Tram-train de Nantes

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tram-train de Nantes
Image illustrative de l'article Tram-train de Nantes
Rame du tram-Train Nantes - Clison en gare de Vertou.

Situation Loire-Atlantique
Type Tram-train
Entrée en service 15 juin 2011
Gares 18 (fin 2014)
Rames Alstom Citadis Dualis
Propriétaire Rames : conseil régional des Pays de la Loire
Rails : RFF
Gares : SNCF
Exploitant SNCF
Lignes du réseau Nantes - Clisson
Nantes - Châteaubriant
Réseaux connexes Tramway de Nantes
TER Pays de la Loire
Lignes de bus de Nantes
BusWay

Le tram-train de Nantes est un réseau ferroviaire de la Loire-Atlantique, complémentaire de celui du tramway de Nantes et appartenant au réseau du TER Pays de la Loire.

Ce réseau de tram-train, piloté par la région Pays de la Loire en tant qu'autorité organisatrice de transports, est constitué de deux lignes utilisant l'« étoile ferroviaire » rayonnant autour de la gare de Nantes : Nantes - Clisson, depuis le 15 juin 2011, et Nantes - Châteaubriant, depuis le 28 février 2014.

Le matériel utilisé est plus une automotrice légère assurant une desserte TER qu'un véritable tram-train, puisqu'il n'existe aucune interconnexion avec le tramway nantais. Des mesures conservatoires ont cependant été prises dès l'origine du projet, notamment dans le cadre de la connexion des lignes 1 et 2 du tramway et de la desserte du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes. D'autres dessertes périurbaines en tram-train sont envisagées, mais ces projets restent incertains car ils sont pour l'heure, soit reportés à une date ultérieure, soit évoqués mais sans échéance fixée.

Histoire[modifier | modifier le code]

Chronologie[modifier | modifier le code]

  • Juin 2006 : concertation publique sur la réouverture de Nantes - Châteaubriant
  • 2007 : première commande de sept rames Citadis Dualis
  • Juillet 2008 : enquête publique sur la réouverture de Nantes - Châteaubriant
  • Décembre 2008 : déclaration d'utilité publique de la réouverture de Nantes - Châteaubriant
  • 2009 : commande supplémentaire de huit rames
  • Avril 2011 : commande supplémentaire de huit rames
  • 15 juin 2011 : mise en service du tram-train entre Nantes et Clisson
  • 28 février 2014 : inauguration et mise en service du tram-train entre Nantes et Châteaubriant
  • Septembre 2014 : réorganisation des lignes routières interurbaines autour de la ligne Nantes - Châteaubriant
  • Décembre 2014 : mise en service du terminus technique de Clisson

Genèse[modifier | modifier le code]

L'histoire du tram-train de Nantes est liée au souhait de la région des Pays de la Loire de rouvrir tout ou partie de la ligne ferroviaire reliant Nantes à Châteaubriant. Trois scénarios ont été alors envisagés : le premier envisageait la réouverture de la ligne intégralement en mode Diesel[1]. Les deux autres scénarios envisageaient l'utilisation de trams-trains de Nantes à Sucé-sur-Erdre avec, pour l'un des deux, l'utilisation de la ligne 2 du tramway nantais du centre de Nantes jusqu'à la station Babinière[1] grâce au projet de connexion des lignes 1 et 2 du tramway de Nantes. Dans ces deux scénarios, il était envisagé des navettes Diesel au-delà de Sucé-sur-Erdre, jusqu'à Châteaubriant[1]. Finalement, c'est un quatrième scénario qui a été retenu : l'utilisation de tram-train sur l'intégralité de la ligne ferroviaire, sans interpénétration sur le tramway nantais[1].

Lancement du projet[modifier | modifier le code]

La concertation publique s'est déroulée du 22 mai au 30 juin 2006, avec huit débats[1]. L'enquête préalable à la déclaration d'utilité publique a eu lieu du 9 juin au 10 juillet 2008[1] et la réouverture de la ligne au service des voyageurs est déclarée d'intérêt général en décembre 2008. La réalisation du projet, initialement prévue en deux phases (Nantes/Nort-sur-Erdre dans un premier temps, puis prolongé jusqu'à Châteaubriant par la suite), sera finalement effectuée en seule fois, la fin des travaux sur la ligne devant totalement prendre fin au plus tard en décembre 2012 pour une mise en service devant intervenir au début de l'année 2013[2].

