Damon Stoudamire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Stoudamire.
Damon Stoudamire Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Damon Lamon Stoudamire
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance 3 septembre 1973 (40 ans)
Portland Drapeau : États-Unis
Taille 1,77 m
Poids 77 kg
Surnom Mighty Mouse
Situation en club
Club actuel Retraité
Poste Meneur
Carrière universitaire ou amateur
1991-1995 Arizona Wildcats
Draft NBA
Année 1995
Position 7e
Franchise Toronto Raptors
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1995-1996
1996-1997
1997-1998
1998-1999
1999-2000
2000-2001
2001-2002
2002-2003
2003-2004
2004-2005
2005-2006
2006-2007
2007-2008
Toronto Raptors
Toronto Raptors
Raptors-Blazers
Portland TrailBlazers
Portland TrailBlazers
Portland TrailBlazers
Portland TrailBlazers
Portland TrailBlazers
Portland TrailBlazers
Portland TrailBlazers
Memphis Grizzlies
Memphis Grizzlies
Grizzlies-Spurs
19,0
20,2
17,3
12,6
12,5
13,0
13,5
6,9
13,4
15,8
11,7
7,5
5,3

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Damon Lamon Stoudamire (né le 3 septembre 1973 à Portland, Oregon) est un ancien joueur américain professionnel de basket-ball de NBA, il est actuellement assistant-entraîneur aux Grizzlies de Memphis. Il fut sélectionné par les Toronto Raptors au premier tour (septième choix) de la draft NBA 1995. En NCAA, il joua pour l'Université d'Arizona. Damon est le cousin de l'ancien joueur de l'Université d'Arizona et ancien joueur NBA Salim Stoudamire et de Terrence Jones joueur des Kentucky Wildcats.

Carrière au lycée[modifier | modifier le code]

Damon Stoudamire évolua au lycée Woodrow Wilson, jouant pour les « Trojans » à Portland, il mena l'équipe à un bilan de 74 victoires- 4 défaites et au titre de champion de l'État en 1989 ainsi qu'en 1991. Stoudamire réalisa des moyennes de 26,1 points, 9,2 passes décisives et 3,6 rebonds par match. Il remporta deux titres de meilleur joueur de l'année de l'Oregon et un titre de "High School All-American" lors de son année senior.

Carrière à l'université[modifier | modifier le code]

Stoudamire joua au poste de meneur de jeu pour l'Université d'Arizona (les Wildcats) et le légendaire entraîneur Lute Olson. Il fit partie de la "first-team All-American" et finaliste dans la course au titre de "College Player of the Year". Stoudamire faisait équipe avec Khalid Reeves lors de son année junior pour mener son équipe au Final Four NCAA. Lors de son année senior, il remporta la distinction de "All-American" pour ses 22,8 points par match. Stoudamire termina sa carrière en étant meilleur joueur de l'histoire des Wildcats au nombre de tirs à 3-points marqués (272), deuxième au nombre de points marqués (1849 points) et quatrième aux passes décisives (663) et fut le seul joueur de l'histoire de l'Arizona à inscrire 40 points lors de deux rencontres. Stoudamire inscrivit sa meilleure performance avec 45 points le 12 janvier 1995 face à Stanford. Il fut finaliste pour le trophée "Wooden" en 1995 après avoir partagé le trophée de "Pac-10 Player of the Year" avec Ed O'Bannon.

Carrière NBA[modifier | modifier le code]

Toronto Raptors[modifier | modifier le code]

Stoudamire réalise une excellente saison rookie avec les Toronto Raptors avec des moyennes de 9,3 passes décisives et 19 points. Il y gagna le surnom de "Mighty Mouse" dû au fait qu'il ne mesurait qu'1m77, qu'il avait un jeu explosif, rapide et n'hésitait pas à défier des joueurs de 20 à 40 cm plus grand que lui près du panier, il se fera un tatouage de la célèbre supersouris "mighty mouse" sur son bras droit juste avant sa saison rookie. Damon détient actuellement toujours le record de tirs à 3-points inscrits (133) par un rookie et la troisième meilleure moyenne aux passes décisives. Damon termina à la deuxième place des marqueurs parmi les rookies lors de sa première saison et en fut le leader en termes de minutes jouées et de passes décisives. Il reçut le trophée de "Rookie of the Month" à deux reprises et fit partie de la "All Rookie First Team". Cette même année, Stoudamire remporta le trophée de NBA Rookie of the Year lors de la saison NBA 1995-1996, glanant 76 des 113 votes possibles et le trophée de "Most Valuable Player" du Rookie Game. Stoudamire détient le record du joueur drafté le plus bas (7e rang) à avoir gagné le titre de NBA Rookie of the Year, depuis Mark Jackson (au 8e rang). Damon est aussi connu comme le plus petit joueur à gagner ce trophée. Il ne joua pas les 10 dernières rencontres de sa saison rookie à cause d'une blessure à son genou gauche.

Portland Trail Blazers[modifier | modifier le code]

En 1998, il fut transféré par les Raptors en compagnie de Walt Williams et Carlos Rogers aux Portland Trail Blazers, contre Kenny Anderson, Alvin Williams, Gary Trent, deux premiers tours de draft, un second tour de draft et une somme d'argent. Avec les Trail Blazers, ses statistiques chutèrent considérablement. En 2002, les Blazers placèrent Stoudamire sur le banc pour la plupart de la saison. Scottie Pippen et Bonzi Wells occupèrent la position de meneur de jeu. Cependant, lors des playoffs, Stoudamire eut un temps de jeu significatif.

