Alfa Romeo GTV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfa Romeo Gtv & Spider
Alfa Romeo GTV

Marque Alfa Romeo
Années de production 1995 - 2005[1]
Production ± 90 000 exemplaires
Classe Sportive
Moteur et transmission
Puissance maximale 106 à 176 kW
144 à 240 ch
Transmission Traction
Poids et performances
Poids à vide 1 360 à 1 440 kg
Vitesse maximale 3,2 V6 : 255 km/h
Accélération 0 à 100 km/h en 6,3 à 9,2 s
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé (Gtv)
Cabriolet (Spider)
Dimensions
Longueur 4 285 mm
Spider 4 295 mm
Largeur 1 780 mm
Hauteur GTV : 1 318 mm
Spider : 1 315 mm
Chronologie des modèles
Précédent Alfa Romeo Alfetta GTV
Alfa Romeo Duetto Spider
Alfa Romeo Brera & Spider Suivant

L'Alfa Romeo Gtv - Gran Turismo Veloce - est un coupé 2+2 du constructeur italien Alfa Romeo. Il est accompagné par la version Spider, modèle deux places dont il est dérivé.

L'Alfa Romeo Gtv est également appelée par les puristes "916", son numéro de projet, pour la distinguer de sa devancière homonyme l'Alfetta GTV. Dessinée par Enrico Fumia du carrossier Pininfarina, elle a été présentée en avant première au Salon de l'Automobile de Paris en 1994. Commercialisée à partir de 1995, elle restera en production jusqu'en 2006 lorsqu'elle sera remplacée par la Brera.

C'est la dernière voiture à avoir été fabriquée dans la célèbre usine Alfa Romeo Arese. Suite à la mise en sommeil de l'usine en 2000, sa production a été transférée chez le carrossier mais aussi constructeur Pininfarina dans son usine de San Giorgio Canavese et depuis, sur le côté, à côté de la plaquette "Disegno Pininfarina" est apparu le célèbre "F" qui indique que la voiture est fabriquée par le carrossier.

L'Alfa Gtv bénéficiera de deux légers restylages, l'un en 1998 et l'autre en 2003.

Voiture élégante, basse large, la Gtv affiche une ligne agressive, avec un pare-brise et une lunette très inclinés. Reconnaissable au très marqué "V" de son capot moteur qui part des montants du pare-brise pour englober l'écusson de calandre typique Alfa Romeo. Les flancs sont marqués par une profonde nervure qui souligne encore plus le caractère sportif de l'automobile.

Motorisations[modifier | modifier le code]

Lors de sa présentation, deux moteurs sont disponibles : le nouveau 2 litres T.Spark (double allumage) avec variateur de phase développant 150 ch et le plus classique V6 2 litres, (appelé "Busso", de l'ingénieur qui en assura la conception), à deux soupapes par cylindre, avec un turbo Garrett T25 et overboost, qui offrait 205 ch. Sans oublier le V6 3 litres 12 soupapes 192 ch, de la version Spider.

En 1997, le V6 3 litres (Busso) 24 soupapes de 220 ch vient compléter l'offre par le haut.

En 1998 de nouvelles motorisations apparaissent : la variante 1.8 Twin Spark de 144 ch (ce qui en fera le moteur avec la puissance spécifique la plus élevée de tous les blocs installés sur le Gtv), tandis que le 2.0 Twin Spark passe à 155 ch.

En 2003, apparition en haut de gamme du V6 3.2 de 240 ch et du nouveau 2.0 JTS de 165 ch à injection directe d'essence.

La tenue de route est sûre grâce aux suspensions arrière multilink et aux jantes de 15" ou 16" chaussées de pneumatiques de 185 à 205/50. Puis en 1998, tous les modèles recevront des jantes 16" et des pneumatiques 205 et en option des 17" avec des pneumatiques 225/45 Pirelli PZero.

Le freinage est assuré par quatre disques, ventilés à l'avant, ABS et EBD de série. Les versions V6 atmosphériques et Cup sont équipées de freins Brembo à 4 pistons et des disques avant de 305 mm.

Ces modèles sont des tractions avec une boîte manuelle à 5 rapports pour les versions 1.8, 2.0, V6 Turbo et 3.0 V6 24s (avant le 1er restylage), et 6 vitesses pour les versions 3.0 (à l'occasion du premier restylage) et 3.2.

Finitions intérieures[modifier | modifier le code]

Les revêtements intérieurs sont très luxueux et seront encore améliorés sur la 2e série qui offre un habitacle très accueillant avec du cuir, le même que l'on retrouve sur les Ferrari comme la 456 GT. L'habitabilité à l'avant est bonne pour un coupé, tandis qu'à l'arrière, malgré la présence d'appuie-tête et de vrais fauteuils, contrairement à ses concurrentes, elle est trop exigüe pour permettre à deux adultes d'effectuer de longs trajets.