Une deuxième ligne grâce aux retards[modifier | modifier le code]

Le matériel roulant retenu pour ce projet est le tram-train Citadis Dualis d'Alstom, commandé dès 2007[3]. Si le projet prend beaucoup de retard, c'est aussi le cas de la fabrication et de la livraison de ces rames, mais dans une proportion moindre. En conséquence, la décision est prise en 2008 d'affecter les rames qui seront réceptionnées dès 2010 et qui ne pourront pas être utilisées sur la ligne Nantes - Châteaubriant à la relation Nantes - Clisson[4],[5] grâce à l'électrification alors en cours de la ligne de Nantes aux Sables-d'Olonne[6]. Cette décision est déjà considérée alors comme définitive avec l'affectation de quatre rames pour cette relation[4], ce qui nécessita de commander des rames supplémentaires les années suivant cette décision, en 2009 et 2011, portant le nombre total de rames à 23[3].

Essais et mise en service[modifier | modifier le code]

Deux rames Citadis Dualis entrent en gare de Haluchère-Batignolles à Nantes le jour de l'inauguration. Elles franchissent le croisement à niveau avec la ligne du tramway nantais.
Deux rames Citadis Dualis entrent en gare de Haluchère-Batignolles à Nantes le jour de l'inauguration. Elles franchissent le croisement à niveau avec la ligne du tramway nantais.

Finalement, la mise en service du tram-train sur la relation Nantes - Clisson subit, elle aussi, du retard et n'est effective que le 15 juin 2011[3],[7]. Cette mise en service enclenche la création d'un nouveau projet plus important sur cette ligne en prévoyant alors la création d'un terminus technique spécifique pour le tram-train à Clisson, afin de pouvoir offrir un train toutes les 30 minutes. Cela permettra aux TER circulant au-delà de Clisson de ne plus desservir les gares entre Nantes et Clisson[8]. Les travaux de création du terminus technique de Clisson ont commencé en avril 2013, ceux du déplacement de la gare de Gorges ont commencé en janvier 2014 et tous devraient s'achever en même temps à la fin de l'année 2014[8],[9],[10],[11].

En 2012, devant les difficultés administratives, la mise en service du tram-train entre Nantes et Châteaubriant est repoussée une nouvelle fois pour la fin de l'année 2013[12],[13] avant d'être définitivement annoncée pour le 28 février 2014[14],[15],[16].

La mise sous tension des 64 km de ligne est effective depuis le 24 juin 2013[17]. Les premiers essais dynamiques, notamment sur la traversée oblique de la ligne avec celle de la ligne 1 du tramway, ont commencé le 5 août 2013[18]. Le premier train d'essais à circuler sur la ligne entière a eu lieu le 5 septembre 2013[18].

L'inauguration de la ligne de tram-train de Nantes à Châteaubriant se déroule le 28 février 2014 en présence du Premier ministre Jean-Marc Ayrault, du ministre délégué aux Transports Frédéric Cuvillier, du président de la région des Pays de la Loire Jacques Auxiette, du président de la SNCF Guillaume Pépy[19], entre autres. À cette occasion, seules les relations entre Nantes et Châteaubriant sont mises en service. Les allers-retours entre Nantes et Sucé-sur-Erdre seront mis en service en mai et les allers-retours entre Nantes et Nort-sur-Erdre à l'été 2014[20].

La réorganisation des lignes routières interurbaines gravitant autour de la nouvelle ligne TER Nantes - Châteaubriant n'interviendra qu'en septembre 2014, une fois la montée en régime de la ligne terminée[21].

