Porsche Macan

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porsche Macan
Porsche Macan
Le Macan S

Marque Drapeau : Allemagne Porsche
Années de production 2014 -
Production 62 644[1] exemplaire(s)
Classe SUV
Usine(s) d’assemblage Leipzig
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence :
- L4 2.0 L turbo
- V6 3.0 L biturbo
- V6 3.6 L biturbo

Diesel :
- V6 3.0 L turbodiesel
Position du moteur Avant
Cylindrée 1 984 à 3 604 cm3
Puissance maximale 237 à 400 ch (174 à 294 kW)
Couple maximal 350 à 580 Nm
Transmission Intégrale
Boîte de vitesses Boîte robotisée PDK à 7 rapports
Poids et performances
Poids à vide 1 852 à 1 925 kg
Vitesse maximale 223 à 266 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,8 à 6,8 s
Consommation mixte 6,1 à 9,2 L/100 km
Émission de CO2 159 à 216 g/km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) SUV 5 portes, 5 places
Coefficient de traînée 0,36
Suspensions A ressorts hélicoïdaux, pneumatique en option
Direction Electro-mécanique
Freins Disques ventilés, étriers fixes monobloc à 6 pistons
Dimensions
Longueur 4 681 à 4 699 mm
Largeur 1 923 mm
Hauteur 1 624 mm
Empattement 2 807 mm
Volume du coffre 500 dm3
Chronologie des modèles

Le Porsche Macan est un SUV compact du constructeur allemand Porsche, lancé en 2014. Basé sur la Audi Q5, il a une taille légèrement inférieure au Cayenne. Il se décline en cinq versions : Macan « standard », S, S Diesel, GTS et Turbo.

Lancé au printemps 2014, il rencontre rapidement un grand succès et réalise des ventes importantes. C'est en 2015 le modèle le plus vendu de la marque.

Nom[modifier | modifier le code]

Le Macan était connu originellement sous le nom de code « Cajun », un mot-valise composé de Cayenne et Junior[2]. Le 16 février 2012, Porsche annonce que le modèle serait nommé « Macan ». D'après le constructeur, le mot « Macan » est « dérivé du mot indonésien pour « tigre » et combine la souplesse, la puissance, la fascination et le dynamisme[2] ».

Présentation et annonces[modifier | modifier le code]

Le Macan est un SUV compact destiné à continuer la diversification de l'offre de Porsche et de permettre d'attirer une nouvelle clientèle plus jeune grâce à un modèle plus accessible[3]. Il a été annoncé officiellement en mars 2011, et présenté en 2013 au Salon de l'automobile de Los Angeles[4] et au Salon de l'automobile de Tokyo[5]. Les ventes ont commencé à partir du printemps 2014[6].

Un modèle Macan « tout court », plus économique, a été lancé un peu plus tard à la destination du marché asiatique. Il reprend un moteur quatre-cylindres en ligne de 2 litres (237 ch) commun à plusieurs modèles Volkswagen. Il s'agit pour Porsche du premier moteur quatre-cylindres depuis l'arrêt de la 968[7],[8]. C'est le Macan à moteur essence le plus économique mais aussi le moins performant de la gamme. Cette déclinaison plus légère est d'abord uniquement disponible en Chine, mais un autre quatre-cylindres est finalement annoncé aussi en Europe en mars 2016, avec une disponibilité en France prévue pour l'été 2016[9]. Il ne s'agit cependant pas du même moteur, le dernier étant équipé d'un quatre-cylindres turbo correspondant au 2.0 L TFSI d'Audi et disposant de 252 ch[9].

Le Macan GTS, d'abord annoncé lors du rapport annuel de Volkswagen sur les développements attendus[10], a été dévoilé officiellement au salon de Tokyo fin 2015[11]. Il se situe entre les versions S et Turbo, avec une puissance de 360 ch.

D'autre part, Matthias Müller, alors PDG de Porsche, confirme début 2015 qu'une version hybride rechargeable est également attendue pour 2016 ou 2017[12],[13].

Production[modifier | modifier le code]

Le Macan est produit à hauteur de 50 000 unités par an dans l'usine de Leipsig, la même que les Cayenne et Panamera. Celle-ci a été spécifiquement agrandie pour accueillir ce nouveau modèle et est désormais l'une des usines de production automobile les plus modernes du monde[14].

Le SUV compact reprend la plate-forme de la Audi Q5, mais ils partagent finalement seulement 30 % des éléments, majoritairement invisibles, dont les suspensions avant et arrière[15], et l'empattement.

