Alfa Romeo Alfetta GTV

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Sauter à la navigation Sauter à la recherche
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne l'Alfa Romeo GTV de 1974 (code usine ZAR 116). Pour la version de 1995 (code usine ZAR 916), voir Alfa Romeo GTV.

Alfa Romeo Alfetta GT/GTV
Alfa Romeo Alfetta GTV

Années de production 1974 - 1987
Production 137 543 exemplaire(s)
Classe Coupé sportif
Usine(s) d’assemblage Drapeau de l'Italie Usine Alfa Romeo-Arese
Moteur et transmission
Moteur(s) Alfa Romeo AR 116
Position du moteur Longitudinale avant
Cylindrée 1 600 - 1 800 - 2 000 - 2 500 - 3 000 cm3
Transmission Propulsion avec pont De Dion
Poids et performances
Poids à vide 1 060/1 120 kg
Consommation mixte 8 / 10,5 L/100 km
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé
Coefficient de traînée 0,39
Dimensions
Longueur 4 385 mm
Largeur 1 664 mm
Hauteur 1 330 mm
Chronologie des modèles

L'Alfetta GT pour Gran Turismo (GTV en version Veloce) est une voiture de type coupé sportif produite par le constructeur italien Alfa Romeo entre 1974 et 1987.

L'histoire[modifier | modifier le code]

En 1967 Alfa Romeo décide de lancer les études de conception d'un nouveau modèle coupé qui devra remplacer, dès le milieu des années 1970, l'Alfa Romeo Giulia GT. Le cahier des charges prévoyait une carrosserie qui puisse accueillir confortablement quatre passagers au lieu des traditionnels 2+2, avec un coffre de volume suffisant pour les voyages, comme c'était le cas pour la Fiat 124 Coupé. Ces contraintes visaient essentiellement à contrer la concurrence des berlines sportives compactes qui offraient des prestations similaires et un bon niveau de confort.

En reprenant le schéma mécanique de la "Giulia GT" de 1968, Alfa Romeo confia le développement du nouveau modèle à la toute nouvelle société Italdesign de Giorgetto Giugiaro, en tenant compte du fait que c'était déjà G. Giugiaro qui avait largement participé à la création de la "Giulia GT", alors qu'il travaillait chez le célèbre carrossier italien Bertone. Comme souvent chez Alfa Romeo, le Centro Stile Alfa, fut également chargé de réaliser un projet parallèle.

La première série (1974-80)[modifier | modifier le code]

1978 Alfa Romeo Alfetta GTV Série 1

Lors de sa présentation, en 1974 la motorisation de base du modèle reposait sur le moteur entièrement en alliage léger de l'Alfetta berline, le fameux double arbre à cames en tête de 1 779 cm3, développant 122 ch DIN (140 ch SAE) à 5 500 tr/min ce qui permettait à la voiture d'atteindre sans peine la vitesse de 195 km/h.

Deux ans plus tard, en 1976, cette motorisation disparaît au profit de deux nouvelles cylindrées de 1 570 cm3 avec 109 ch à 5 600 tr/min et un 1 962 cm3 avec 122 ch mais à 5 300 tr/min. Le constructeur en profite pour retoucher très légèrement les détails de finition comme le nouveau dessin de calandre, le bouchon du réservoir de carburant non couvert par une trappe. le nom de la marque figure maintenant en majuscules au dessus de la plaque d'immatriculation arrière.

Les deux versions 1.6 GT et 2.0 GTV se distinguent uniquement par les deux tampons en caoutchouc sur les pare-chocs, deux liserés chromés sur la calandre et l'inscription GTV sur les bouches d'aération arrière de la 2.0 GTV. En 1978, la GTV 2.0 devient GTV 2.0 L dont le moteur gagne 8 Ch supplémentaires pour atteindre 130 ch DIN à 5 400 tr/min. Le constructeur apporte une retouche fonctionnelle avec le retour du pare-brise sur joint caoutchouc et jonc chromé à la place du pare-brise collé qui pouvait présenter des problèmes d'étanchéité dans le temps.

