Susanne Langer

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Susanne Langer
Picto infobox auteur.png

Philosophe occidental

Philosophie contemporaine

Naissance
20 décembre 1895
New York
Décès
17 juillet 1985
Old Lyme
Nationalité
Américaine
École/tradition
Ontologie du devenir (process philosophy)
Principaux intérêts
Idées remarquables
symboles discursifs et non discursifs
Œuvres principales
Philosophy in a New Key
Influencée par
A influencé

Susanne Katherina Langer, née à New York le 20 décembre 1895 et morte à Old Lyme le 17 juillet 1985, est une philosophe de l'esprit et de l'esthétique américaine.

Influencée par Ernst Cassirer et Alfred North Whitehead, ses idées remarquables sont les symboles discursifs et non discursifs ; elle est principalement connue pour son ouvrage Philosophy in a New Key.

Biographie[modifier | modifier le code]

Susanne naquit Knauth à Manhattan en 1895 de parents immigrés allemands, Antonio Knauth et Else M. Uhlich. Chez elle, ses parents parlaient allemand, ce qui explique qu'elle n'ait jamais vraiment perdu son accent.[réf. nécessaire] Petite[Quand ?], elle appris à jouer du violoncelle et du piano et fréquenta l'école pour filles de Veltin[note 1]. Elle poursuivit ses études au Radcliffe College et obtint un Bachelor's Degree en 1920. Par la suite, elle entreprit de passer un doctorat, avec pour directeur de recherches Alfred North Whitehead, qu'elle obtint en 1926.

Elle enseigna ensuite à l'institut Radcliffe où elle avait fait ses études, ainsi qu'au Wellesley College, Smith College et à la Columbia University, elle fut aussi maître de conférence au sein de nombreuses autres institutions.

En 1941, elle rencontra Ernst Cassirer, auteur de The philosophy of symbolic forms, ouvrage qui avait particulièrement influencé sa pensée depuis qu'elle l'avait lu dans les années 1920. Constatant les points communs de leurs réflexions, ce dernier resta en contact avec elle jusqu'à sa mort en 1945.

En 1921, elle épousa William L. Langer (en) qui devint par la suite professeur d'histoire à l'université d'Harvard. Ensemble, ils eurent deux fils : Leonard en 1922 puis Bertrand né en 1925. Mais à la fin des années 1930, le couple bat de l'aile et finit par divorcer en 1942. Elle exerça en tant que professeur de philosophie au Connecticut College de 1952 à 1962. Elle fut ensuite élue en 1960 au American Academy of Arts and Sciences. En 1956, elle fut récompensée par la fondation Edgar J. Kaufmann ce qui lui permis de consacrer le restant de sa vie à la recherche et à l'écriture. Elle décéda à Old Lyme dans le Connecticutle 17 juillet 1985, après avoir achevé le troisième volume de son plus grand essai "Mind an essay on human feeling".

Apport à la philosophie[modifier | modifier le code]

La philosophie de Langer s'est surtout porté sur l'exploration de l'esprit et de sa capacité à donner du sens à tout, et à percevoir plusieurs choses en une seule. Une de ses premières œuvres majeures Philosophy in a new Key développa l'idée, devenue de nos jours commune, selon laquelle nous aurions un besoin humain de mettre du sens dans tout ce qui nous entoure. Débutant par une critique du positivisme, l'ouvrage est considéré comme l'étude de la pensée humaine, recouvrant la théorie sémantique en passant par la philosophie de la musique, pour mieux esquisser une théorie de l'ensemble des domaines artistiques. Selon Langer, l'esprit humain "poursuit sans cesse un processus de transformation des données qui nous parviennent en symboles" faisant de ce dernier "une source intarissable d'idées plus ou moins spontanées". La distinction faite par Langer entre le discursif et la présentation de symboles et l'une des plus connues. Ce qu'elle nomme la symbolisation discursive donne un nouveau sens à des éléments, (pas seulement des mots), qui à l'origine avait un sens stable et invariant. L'autre symbolisation opère de manière indépendante sur des éléments à l'origine fixes eux aussi. Cette seconde forme de symbolisation ne peut pas être comprise en tant que processus qui donnerait progressivement un nouveau sens à l'élément de manière isolée, indépendamment du contexte dans lequel il se trouve. Par exemple, un éléments utilisé dans un tableau qui aurait un certain sens peut en avoir un tout à fait différent dans une autre peinture. De même, une note de musique dans une composition n'a pas de sens fixe. Langer pensait que le symbolisme était la clé de voûte de la philosophie, car il soulignait l'ensemble du savoir humain ainsi que sa capacité de compréhension. Tout comme Ernst Cassirer elle pensait que ce qui distingue l'homme de l'animal est justement cette capacité à forger et à user de symboles. Alors que l'ensemble de l'existence d'un animal est dominée par le ressenti, les sentiments humains au contraire sont entachés de conceptions, symboles et mots. Les animaux répondent simplement aux stimulus mais la réponse à un stimulus formulée par un être humain est, pour sa part, bien plus complexe. Cette manière de penser est aussi couplée avec la communication symbolique qui étudie les sociétés animales afin de mieux comprendre comment la communication symbolique est à même d'affecter le comportement de membres d'un groupe humain.

« La faculté de percevoir et comprendre des symboles, c'est-à-dire le fait de considérer le sens donné de chaque chose comme impertinent en dehors d'un certain contexte, est la plus grande caractéristique mentale de l'Homme. Cela implique que nous disposons d'une faculté d'abstraction, inconsciente et spontanée, qui se poursuit sans cesse au sein de l'esprit humain: une capacité à reconnaître un concept dans chaque situation que nous expérimentons, et à arranger ce concept pour qu'il soit pertinent dans le cas présent. Voilà la réelle signification du concept d'Aristote qui considère l'Homme comme un « animal rationnel » »

— Susanne Langer, Philosophy in a new key, p.58

Vers la fin de sa vie, Langer se mit à penser que l'action décisive de l'ensemble de son travail était de fonder une science et une psychologie fondée sur la vie de l'esprit. Son dernier ouvrage: Mind: An Essay on Human Feeling représente l'apogée de cette tentative, il repose sur trois volumes d'enquêtes et de sondages concernant un ensemble complet de caractéristiques humaines, et sur des textes scientifiques.

Hommages[modifier | modifier le code]

Susanne Langer est mentionnée sous le nom de Suzanne Langer sur le socle de l'installation de l'artiste féministe Judy Chicago The Dinner Party.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes :

  1. La Veltin School for Girls, une école privée de Manhattan avec des cours formels et de bonnes manières, fondée par Miss Veltin et logée dans un bâtiment de 5 étages au 160-162 West 74th Street.