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

Design extérieur[modifier | modifier le code]

Photo du bouclier avant du Macan Turbo, et du Macan S en arrière-plan.
Le bouclier avant des Macan Turbo (premier plan) et Macan S.

Le Macan reprend les codes de la marque et fait un certain nombre de références aux modèles passés. Il a notamment un design extérieur très proche du Cayenne ; il est cependant de taille plus réduite (17 cm de moins en longueur et 8 cm de moins en hauteur, et 175 kg de moins) ce qui lui donne une allure de « petit Cayenne »[16].

En comparaison de certains concurrents comme le Range Rover Evoque, le Macan paraît plus discret et classique, mais néanmoins dynamique et svelte[17]. Par rapport à son cousin l'Audi Q5, il est plus bas et paraît ainsi plus musclé[16].

Son capot moteur s'étend jusqu'aux passages de roues en englobant les optiques avant, en un clin d'œil à la Porsche 917[18]. Les sideblades (lames latérales) sont quant à elles inspirées de la 918 Spyder[18]. Les optiques arrières font également référence à celles de la 918 Spyder[15], ou encore à celles de la plus ancienne Porsche 928[17]. L'arrière, plus large à la base qu'en haut a selon Porsche un gabarit sportif, en hommage à la 911[18].

Les Macan S et S Diesel sont équipées de série de jantes en aluminium de 18 pouces, 19 pouces pour le Macan Turbo et 20 pouces pour le GTS.

Ce dernier se distingue grâce à des équipements supplémentaires de série : jantes « RS Spyder Design » de couleur noire, sideblades noirs mat. Il inclut aussi le pack SportDesign, avec un bouclier avant spécifique peint en couleur carrosserie qui présente des entrées d'air plus larges, entre autres.

Le modèle Turbo a également quelques éléments différents comme les sorties d'échappement de forme carrée, à la place des pots ronds des autres versions, des éléments chromés dans les prises d'air à l'avant[19] ou encore un placement différent des clignotants et feux antibrouillards avant.

Intérieur et habitabilité[modifier | modifier le code]

Le Macan offre une position de conduite relativement basse pour la catégorie et par rapport au Cayenne (- 70 mm)[20], ceci afin d'affirmer son tempérament plus sportif. L'intérieur est typique des véhicules Porsche : compteurs ronds avec compte-tours au centre, console centrale avec de nombreux boutons conformément à la philosophie de Porsche (un bouton pour une fonction), ou encore démarreur à gauche du volant. Ce dernier est inspiré de celui de la 918. Un écran de 4,8 pouces est destiné à l'affichage des informations de l'ordinateur de bord.

La climatisation automatique deux-zones afin de régler indépendamment la température pour le conducteur et le passager est de série. Elle filtre les éléments de l'air comme les particules ou le pollen.

La version GTS intègre de nouveaux équipements optionnels sur le Macan de base : des phares à LED avec Porsche Dynamic Light System Plus, et un nouveau système multimédia Porsche Communication Management avec écran tactile de 7 pouces, et possibilité de connecter son smartphone via CarPlay[21].

Le Macan dispose d'un grand coffre de 500 litres, 1 500 litres une fois les sièges arrière rabattus.

Châssis[modifier | modifier le code]

Photo d'un Macan Turbo blanc vu de 3/4 arrière, avec des jantes à 10 branches doubles.
La Macan Turbo vu de 3/4 arrière, chaussé de jantes « 911 Turbo Design » de 21 pouces.

Le châssis du Macan est à ressorts hélicoïdaux. En option, la suspension pneumatique surbaisse le châssis de 15 mm, et permet de régler la garde au sol du véhicule selon le profil choisi : normal, tout-terrain (+ 40 mm) et rabaissé (- 10 mm) pour diminuer la prise à l'air. D'autre part, une touche placée dans le coffre permet de rabaisser l'arrière du véhicule de 40 mm pour faciliter le chargement de bagages[22]. Le Macan GTS est rabaissé de 15 mm par rapport aux autres modèles, et de 10 mm supplémentaires avec la suspension pneumatique.

Le SUV dispose d'une gestion électronique des suspensions (appelée « PASM » chez Porsche) qui permet d'adapter l'amortissement à la route et au style de conduite du conducteur. Ce système censé améliorer la stabilité et le confort est de série sur le Macan Turbo et en option pour les autres.