Les lignes[modifier | modifier le code]

Nantes - Clisson[modifier | modifier le code]

La ligne de tram-train Nantes - Clisson est mise en service le 15 juin 2011[7], en complément des TER circulant sur ce même parcours, et dont la majorité continuent vers Cholet, La Roche-sur-Yon, La Rochelle ou Les Sables-d'Olonne. Les trams-trains de cette relation desservent toutes les gares intermédiaires sauf Gorges (desservie par quelques rares TER classiques), soit cinq gares, dont Vertou. Les TER Nantes - Vertou, assurés jusqu'à présent avec des TER classiques de type X 73500 sont assurés en trams-trains également. En 2014, l'offre est de sept allers-retours Nantes - Clisson et onze allers-retours Nantes - Vertou.

La prochaine étape doit avoir lieu à la fin de l'année 2014 où la mise en service du terminus technique de Clisson permettra d'augmenter significativement l'offre de trams-trains, les TER ne marquant plus d'arrêt entre Nantes et Clisson[10]. Cette étape doit s'accompagner de l'ouverture de la gare de Gorges, déplacée, qui sera desservie par tous les trams-trains[11].

Nantes - Châteaubriant[modifier | modifier le code]

En août 2013, les travaux sur la ligne sont achevés jusqu'à Châteaubriant et les essais ont pu débuter[22] pour une mise en service effectuée le 28 février 2014[19].

Auparavant, le projet avait été scindé en deux phases : la première phase en 2011 concernait le tronçon Nantes - Nort-sur-Erdre, puis dans les années qui devaient suivre[23],[24] (au plus tard en 2013), la seconde phase devait être mise en service avec la desserte dans son intégralité jusqu’à Châteaubriant.

La ligne dessert onze gares[25], et devrait accueillir selon les estimations plus de 11 000 voyageurs par jour[26], ce qui en ferait l'axe ferroviaire le plus fréquenté de la région[1].

Une interconnexion avec le réseau de tramways de la SEMITAN est également à l'étude. En attendant, des pôles d'échanges communs avec les transports de l'agglomération nantaise ont été aménagés à Haluchère-Batignolles et à Babinière (seule la gare de Haluchère-Batignolles est en service pour les tramways et les bus depuis le 1er octobre 2012[27] dans le cadre du projet de connexion des lignes 1 et 2).

Exploitation[modifier | modifier le code]

Intérieur d'un tram-train Citadis Dualis nantais.
Intérieur d'un tram-train Citadis Dualis nantais.

Matériel roulant[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Alstom Citadis Dualis.

En juillet 2007, la SNCF, mandatée par la région Pays de la Loire, a choisi des rames de type Citadis Dualis proposées par Alstom pour circuler sur ces deux lignes et qui sont construites dans son usine de Valenciennes.

La région a d'ores et déjà commandé 24 rames à Alstom pour un montant d'environ 96 M€[28]. Cette commande s'est décomposée en une première commande de sept unités en 2007, une première levée d'option de huit unités en 2009, et une seconde levée d'option du même nombre de rames en avril 2011[3]. De plus, le retard de livraison de ce matériel a abouti à obtenir une rame gratuite supplémentaire d'un montant de 4 millions d'euros en mars 2011[28].

La livraison de ces rames, numérotées dans la série U 53500, a débuté en décembre 2009[29],[30] et est toujours en cours. Les premières rames sont affectées à la liaison Nantes - Clisson, au nombre de huit. Douze autres rames seront nécessaires lorsque l'offre entre Nantes et Châteaubriant sera complète, le reste du parc composant la réserve ou étant en maintenance[31]. Par ailleurs, le tram-train assure également dix-huit allers-retours limités à la desserte du tronçon urbain entre Nantes et Vertou.

Le tram-train compte au total de 244 places, dont 98 places assises et 146 places debout. Il dispose de toilettes, d'espaces de rangement pour les bagages, et est adapté pour les personnes à mobilité réduite. Sa vitesse maximale est de 100 km/h[32].

Centres de maintenance[modifier | modifier le code]

Deux ateliers de maintenance sont consacrés à la maintenance du tram-train de Nantes.

