Jeanne et le Garçon formidable

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jeanne et le Garçon formidable est un film français d'Olivier Ducastel et Jacques Martineau, sorti en 1998.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jeanne papillonne de garçon en garçon, dans l'attente du grand amour. Un jour, elle s'assied dans le métro en face d'Olivier, et c'est le coup de foudre réciproque. Après quelque temps, il lui révèle sa séropositivité.

Commentaire[modifier | modifier le code]

La première caractéristique du film est d'être une comédie musicale, à une époque où le genre a disparu depuis longtemps dans le cinéma français. Tournant le dos aux conventions, le film décline ses morceaux sur autant de rythmes et de tempos différents : world, musette, a cappella, tango, romance, aria, biguine, etc. sans aucun lien thématique, mais en composant une mosaïque variée.

Cette diversité fait écho à la construction du film qui intègre une bluette pleine de légèreté dans une réalité sociale précise et douloureuse. Ce choc des genres renvoie directement à l'univers de Jacques Demy (auquel un hommage est rendu sous la forme de couples effectuant en arrière plan des pas de deux dans le plus pur style des Demoiselles..., de la première chanson de Jeanne qui dit n'avoir jamais rêvé de l'homme de sa vie, contrairement à Delphine des Demoiselles, ou encore de la présence de son fils, Mathieu Demy dans le rôle du garçon formidable), dont il remet au goût du jour les fondements.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • Mathieu Demy est le fils de Jacques Demy et d'Agnès Varda.
  • Seule Virginie Ledoyen est doublée, avec une très grande fidélité, par Élise Caron. Tous les autres acteurs chantent leur propre rôle, y compris Mathieu Demy qui n'avait pas de problème d'élocution dans la musette qu'il débite pourtant à toute vitesse !
  • Élise Caron double également la brève intervention de la vendeuse du restaurant asiatique.

Références[modifier | modifier le code]

Chronique de France Info sur le film [1]