La direction est électro-mécanique. Elle peut en option se doter d'un asservissement à la vitesse, permettant de la rendre plus ferme à vitesse élevée, et plus souple à faible vitesse pour faciliter les manœuvres.

Selon certains essayeurs, le comportement routier du Macan est caractérisé par une remarquable agilité et un grand équilibre, surtout en rapport à son poids de près de deux tonnes. Quant à sa direction, elle est plutôt lourde mais très précise et rigoureuse[16],[23].

Transmission[modifier | modifier le code]

La boîte de vitesses robotisée PDK est de série sur tous les modèles Macan. Elle inclut un mode automatique ainsi qu'un mode manuel qui permet le passage des rapports avec les palettes au volant, ou bien le sélecteur PDK.

Tous les Macan, y compris le modèle Turbo, sont dotés d'une transmission intégrale, typée propulsion cependant. Ainsi, en temps normal le Macan est mu par l'essieu arrière, mais un différentiel Torsen sert à rediriger le couple vers l'avant si nécessaire. La transmission est active et est pilotée électroniquement, afin de répartir la motricité entre les roues avant et arrière et de garder une grande stabilité en courbe.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Quatre motorisations sont disponibles en France. Tous sont des moteurs V6 turbocompressés à injection directe, de 3 litres pour les Macan S, S Diesel et GTS, 3,6 L pour le modèle Turbo. Le moteur Diesel est d'origine Audi, tandis que les trois moteurs à essence sont de conception 100 % Porsche.

Le Macan disponible en Asie notamment est équipé d'un moteur avec quatre cylindres en ligne d'origine Volkswagen, d'une cylindrée de 2 litres[7].

Le Macan dispose également d'une version Diesel légèrement moins puissante (211 ch) nommée Macan S Diesel 211 ch, disponible en Norvège et en Belgique.

Tous disposent d'une fonction « stop-start » automatique afin d'économiser la consommation en ville ainsi que d'un mode « Croisière » mettant le véhicule en roue libre en cas de relâchement de l'accélérateur, pour éviter le frein moteur et économiser du carburant.

Fin Août 2016, Porsche a développé un « Performance Package » mis sur le Macan Turbo. Celui-ci dispose désormais de 440 ch et de 600 Nm de couple.

Motorisations des modèles Porsche Macan
Modèle Macan[N 1] Macan S Diesel Macan S Macan GTS Macan Turbo Macan Turbo Performance Package
Moteur L4 V6 turbo-Diesel V6 biturbo V6 biturbo V6 biturbo V6 biturbo
Energie Essence Diesel Essence Essence Essence Essence
Cylindrée 1 984 cm3 2 967 cm3 2 997 cm3 2 997 cm3 3 604 cm3 3 604 cm3
Puissance maxi 237 ch
à 5 000 - 6 800 tr/min
258 ch
à 4 000 - 4 250 tr/min
340 ch
à 5 500 - 6 500 tr/min
360 ch
à 6 000 tr/min
400 ch
à 6 000 tr/min
440 ch
à 6 000 tr/min
Couple maxi 350 Nm
à 1 500 - 4 500 tr/min
580 Nm
à 1 750 - 2 500 tr/min
460 Nm
à 1 450 - 5 000 tr/min
500 Nm
à 1 650 - 4 000 tr/min
550 Nm
à 1 350 - 4 500 tr/min
600 Nm
à 1 500 - 4 500 tr/min
Taux de compression 9,6 : 1 16,8 : 1 9,8 : 1 9,8 : 1 10,5 : 1 10,5 : 1
Consommation (en L/100 km) 7,5 - 7,2 6,3 - 6,1 9,0 - 8,7 9,2 - 8,8 9,2 - 8,9 9,7 - 9,4
Émissions de CO2 (en g/km) 175 - 168 164 - 159 212 - 204 215 - 207 216 - 208 224 - 217

Performances[modifier | modifier le code]

Le Macan Turbo est souvent considéré comme le véhicule le plus performant de sa catégorie, c'est-à-dire SUV compact. Il est, selon le magazine Sport Auto, « loin devant la concurrence »[19].

Tous les Macan disposent avec le « Pack Sport Chrono » en option de la fonction « Launch control » qui permet de réaliser un départ arrêté optimal en appuyant à la fois sur le frein et l'accélérateur, puis en relâchant le frein pour partir.

