La Fille seule

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La Fille seule est un film français réalisé par Benoît Jacquot et sorti en novembre 1995.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Valérie (Virginie Ledoyen), qui doit prendre son service au "room service" d'un hôtel parisien, vient d'annoncer à son petit ami Rémi qu'elle est enceinte. Lui ne sait pas comment réagir, elle doit partir. Le film suit Valérie, dont la journée est marquée par les relations parfois tendues, parfois sympathiques avec les nouveaux collègues et les clients. Elle téléphone à sa mère, va rejoindre Rémi dans une petite pause. Finalement, elle prend une décision.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Réception critique[modifier | modifier le code]

Gérard Lefort, dans Libération estime que ce film « réglé sur le temps réel » sur un scénario à minima va, grâce aux qualités du réalisateur, au-delà du « seul challenge de sa construction temporelle », jugeant que ce « cinéma-honnêteté », qui fait notamment selon lui référence au travail de Chris Marker, décrit tout à la fois le « poids de réalisme social » et le questionnement romanesque autour de l'« énigme de la fille qui élude tous les affects », rôle porté par l'« excellence » du jeu de Virginie Ledoyen[1].

Récompenses et nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Une fille seule dans de beaux draps par Gérard Lefort dans Libération du 29 novembre 1995.

Lien externe[modifier | modifier le code]