose de Del Kathryn Barton et Brendan Fletcher : Nightingale

Télévision[modifier | modifier le code]

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voix françaises[modifier | modifier le code]

En France, Karine Foviau[4] est la voix française régulière de Mia Wasikowska.

En France
et aussi

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. David Groison, « Mia Wasikowska "être heureux demande du courage" », Phosphore,‎
  2. http://www.rottentomatoes.com/m/1221547-alice_in_wonderland/
  3. « Jesse Eisenberg kisses girlfriend Mia Wasikowska goodbye at LAX », Mail Online,‎ (lire en ligne)
  4. a, b et c « Comédiennes ayant doublé Mia Wasikowska en France », sur RS Doublage.
  5. « Fiche du doublage français du film » sur Alterego75.fr, consulté le 19 mars 2014.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :