Alfa Romeo A12/F12

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Alfa Romeo A11/F11 - A12/F12
Alfa Romeo A12/F12

Marque Alfa Romeo
Années de production 1967 - 1983
Production 17.300 exemplaire(s)
Classe Fourgon - châssis cabine
Moteur et transmission
Moteur(s)
  • essence Alfa Romeo 1.290 cm3
  • diesel Perkins 1.760 cm3
Puissance maximale 52/50 ch
Transmission Propulsion et 4x4
Poids et performances
Poids à vide
  • A11/F11 : à vide = 1.350 kg - PTC 2.400 kg
  • A12/F12 : à vide = 1.450 kg - PTC 2.600 kg
Vitesse maximale 115 km/h
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Fourgon - châssis cabine
Dimensions
Longueur 4.490 mm
Largeur 1.800 mm
Chronologie des modèles


Fourgon Alfa romeo F12
Un F12 ambulance

La gamme de fourgons Alfa Romeo A12/F12, tout comme le petit frère A11/F11, a remplacé la gamme précédente Alfa Romeo Romeo à partir de 1967. La gamme restera au catalogue jusqu'en 1983, date à laquelle seul l'Alfa Romeo AR6 restera en fabrication[1].


Les "A12/F12" ont également été fabriqués en Espagne par le constructeur espagnol FADISA.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le constructeur italien Alfa Romeo est surtout connu en France pour ses voitures sportives d'exception mais il a également disposé à partir de 1930 d'une division véhicules industriels Alfa Romeo Industrie qui produisait des camions lourds, des autobus et trolleybus et d'une division Aviation qui était très réputée pour ses moteurs d'avion. Après la seconde guerre mondiale, le constructeur s'orienta également vers le secteur des véhicules légers.

Dans la codification Alfa Romeo pour les véhicules légers, le A' signifie "Autocarro" - camionette et le F "Furgone - fougon. Le chiffre "11" ou "12" signifie la charge utile en quintaux, comme d'usage en Italie.

La gamme a été lancée en 1967 équipée du seul moteur à essence Alfa Romeo, dérivé de celui utilisé sur l'Alfa Romeo Giulia, dont la puissance avait été fortement réduite à 52 Ch DIN pour rester compatible avec les besoins d'un véhicule utilitaire.

À partir de 1973, pour répondre à la demande de la clientèle, le mloteur diesel Perkins de 1,760 cm3 développant 50 Ch fut également proposé.

La boîte de vitesses était à 4 rapoports avec une traction avant. Les freins étaient à disque à l'avant et à tambours à l'arrière.

En 1981, Alfa Romeo est vendue au groupe Fiat. La gamme véhicules industriels légers s'enrichit alors de l'Alfa Romeo AR6. La fabrication de la gamme A11/F11 - A12 / F12 sera arrêtée en 1983.

La version espagnole FADISA - EBRO - Nissan[modifier | modifier le code]

En 1956, la société FADISA (Fabricacion de Automoviles Diesel SA) a été fondée à Madrid pour produire des véhicules utilitaires légers et des camions sous licence Alfa Romeo, alors important constructeur italien de véhicules utilitaires. Une usine a été construite à Avila et le premier véhicule est sorti des chaînes de montage en 1959. C'était le fourgon Romeo, appelé Romeo 2 en Espagne, équipé de moteurs essence Alfa Romeo ou d'un moteur diesel Perkins.

En 1965, une partie de la production a été déplacée en Colombie. Le projet consistait à fabriquer des modèles automobiles Américain-Moteurs mais le projet capota.

En 1967, FADISA a été rachetée par Motor Ibérica, autre constructeur espagnol qui, en 1956, avait acquis la licence pour fabriquer des Ford Thames. Juste avant que les camions Ford ne prennent le nom du fleuve anglais Thames (Tamise), les véhicules fabriqués par les espagnols ont été baptisés Ebro. Les fourgons Alfa Romeo de FADISA sont venus renforcer la gamme Ebro. Le successeur du fourgon Romeo, le F12, s'est appelé Ebro F100 en Espagne. En 1971, à la suite d'un léger restylage, il fut renommé Ebro F108.

Fourgon Nissan Trade
Nissan Trade

Ebro a poursuivi le développement du fourgon, avec une nouvelle carrosserie modernisée. En 1980, Motor Ibérica a été racheté par Nissan Motor Co et la marque Ebro a disparu et les fourgons Ebro ont été badgés Nissan. Sa fabrication s'est poursuivie dans l'usine d'Avila jusqu'en 2002, quand il a été remplacé par un modèle Renault.

En regardant, même de loin, le fourgon Alfa Romeo F12 et le Nissan Trade (en), il est impossible de ne pas apercevoir les traits communs de ces deux véhicules, la ligne générale et même les roues typiques Alfa Romeo ont été gardées.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (da) « Alfa Romeo T10, A11/F11 og A12/F12 » (consulté le 7 décembre 2014)