En 1979, Alfa Romeo présente la version GTV 2.0 Turbodelta qui reprend le moteur de la version 2.0 L mais avec un turbocompresseur "Alfa Avio" et plus tard "KKK", ce qui porte la puissance développée à 150 ch. Cette version est reconnaissable à son capot moteur bombé de couleur noire et aux inscriptions "Turbodelta" avec le logo AutoDelta sur les bas de portes.

La seconde série (1980-87)[modifier | modifier le code]

Alfetta GTV Série 2

En 1980, Alfa Romeo lance une série actualisée de son Alfetta avec la disparition de la motorisation 1.6 litres et lance une version haut de gamme équipée du magnifique V6 Busso de 2 492 cm3 développant 160 ch DIN à 6 000 tr/min avec une injection électronique. La nouvelle version est parfaitement reconnaissable avec ses nombreux inserts noirs. Le capot moteur de cette version 2.5 comporte un renflement pour caser le moteur 6 cylindres plus volumineux et ses jantes en alliage à 5 écrous. Une dernière version sera présentée en 1983 avec un très léger lifting.

L'Alfetta GT a été une voiture très appréciée en Italie comme à l'étranger qui a été friande de modèles personnalisés nécessitant des mini séries par pays avec des équipements et des motorisations pariculières.

La version "America", montait dès l'origine un moteur de 2.0 litres avec injection pour respecter les normes en vigueur aux USA. Au Royaume Uni, il fallut créer les versions "GTS 1.6" et "GTV Strada" spécifiques correspondant aux versions de série italiennes mais avec toutes les options en série et des finitions plus britanniques.

Pour satisfaire une demande allemande en 1977, Autodelta, la division courses d'Alfa Romeo, dû réaliser une série de 20 exemplaires de la "GTV 2.6 V8". Cette version était équipée du moteur V8 de l'Alfa Romeo Montréal développant 200 Ch DIN et pouvait atteindre les 230 km/h avec des accélérations impressionnantes, 0 à 100 km/h en 7,5".

Deux ans plus tard, en 1979, pour obtenir l'homologation en "Groupe 4" du Championnat FIA Rally catégorie A (voitures de grand tourisme), Alfa Romeo construisit 400 voitures version "Turbodelta", avec un moteur 2.0 litres avec turbocompresseur.

En 1981, Alfa Romeo lance la version "Grand Prix" pour célébrer le retour de la marque en Formule 1. Tout l'aménagement intérieur a été revu et traité avec un maximum d'élégance et de luxe, le numéro d'ordre du véhicule figure sur le tableau de bord. La carrosserie et ses accessoires (rétroviseurs extérieurs, ailerons, jupes de bas de caisse et pare-chocs, sont livrables en rouge course Alfa uniquement. Les pneumatiques sont de taille basse extra large (pour l'époque) 195/60 HR15 montés sur des jantes en alliage noires avec les bords argentés, le fameux "Quadrifoglio" trèfle à 4 feuilles vert sur les sorties d'air arrières. Seul regret des passionnés, la motorisation est le 2.0 litres de base. Cette version spéciale "Grand Prix" a été produite en 650 exemplaires numérotés : 250 réservés au marché italien, 200 pour la France et 200 pour les autres marchés européens. C'est la Carrozzeria Maggiora qui réalisait ces versions.

En 1984, la filiale Alfa Romeo South Africa réalisa 200 exemplaires de la GTV 3.0 V6 avec volant à droite pour le marché local. Mais on a récemment retrouvé quelques exemplaires dans d'autres pays avec conduite à gauche.

Importation France[modifier | modifier le code]

Les 6 premières Alfa Romeo GTV 2.0L importées en France sont arrivées à l'été 1976 chez l'importateur de l'époque GAP Automobiles. Les derniers exemplaires vendus en France, furent immatriculés en avril 1987.

Les versions spéciales[modifier | modifier le code]

Alfa Romeo Alfetta GT 1re série
Alfetta 1600 GT 1976
L'Alfa Romeo Alfetta GTV Sedan-Chevrolet de Tony Ricciardello en 2014.
Alfa Romeo GTV6 2e série (USA)

L'Alfetta GT s'est révélée être une des voitures Alfa Roméo de cette catégorie les plus appréciées par la clientèle italienne mais aussi et surtout étrangère, dont les demandes spécifiques ont donné naissance à de nombreuses versions et séries spéciales comprenant des finitions et des motorisations particulières.