Restylings[modifier | modifier le code]

1er restylage 1998[modifier | modifier le code]

Le premier restylage en 1998, apportera de nombreuses nouveautés : le tableau de bord sera complètement redessiné avec des insertions d'aluminium, une nouvelle console centrale, un accoudoir central avec un espace de rangement.

On trouve toujours la climatisation automatique, l'autoradio Hi-Fi, le GPS, etc. D'un point de vue technique, les suspensions reçoivent de nouveaux réglages et l'ABS est de dernière génération avec répartiteur de freinage EBD. Sur certaines versions, un pilotage électronique de la direction et des suspensions fait son apparition.

Sur le plan esthétique, seule la calandre chromée, la nouvelle palette de teintes et le carénage du bas de caisse dans la même teinte que le reste de la carrosserie différencie la 2e série.

Un kit créé pour la Gtv comprenant un gros spoiler arrière, des jupes latérales et un spoiler avant est disponible. Ce kit sera monté en série sur les modèles 3.0 - 3.2 et "Cup" qui prendra le nom du "GTV Cup" le championnat Monomarque dédié aux motorisations V6 de ce coupé.

Ce Kit permettait d'augmenter encore la vitesse de pointe de 6 à 12 km/h. La version 3.0 V6 24v passait ainsi de 238 km/h à 250 km/h, la Turbo à 245 km/h, la JTS à 227 km/h, et les TS 1.8 et 2.0 à respectivement 215 et 221 km/h.

2e restylage 2003[modifier | modifier le code]

En 2003 quelques retouches sont opérées. Pininfarina travaille à agrandir l'écusson de calandre pour reprendre l'évolution des autres modèles de la marque. Le reste de la carrosserie reste inchangé à l'extérieur.

L'intérieur est remanié, la planche de bord centrale est légèrement changée, l'éclairage du tableau de bord passe du vert au rouge, la position des sièges avant est revue, l'assise est abaissée.

Côté mécanique, l'ASR, élément de sécurité pour éviter le patinage en accélération des modèles puissants, est ajouté en série sur toute la gamme. L'amortissement avant et arrière est modifié en vue d'améliorer le confort.

De nouveaux moteurs font leur apparition comme le 2.0 16v JTS (165 ch) à injection directe d'essence, conforme Euro 4, et le 3.2 V6 24v hérité des fameuses 156 GTA.

Dans cette configuration et disposant de 240 ch, grâce à son aérodynamique soignée, l'"Alfa Gtv" deviendra l'Alfa Romeo de route la plus rapide avec une vitesse de 255 km\h, sans nul besoin de limiteur.

Modèle Spider[modifier | modifier le code]

Alfa Romeo Gtv Spider

De 1995 à 2006, le Spider Alfa Romeo est la variante cabriolet de l'Alfa Romeo Gtv.

La gamme Gtv[modifier | modifier le code]

Modèle Cylindrée Puissance Couple Vitesse maxi 0 à 100 km/h en secondes Période de production
1.8 TS 1 747 cm3 106 kW (144 ch) à 6 500 tr/min 169 Nm à 3 500 tr/min 210* 9,2 1999-2003
2.0 TS 1 970 cm3 114 kW (150/155 ch) à 6 400 tr/min 187 Nm à 3 500 tr/min 216* 8,4 1995-1998-2003-2006
2.0 JTS 1 970 cm3 121 kW (165 ch) à 6 400 tr/min 206 Nm à 3 250 tr/min 220* 8,4 2003-2006
3.0 V6 12v (Spider) 2 959 cm3 141 kW (192 ch) à 5 600 tr/min 260 Nm à 4 400 tr/min 225 7,3 1995-1999
2.0 V6 Turbo 1 996 cm3 148 kW (202 ch+overboost) à 6 000 tr/min 285 Nm à 2 400 tr/min 240* 7,0 1995-1998-2001
3.0 V6 24V 5m 2 959 cm3 162 kW (220 ch) à 6 300 tr/min 270 Nm à 5 000 tr/min 240* 6,7 1997-1998
3.0 V6 24V Kit 2 959 cm3 162 kW (218 ch) à 6 300 tr/min 270 Nm à 5 000 tr/min 250 6,8 1998-2003
3.2 V6 24V 3 179 cm3 176 kW (240 ch) à 6 200 tr/min 289 Nm à 4 800 tr/min 255 6,3 2003-2006

* (augmentation de 5-10 km/h avec le kit aérodynamique)

Variantes modèles Gtv 916 Spider[modifier | modifier le code]

Les versions Spider, présentent quelques différences au niveau des prestations, sauf la 3.0 V6 12v uniquement en version spider et les Twin Spark. Spider 2.0 V6 TB  : 230 km/h Spider 3.0 V6 24v : 233 km/h Spider 3.2 V6 24v : 243 km/h

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jusqu'en 2006 pour le Spider

Sur les autres projets Wikimedia :