  • À Doulon, est construit le dépôt des Citadis Dualis, sur le site de l'ancienne gare. Dès février 2010, les sept premières rames y ont été affectées. Le nettoyage et le sablage de ces dernières y est également effectué. Après plus d’un an de travaux, le site est désormais opérationnel depuis le printemps 2010[33]. Une extension de ces ateliers est actuellement en cours, pour une livraison en juillet 2014[34], afin de porter sa capacité d'accueil à 24 rames[35], permettant de gérer l'ensemble du parc des deux lignes de tram-train.
  • À la gare de Nantes, un atelier de maintenance lourde des trams-trains est construit à proximité de l'atelier de maintenance des TER Pays de la Loire et de la gare de marchandises des Blottereaux. Les arrêts techniques et gros travaux ne pouvant être faits sur le site de Doulon sont effectués dans cet atelier[36], opérationnel depuis 2010[réf. nécessaire].

Personnel[modifier | modifier le code]

Le personnel consacré à l'exploitation des deux lignes de tram-train est constitué de 75 personnes comprenant :

  • 30 conducteurs (dont un tiers de femmes)[37] ;
  • 15 agents de maintenance du matériel roulant, capables également de déplacer une rame, une nouveauté dans l'organisation de l'entreprise SNCF[37] ;
  • 15 agents commerciaux présents dans les gares et dans les trains[37] ;
  • 15 agents de maintenance de l'infrastructure[37].

Les projets[modifier | modifier le code]

Actuellement, il n'existe aucune interconnexion avec le tramway nantais. Des mesures conservatoires ont cependant été prises en ce sens dès l'origine du projet, notamment dans le cadre de la connexion des lignes 1 et 2 du tramway et de la desserte du futur aéroport de Notre-Dame-des-Landes[38], même si, pour l'heure, le premier projet d'interconnexion est reporté à une date ultérieure[39] et le second, toujours d'actualité[40], n'a pas d'échéance fixée.

Plusieurs dessertes en tram-train sont à l'étude, sans date d'échéance, dont notamment :