Performances des modèles Porsche Macan
Modèle Macan[N 1] Macan S Diesel Macan S Macan GTS Macan Turbo Macan Turbo Performance Package
Vitesse maximale sur circuit 223 km/h 230 km/h 254 km/h 256 km/h 266 km/h 272 km/h
Accélération de 0 à 100 km/h
(avec Pack Sport-Chrono)
6,8 s 6,1 s 5,2 s 5,0 s 4,6 s 4,4 s
Reprise (de 80 à 120 km/h) 5,1 s 4,5 s 3,6 s 3,4 s 3,1 s
1 000 m départ arrêté
(avec Pack Sport-Chrono)
23,9 s

Sécurité[modifier | modifier le code]

Étoiles au Crashtest EuroNCAP 5 Étoiles au Crashtest Euro NCAP

Le Macan a obtenu cinq étoiles sur cinq au test EuroNCAP en décembre 2014, avec des scores de 88 % en protection des adultes, 87 % en protection des enfants, 60 % en protection des piétons et 66 % en aides à la sécurité[24]. La protection des occupants est particulièrement bonne, le Macan se classant sixième pour la protection des adultes, et seconde pour les enfants, sur les 42 tests effectués en 2014 par l'EuroNCAP[25].

Il a toutefois échoué au test d'évitement du magazine suédois Teknikens Värld[26],[27]. Les journalistes ont considéré qu'il s'était comporté « de façon étrange ». La roue extérieure s'est en effet bloquée un instant, provoquant le dépassement du véhicule sur la voie de gauche. Le constructeur considère quant à lui que ce comportement est normal, et dû au système anti-retournement (Active Rollover Prevention), qui s'active afin d'éviter un retournement du véhicule qui serait selon lui plus grave qu'un dépassement comme celui-ci.

« Cette courte intervention assure la stabilité directionnelle du véhicule. Le déplacement latéral est négligeable. Pour cette raison, nous ne considérons pas cette situation de conduite comme critique[26]. »

— Hermann-Josef Stappen, Porsche

Ventes[modifier | modifier le code]

À son lancement, Porsche prévoyait des ventes de 50 000 unités par an. Mais en avril 2015, soit un an après, 62 644 exemplaires ont été écoulés, dépassant les prévisions. Le Macan est devenu en un an le modèle le plus vendu de Porsche, et représente un tiers des ventes du constructeur, expliquant l'augmentation des ventes de Porsche de 32 % sur les trois premiers mois de l'année 2015[1].

Début 2015, Porsche prévoyait de fabriquer 72 000 Macan dans l'année[1]. Finalement, ce seront plus de 80 000 exemplaires qui seront vendus cette année[28]. Il est également durant cette année le modèle le plus vendu de la marque, devant le Cayenne[28].

Version préparées[modifier | modifier le code]

Par Mansory[modifier | modifier le code]

Porsche Macan (Mansory)
Marque Drapeau : Allemagne Porsche
Années de production 2015 -
Classe SUV sportif
Moteur et transmission
Énergie Diesel
Essence
Moteur(s) V6 Turbo-diesel
V6 Turbocompressé
Cylindrée 3 604 cm3
2 967 cm3
Puissance maximale 301 à 465 ch (224 à 294 kW)
Couple maximal 650 à 700 Nm
Poids et performances
Vitesse maximale 260 à 274 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 4,5 à 5,6 s

Le Macan a été revu par plusieurs préparateurs, dont Mansory qui l'a présenté en juillet 2015. Les modèles concernés sont les Macan S Diesel et Turbo[29].

Outre des changements esthétiques (boucliers, ailerons, jantes notamment) qui lui donnent une apparence plus agressive (L'Argus le dit « virilisé »[30]), les changements sont importants au niveau des performances. Le Macan S Diesel passe ainsi de 258 à 301 ch et atteint désormais 260 km/h avec un 0 à 100 km/h en 5,6 s, tandis que le modèle Turbo voit sa puissance passer de 400 à 464 ch, avec une vitesse de pointe de 274 km/h et un 0 à 100 km/h en 4,5 s.

Au niveau du châssis, le véhicule est rabaissé de 40 mm grâce à une suspension pneumatique modifiée. L'intérieur bénéficie également d'une personnalisation importante avec des éléments en cuir, alcantara, bois, carbone ou encore aluminium[31].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a et b Il s'agit du modèle commercialisé en Asie, et non disponible en France.