Le 14 janvier 2005, Stoudamire battit son record en carrière et le record des Trail Blazers en inscrivant 54 points, dont 8 tirs à 3-points, contre les New Orleans Hornets. Cette même année, le 15 avril 2005, il battit le record NBA de 21 tirs à 3-points tentés, en en transformant seulement 5.

Le contrat de Stoudamire avec les Blazers expira en 2005, et il devint clair que les Trail Blazers, qui était dans l'optique d'un "mouvement de rajeunissement" et qui prospectaient des joueurs avec un bon caractère, n'avaient pas l'intention de resigner Damon. Cela se concrétisa en août 2005 quand l'équipe signa le meneur de jeu agent libre Juan Dixon, et lui attribua le numéro 3 de Stoudamire. Stoudamire voulait que les Blazers le resignent et le transfèrent dans la foulée pour l'envoyer aux Houston Rockets. Cela aurait permis à Portland de récupérer un des gros contrats de Houston, mais parce que l'équipe avait beaucoup de joueurs à fort salaire, les dirigeants de Portland décidèrent d'aller dans une autre direction avec des joueurs comme Dixon et Steve Blake.

Memphis Grizzlies[modifier | modifier le code]

Le 5 août 2005, après que Stoudamire eut discuté avec de nombreuses équipes, on annonça sa signature pour un contrat de 4 ans avec les Memphis Grizzlies, où il remplaça Jason Williams, qui partait aux Miami Heat, comme meneur de jeu titulaire. Lors d'un match le 30 décembre dans sa ville natale de Portland, Stoudamire se blessa au tendon. Il manqua le reste de la saison NBA 2005-2006. Stoudamire revint au début de la saison NBA 2006-2007. Lui et le vétéran Chucky Atkins se partagèrent le temps de jeu au poste de meneur. Le 3 janvier 2008, il annonce vouloir quitter Memphis. Le 28 janvier, il est coupé par les Grizzlies.

San Antonio Spurs[modifier | modifier le code]

Le 3 février 2008, il signe pour les San Antonio Spurs. Dès son premier match, 2 jours seulement après sa signature, il score 11 pts en 20 min, puis 3 jours après, 9 pts, 4 rebonds et 3 passes toujours avec le même temps de jeu avec un pourcentage aux tirs de plus de 50 %. Malheureusement avec le retour de blessure de Tony Parker, Damon voit son temps de jeu diminuer de plus en plus jusqu'à faire de courtes apparitions (- de 4 min en moyenne) en fin de saison et en playoff, ce qui ne l’empêchera pas au match 4 des playoff 2008 face à Phoenix, à quelques kilomètres de l'endroit où il a fait son cursus universitaire, de faire une perf de 11 pts, 3 rebonds (1 off / 2 def) 1 passe avec un 100 % au 3 pts en seulement 12 minutes de jeu. Il prendra sa retraite à la fin des playoffs 2008.

Suspension[modifier | modifier le code]

Stoudamire eut des déboires liés à la marijuana à l'époque où il jouait avec les Trail Blazers. Il se fit notamment arrêter au volant de son Hummer pour excès de vitesse et conduite sous l'influence de la marijuana, alors qu'il était accompagné par l'ailier-fort Rasheed Wallace. Après sa troisième arrestation pour possession de marijuana, en juillet 2003, il écopa d'une amende de 250 000 $ et fut suspendu trois mois par sa franchise. Le président des Trail Blazers Steve Patterson (en) annonça qu'il voulait rompre le contrat de Stoudamire, mais ne trouva pas de clause lui permettant de le faire[1].

Stoudamire effectua une cure de désintoxication de 90 jours. De plus, il passa un accord avec l'éditorialiste du journal The Oregonian John Canzano pour effectuer des tests urinaires inopinés lors de la saison 2003-2004 afin de prouver sa sobriété[2]. Au milieu de la saison, Canzano apparut dans le vestiaire pour procéder à ce contrôle auquel Stoudamire se soumit ; un laboratoire indépendant le testa et démontra que Stoudamire était « clean ». Cet acte réhabilita le joueur dans l'esprit des fans de Portland, qui le considéraient comme l'un des « Jail Blazers » (jeu de mot avec le terme « prisonnier »). Cependant, Stoudamire fut critiqué par l'association des joueurs de la NBA pour le test de dépistage, déclarant que les joueurs NBA ne devaient subir que des examens prescrits et notifiés dans la convention collective[2]. Le fait que le contrôle soit volontaire, et non pas demandé par la ligue ou par une équipe, ne protégea pas Stoudamire des critiques. Malgré tout, aucune action officielle n'a été entreprise par l'association contre Stoudamire pour sa participation à ce test.

Records NBA[modifier | modifier le code]

  • 21 tirs à trois points tentés dans un match le 15 avril 2005 contre les Golden State Warriors.
  • Il détient le record de 3 pts inscrit pour un rookie avec 133 tirs à 3 pts inscrits.
  • Il détient le record de points pour un joueur de moins de 1m80 (moins de 6 pieds) avec 54 pts dans un match de saison régulière (14/01/2005).
  • Il détient le record de points pour un joueur de moins de 1m80 (moins de 6 pieds) en playoffs avec 25 pts contre les Lakers de Los Angeles (29/04/2001).
  • Il est le plus petit joueur NBA à avoir reçu le trophée de Rookie of the Year.
  • Le joueur drafté le plus bas (7e) à avoir gagné le titre de NBA Rookie of the Year, derrière Mark Jackson (8e).

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en)« Blazers fine Stoudamire $250,000 after latest mishap », Associated Press
  2. a et b (en) John Canzano, « Canzano: Damon Stoudamire finds a job that fits him at Memphis », The Oregonian,‎ 2 juin 2011

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Airborne: The Damon Stoudamire Story par Doug Smith

Liens externes[modifier | modifier le code]