Ernie DiGregorio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ernie DiGregorio Portail du basket-ball
Fiche d’identité
Nom complet Ernest DiGregorio
Naissance 15 juin 1951 (63 ans)
Providence
Situation en club
Poste meneur
Carrière universitaire ou amateur
1969-1973 Friars de Providence
Draft NBA
Année 1973
Position 13e
Franchise Buffalo Braves
Carrière professionnelle *
Saison Club Moy. pts
1973-1974
1974-1975
1975-1976
1976-1977
1977-1978
1977-1978
Braves de Buffalo
Braves de Buffalo
Braves de Buffalo
Braves de Buffalo
Lakers de Los Angeles
Celtics de Boston
15,2
07,8
06,7
10,7
03,9
03,9

* Points marqués dans chaque club comptant pour le championnat
national et les compétitions nationales et continentales.

Ernest DiGregorio, dit Ernie, né le 15 juin 1951 à Providence (Rhode Island), est un ancien joueur de basket-ball américain ayant évolué en NBA entre 1973 et 1978.

Biographie[modifier | modifier le code]

Durant sa carrière universitaire avec les Friars de Providence du Providence College, il présente un total de 1 760 points, 662 passes[1]. Lors de sa dernière saison à Providence, il permet à son équipe d'atteindre le Final Four mais Providence s'incline en demi-finale 98 à 85 face aux Memphis Tigers. Il est toutefois récompensé de manière individuelle par une élection au sein de la NCAA Final Four All-Tournament team, première équipe du Final Four. Il est également élu NCAA East Regional MVP et Consensus All-American[2].

À la sortie de l'université, il est choisi par les Kentucky Colonels pour évoluer en American Basketball Association (ABA). Il privilégie toutefois la National Basketball Association (NBA) où il est sélectionné en troisième position de la draft NBA 1973 par les Buffalo Braves. Il est élu meilleur débutant après avoir mené la ligue à la moyenne de passes (8,2 par matches), à la réussite au lancers francs (90,2 %) et établi à 25 le record de passes décisives en un match pour un rookie lors d'une victoire 120 à 119 sur Portland[3]. Cette marque a depuis été égalée par Nate McMillan[4].

Ernie DiGregorio ne parviendra néanmoins jamais à confirmer les espoirs suscités par sa première saison chez les professionnels. En 1976-77 il mène tout de même la ligue à la réussite aux lancers francs avec 94,5 %, un record pour l’époque. À la fin de la saison 1977, les Braves envoient leur meneur aux Lakers de Los Angeles dans une opération d’échange. Après seulement 25 matches en Californie, Ernie DiGregorio est débarqué avant de rebondir à Boston. Il ne dispute que 27 matches avec les Celtics.

DiGregorio, qui ne s'est jamais totalement remis d'une blessure au genou lors de sa seconde saison NBA, prend sa retraite sportive[5]. Après celle-ci, il essaye de se reconvertir dans une carrière d'entraîneur, principalement à North Providence High. Il s'essaye aussi à l'arbitrage, occupant ce rôle pendant une saison en Continental Basketball Association (CBA)[5].

Clubs successifs[modifier | modifier le code]

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Élu NBA Rookie of the Year (meilleur débutant) en 1974 [6]
  • Meilleur passeur de la ligue au total de passes décisives (663) en 1974[7]
  • Meilleur passeur de la ligue à la moyenne de passes décisives par match (8,2) en 1974[7]
  • Deux fois meilleur tireur de lancers francs de la ligue au pourcentage de réussite avec 90,2 % en 1974 et 94,5 % en 1977[7]
  • Codétenteur du record NBA de passes décisives en un match pour un débutant avec 25.

Statistiques[modifier | modifier le code]

Ernie DiGregorio dispute 312 matches de saison régulière et 15 matches de playoffs. Ses statistiques en saison régulière sont de 9,6 points, 2,0 rebonds, 5,1 passes en 25 minutes 2[7]. En playoffs, ses statistiques sont de 10,0 points, 1,9 rebonds, 6,5 passes pour un temps de jeu de 30 minutes 5[7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF](en) « The BIG EAST Conference Media Guide », sur bigeast.org (consulté le 2 juillet 2011)
  2. [PDF](en) « Award Winners », sur ncaa.org (consulté le 2 juillet 2011)
  3. [PDF](en) « Chapter 2: The chronological history of the major basketball leagues », sur public.asu.edu (consulté le 2 juillet 2011), p. 105
  4. (en) « Nate McMillan », sur nba.com (consulté le 2 juillet 2011)
  5. a et b (en) WILLIAM C. RHODEN, « Sports of The Times;Ernie D Has Found A New Game », sur nytimes.com,‎ 2 mars 1996 (consulté le 2 juillet 2011)
  6. (en) « NBA & ABA Rookie of the Year Award Winners », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juillet 2011)
  7. a, b, c, d et e (en) « Ernie DiGregorio », sur basketball-reference.com (consulté le 2 juillet 2011)

Pour approfondir[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]