Références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Ingrid Feuerstein, « Les ventes de Porsche dopées par le succès du Macan, le petit Cayenne », sur www.lesechos.fr, (consulté le 26 juin 2015).
  2. a et b (en) Dale Jewett, « Meet the Porsche Macan small SUV », sur http://autoweek.com, (consulté le 20 juin 2015).
  3. (en) « Porsche is planning a new sporty model range », sur www.porsche.com, (consulté le 20 juin 2015).
  4. J-A Dayer, « Los Angeles 2013 : Porsche Macan », Asphalte.ch, (consulté le 28 juillet 2015).
  5. Patrick Garcia, « Tokyo & Los Angeles 2013 : le Porsche Macan est officiel », Caradisiac, (consulté le 20 juin 2015).
  6. « Porsche Macan : enfin un prix et une date ? », sur http://news.autoplus.fr, (consulté le 20 juin 2015).
  7. a et b Lucas Raheriarivony, « Le Porsche Macan disponible avec un 4 cylindres », Autonews.fr, (consulté le 25 juin 2015).
  8. Frederic Papkoff, « Pékin 2014 : Porsche Macan, 4 cylindres », sur www.leblogauto.com, (consulté le 25 juin 2015).
  9. a et b Mathieu Sentis, « Le Porsche Macan goûte au moteur à 4 cylindres », sur L'Argus, (consulté le 5 mai 2016).
  10. (en) « New models in 2015 », sur http://annualreport2014.volkswagenag.com/, (consulté le 26 juin 2015).
  11. Audric Doche, « Salon de Tokyo 2015 - Porsche Macan GTS : affûté », sur Caradisiac, (consulté le 11 novembre 2015).
  12. Audric Doche, « Le Porsche Macan bientôt en hybride rechargeable », Caradisiac, (consulté le 26 juin 2015).
  13. (en) Anjan Ravi, « Porsche Macan Plug-in Hybrid under development, launch within 2 years – IAB Report », Indianautosblog.com/, (consulté le 26 juin 2015).
  14. Sébastien Bourriez, « Porsche à Leipzig : Une usine high-tech produisant le nouveau Porsche Macan », Audipassion.com, (consulté le 25 juin 2015).
  15. a et b (en) « Porsche Macan review : Design & styling », sur www.autocar.co.uk (consulté le 21 juin 2015).
  16. a, b et c Alain-Gabriel Verdevoye, « Porsche Macan S: peut-être la meilleure voiture du monde », sur Challenges, (consulté le 21 juin 2015).
  17. a et b Antoine Arnoux, « Essai Comparatif : Porsche Macan vs. Range Rover Evoque », Turbo.fr, (consulté le 21 juin 2015).
  18. a, b et c « Le design extérieur », Porsche.com (consulté le 22 juin 2015).
  19. a et b Florent Ferrière, « Porsche Macan : une version turbo à 400 ch ! », sur Sport Auto, 20 novembre (2014 ?) (consulté le 22 juin 2015).
  20. Mathieu Sentis, « Essai Porsche Macan S (2014) : le diesel à l'essai ! », sur www.largus.fr, (consulté le 28 juin 2015).
  21. « Porsche dévoile la version GTS de son Macan », sur Business News.com.tn, (consulté le 31 octobre 2015).
  22. « Suspension pneumatique », Porsche.com (consulté le 22 juin 2015).
  23. (en) « Porsche Macan review : Porsche Macan ride & handling », Autocar.co.uk (consulté le 23 juin 2015).
  24. « Porsche Macan », EuroNCAP, (consulté le 15 juillet 2015).
  25. « Dernières notations de sécurité », EuroNCAP (consulté le 15 juillet 2015).
  26. a et b (en) Mattias Rabe, « Porsche Macan behaves strangely in the moose test », sur teknikensvarld.se, (consulté le 15 juillet 2015).
  27. Maxime K, « Le Porsche Macan ne brille pas au "test de l'élan" », News.autoplus.fr, (consulté le 15 juillet 2015).
  28. a et b Mael Pilven, « Porsche : des ventes en hausse de 19 % en 2015 », sur Auto Plus, (consulté le 30 avril 2016).
  29. Nicolas Joannes, « Le Porsche Macan gonflé par Mansory », Gocar.be/, (consulté le 13 juillet 2015).
  30. Didier Ric, « Porsche Macan Mansory : le SUV Porsche virilisé », sur www.largus.fr/, (consulté le 13 juillet 2015).
  31. (en) « Mansory designs sports outfit for Porsche Macan », Mansory.com (consulté le 13 juillet 2015).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]