En marge du tram-train, d'autres dessertes périurbaines sont évoquées autour de Nantes, mais avec des TER classiques :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f et g « Bientôt un tram-train au nord de Nantes », article de la revue Rail Passion de décembre 2012, pages 19 à 23.
  2. « Fin des travaux en décembre 2012 au plus tard », article du 10 novembre 2010 du site officiel du tram-train de Nantes-Châteaubriant, consulté le 15 mars 2014.
  3. a, b, c et d « Huit trams-trains Citadis Dualis supplémentaires pour les Pays de la Loire », article de Ville Rail & Transports du 4 avril 2011.
  4. a et b « Le tram-train jusqu'à Clisson en 2010 », article de Presse Océan du 12 décembre 2008 (archivé en cache de Wikiwix).
  5. « Un tram-train Nantes-Clisson dès 2010 », article de Ouest-France du 8 novembre 2008 (archivé en cache de Wikiwix).
  6. « Nantes-Les Sables est électrifiée », article de 20 minutes du 23 octobre 2008, consulté le 17 août 2013.
  7. a et b « Le tram-train relie Nantes à Clisson aujourd'hui », article de Ouest-France du 15 juin 2011.
  8. a et b « Nantes-Clisson : quatre fois plus de trams-trains en 2015 », article de Ouest-France du 9 février 2013.
  9. « Tram-train Nantes-Clisson : il y aura une halte minute à Gorges en 2014 », article de Ouest-France du 11 octobre 2011.
  10. a et b « À la gare, c'est l'heure des grandes manoeuvres », article de Ouest-France du 2 mai 2013, consulté le 11 avril 2014.
  11. a et b « Début des travaux de la station tram-train de Gorges », article de Ouest-France du 22 décembre 2013, consulté le 11 avril 2014.
  12. « Le tram-train Nantes - Châteaubriant circulera " avant la fin de l’année 2013 " », article de Ouest-France du 25 septembre 2012.
  13. « Tram Train Châteaubriant - Nantes », article sur www.pays-chateaubriant.fr, consulté le 9 décembre 2012, archivé sur Wikiwix, l'article ayant été mis à jour depuis.
  14. « Tram-train Nantes-Châteaubriant : en piste le 28 février 2014 », article de Ouest-France du 15 mars 2013, consulté le 17 mars 2013.
  15. « Tram-train Nantes-Châteaubriant. Ouverture en février 2014 », article sur le site officiel de la région www.paysdelaloire.fr du 15 mars 2013, consulté le 17 mars 2013.
  16. « Pays-de-la-loire : le tramtrain Nantes Châteaubriant sera inauguré le 28 février 2014 », article de France 3 du 14 mars 2013, consulté le 17 mars 2013.
  17. « Ligne SNCF Nantes-Châteaubriant : le jus passe - Pays de Loire », article de Ouest-France du 25 juin 2013.
  18. a et b « Nantes-Châteaubriant : le tram-train à l'essai », article sur le site officiel de la Région du 25 octobre 2013, consulté le 10 novembre 2013.
  19. a et b « TramTrain Nantes-Châteaubriant : les moments forts de la journée », article de France 3 du 28 février 2014, consulté le jour même.
  20. « Réouverture Nantes-Châteaubriant : dernière ligne droite », article sur le site officiel de la région, consulté le 22 février 2014.
  21. « La Furetière deviendra le terminus des cars », article de Ouest-France du 13 février 2014, consulté le 22 février 2014.
  22. « Systra : des essais effectués dans les temps », article sur le site officiel de la région du 21 octobre 2013, consulté le 16 mars 2014.
  23. « Nantes-Châteaubriant en tram-train en 2012 », article de l'agglomération Nantes-Métropole, consulté le 16 avril 2009 (archivé sur Wikiwix).
  24. « Le calendrier », sur le site officiel de la région, consulté le 14 février 2012 (archivé sur Wikkiwix, la page ayant été actualisée depuis).
  25. [PDF] Le plan de la ligne avec stations, sur le site officiel de la région, consulté le 16 juillet 2009.
  26. « Tram-train : 11200 voyageurs attendus par jour », article de Presse Océan du 16 janvier 2014, consulté le 16 mars 2014.
  27. « Haluchère-Batignolles : une gare polyvalente », article de Ouest-France du 17 décembre 2012, consulté le 16 mars 2014.
  28. a et b [PDF] « Tram-train : la Région obtient une rame gratuite (d’une valeur de 4 M€) en dédommagement des reports successifs », communiqué de presse du Conseil régional des Pays de la Loire du 29 mars 2011.
  29. [PDF] Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes - Châteaubriant, le journal n°5, d'avril 2009, page 8.
  30. [PDF] « Présentation de la 1re rame du Tram-train au grand public », communiqué de presse du 6 février 2010, consulté le 5 avril 2014.
  31. [PDF] « Tram - train Nantes - Châteaubriant : le projet avance ! », communiqué de presse de la région de juillet 2011, page 8/8 du PDF, consulté le 29 mars 2014
  32. [PDF]« Citadis Dualis », plaquette commerciale du constructeur, page 4.
  33. « Centre de maintenance tram-train de Doulon », article sur le site officiel du Tram-train de Nantes-Châteaubriant du 29 décembre 2009.
  34. « Nantes Doulon : extension de l’atelier de maintenance du tram-train », article de Construction Cayola du 29 janvier 2014, consulté le 15 mars 2014.
  35. « Tram-train L'atelier de Doulon va s'étendre », article du Journal des entreprise du 7 décembre 2012.
  36. « Le tram-train devient réalité », article de 20 minutes du 7 janvier 2009, consulté le 15 mars 2014.
  37. a, b, c et d « Une équipe dédiée de soixante-quinze cheminots », article de Ouest-France du 8 février 2014, consulté le 22 février 2014.
  38. Enquêtes publiques - Réouverture de la ligne ferroviaire Nantes-Chateaubriant, page 1.
  39. « Lignes 1 et 2 du tramway : la connexion reportée à plus tard », article de Presse-Océan du 13 décembre 2008, consulté le 10 novembre 2013.
  40. Le journal du tram-train Nantes - Châteaubriant - N°16 - Juillet-août 2013, page 6.
  41. a et b Ophélie Lemarié « Le tram-train est sur les rails », Nantes Passion n°217, octobre 2011.
  42. a, b, c et d « Transport : la région Pays de la Loire étudie d'autres lignes pour le tram-train », article des Décideurs en région du 6 février 2014, consulté le 9 mars 2014.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]