La version "America" fut équipée dès l'origine du moteur de deux litres injection pour respecter les normes USA sur les émissions polluantes. Au Royaume-Uni, les modèles commercialisés comprenaient les versions "GTS" 1 600 cm3 et "GTV Strada" 2 000 cm3, correspondants aux modèles de série, mais avec un niveau d'équipement complet et des finitions très haut de gamme.

À la demande spéciale du réseau allemand en 1977, Delta Technik réalisa une version de la "GTV 2.6 V8", série confidentielle de 100 exemplaires prévus. Équipée du moteur V8 2,6L de l'Alfa Romeo Montreal développant 200 ch, elle pouvait atteindre les 230 km/h. Basée sur la GT V8 3,0L Racing de Autodelta, auto de course usine faite en deux exemplaires. Malheureusement deux autos seulement furent produites en Allemagne, la société faisant faillite.

Deux ans plus tard, pour obtenir l'homologation dans le Groupe 4 du Championnat de Rallye, 400 exemplaires de la version "Turboldelta" ont été réalisées, avec un moteur deux litres alimenté par turbocompresseur.

En 1980, une série de GTV 2.0 L a été modifiée par l'équipementier allemand Delta (à ne pas confondre avec le département course AutoDelta). Cette version Delta a une puissance de 140 ch grâce à un AAC de 2000 Bertone, des gicleurs différents sur les carburateurs (SOLEX). Ce modèle disposait d'un échappement SEBRING, d'élargisseurs d'ailes, d'un spoiler et de pare-chocs plastiques spécifiques. On estime entre 200 et 1 000 le nombre d'exemplaires produits.

En 1981 la version "Grand Prix" sera réalisée pour célébrer le retour d'Alfa Romeo en Formule 1. Toutes les finitions intérieures seront modifiées : velours noir à rayures grises, moquette rouge au sol, plaquette d'identification avec le numéro progressif de l'exemplaire sur le tableau de bord, volant revêtu de cuir, tout comme l'extérieur : couleur de la carrosserie exclusivement rouge avec des bandes noires, parechocs avant et arrière, aileron avant, jupes de bas de caisse et rétroviseur de la couleur de la carrosserie, pneumatiques 195/60-15 montés sur des jantes en alliage noires avec la bordure argent, quadrifoglio vert sur les sorties d'air arrière.

La version "Spécial Grand Prix" sera fabriquée en 650 exemplaires estampillés, dont 250 destinés au marché italien, 200 pour le marché français et les derniers 200 exemplaires pour tous les autres pays européens. L'aménagement Spécial était réalisé chez le carrossier italien Maggiora.

En 1984, Alfa Romeo France commercialise une série limitée à 300 exemplaires "GTV PRODUCTION" en motorisation GTV 2.0 et GTV6 2.5. Cette série célèbre la victoire en Championnat de France de Production des GTV6 engagés par le team Snobeck. Les voitures sont équipées d'un kit carrosserie développé spécifiquement par l'équipementier STAND21, disponible uniquement en Gris métallisé ou Rouge la GTV Production est identifiable à sa plaque commémorative sur la boite à gants, ses jantes spécifiques (GOTTI J55C bi-colore sur le GTV6 et Ronal A1 sur le GTV en 7"x15 dans les deux cas) et aussi à leur volant cuir noir. Entre 1984 et 1986, Jacques Panciatici remporte près d'une dizaine de victoires en Gr.N (Production) dans le championnat de France des rallyes, et termine troisième du Championnat de France 1984 (puis 4e en 1985). En 1985 et 1986, Yves Loubet (vice-champion de France 1985) et Bertrand Balas la conduisent également. Alain Cudini (1983) puis Dany Snobec (1984) s'imposent tour à tour dans le Championnat de France de Supertourisme.

En Australie, ce modèle jouit en tourisme d'une longévité exceptionnelle, puisque dans l'Australian Sports Sedan Championship, il est titré à douze reprises entre 1980 et 2015, grâce à une motorisation Chevrolet (Tony Ricciardello obtenant les neuf derniers titres cités).

