Jean-Baptiste Claudot

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Claudot.
Jean-Baptiste Claudot
Jean Baptiste Claudot Colonnade.jpg

La colonnade en ruines (1764)

Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
NancyVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Élèves
Le bocage (1764)

Jean-Baptiste Claudot, dit Claudot de Nancy, né à Badonviller le [1], mort à Nancy le , est un peintre paysagiste et décorateur lorrain, puis français après 1766.

Issu de la noblesse de robe, fils d'un avocat à la Cour souveraine de Lorraine, Claudot fut élève de Jean Girardet et André Joly.

Il allie les paysages à la ruine antique, à l'image des peintres Vénitiens du XVIIe siècle. Émule d'Hubert Robert, il diffuse son goût pour la ruine antique et les paysages mélancoliques. Il corrobore également au sentiment lorrain en peignant des villes telles Nancy, Lunéville, Bayon, Metz et Pont-à-Mousson.

C'est également l'un des premiers peintres français à effectuer sur demande des portraits de châteaux pour leur propriétaire, ceci principalement aux alentours de Nancy. Jusqu'alors cette tradition était plutôt anglaise.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Henri Claude, La Lorraine vue par les peintres, Serge Domini, Thionville, 2003, p. 89, 149 (ISBN 2-912645-59-X)
  • Claude-Gérard Marcus, Jean-Baptiste Claudot : peintre de Nancy (1733-1805), Galerie Marcus, Paris, 1970, 21 p. (tiré à part de Art et curiosité, tome 3)
  • Jean-Baptiste Claudot : le sentiment du paysage en Lorraine au XVIIIe siècle : catalogue d'exposition, 25 juin-16 octobre 2006, Nancy, Musée Lorrain, S. Domini, Metz ; Musée lorrain, Nancy, 2006, 111 p. (ISBN 2-912645-81-6)

Sur les autres projets Wikimedia :

  1. Journal encyclopédique, vol. 7, Everard Kints, (présentation en ligne)