Enfin entre 1984 et 1985, 200 exemplaires de la GTV 3.0 V6 sont réalisés sur commande spéciale, pour le marché sud-africain.

Les motorisations[modifier | modifier le code]

Moteur Alfetta GT
Le moteur d'une 1600 GT de 1976
Modèle Moteur Cylindrée Puissance Couple Notes
1.6 L4 1 590 cm3 109 ch (80 kW) à 5 600 tr/min 142 Nm à 4 300 tr/min
1.8 L4 1 779 cm3 124 ch (91 kW) à 5 500 tr/min 167 Nm à 4 400 tr/min
2.0 L4 1 962 cm3 124 ch (91 kW) à 5 300 tr/min 175 Nm à 4 000 tr/min
2.0 L4 1 962 cm3 132 ch (97 kW) à 5 400 tr/min 178 Nm à 4 000 tr/min
2.0 Turbo L4 1 962 cm3 175 ch (110 kW) à 5 500 tr/min 231 Nm à 3 500 tr/min GTV 2000 Turbodelta
2.5 V6 V6 2 492 cm3 160 ch (118 kW) à 5 600 tr/min 213 Nm à 4 000 tr/min GTV6
2.6 V8 V8 2 594 cm3 200 ch (147 kW) à 6 500 tr/min 270 Nm à 4 750 tr/min GTV 2.6i

Données techniques[modifier | modifier le code]

Caractéristiques techniques Alfa Romeo Alfetta GT 1.8 - 1974
Moteur 4 cylindres en ligne en aluminium
Cylindrée 1 779 cm3 - Alésage x course = 80 x 88,5 mm
Distribution À 2 soupapes, double arbre à cames en tête et double chaîne de distribution
Puissance maxi 122 ch DIN (140 CV SAE) à 5 500 tr/min - Version 1972
Couple maxi 17 mkg DIN (167 Nm) à 4 400 tr/min
Embrayage à l'arrière, à l'entrée de boîte, monodisque à sec, commande hydraulique
Boîte de vitesses Arrière dans le même bloc que les freins, à 5 rapports + MA
Transmission Arrière avec un arbre en deux sections et pont De Dion
Carrosserie Métallique autoportante à résistance progressive différentielle
Suspension avant Indépendantes, bras transversaux oscillants, barres de torsion longitudinales, barre antiroulis, amortisseurs hydrauliques télescopiques
Suspension arrière Ressorts hélicoïdaux à flexibilité variable, bras longitudinaux de poussée, parallélogramme de Watt transversal, barre antiroulis, amortisseurs hydrauliques télescopiques
Freins À disque à circuit dédoublé sur les 4 roues, commande hydraulique, servofrein et limiteur sur l'essieu arrière, frein de stationnement sur les roues arrière
Pneumatiques 165 SR 14 (en option 185/70 HR 14)
Longueur 4 200 mm
Largeur 1 660 mm
Hauteur 1 330 mm
Empattement 2 400 mm
Poids à vide 1 060 kg
Réservoir 54 litres
Accélération 1 km en 31,8 s
Vitesse maxi 195 km/h
Consommation à 90 km/h : 6,7 - 120 km/h : 8,9 - ville : 12,0 l/100 km)

Les modèles produits[modifier | modifier le code]

Version Année Production
Alfetta GT (1.8) 1974-1976 21 947
Alfetta GT (1.6) 1976-1980 16 923
Alfetta GTV (2.0) 1976-1978 31 267
Alfetta GTS (1.6) 1976-1980
Alfetta GTV Strada (2.0) 1976-1980
Alfetta GTV 2.6 V8 1977 20
Alfetta GTV L (2.0) 1978-1980 26 108
Alfetta GTV 2000 America 1979-1980
Alfetta 2000 Turbodelta 1979-1980 400
Alfetta GTV 2.0 Delta 1980-1981 600
Alfetta GTV 2.0 1980-1983 10 352
GTV 2.0 1983-1987 7 296
Alfetta GTV Grand Prix (2.0) 1981-1982 650
Alfetta GTV 2.5 1980-1983 11 468
GTV 2.5 1983-1987 10 912
GTV 3.0 V6 1984-1985 200
Production totale 137 543