Prudence Crandall

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Prudence Crandall

Prudence Crandall (3 septembre 1803 – 28 janvier 1890) est une institutrice américaine qui suscita la controverse en ouvrant une école destinée aux jeunes Afro-Américaines, la première du genre en Nouvelle-Angleterre, dans la ville de Canterbury (Connecticut) en 1833.

L’école, qui attira les plus fortunées des jeunes filles noires du Nord-Est des États-Unis, fut ouverte pendant 18 mois, durant lesquels Crandall et ses élèves furent soumises à une pression constante de la population locale. C’est son propre voisin, un avocat influent, qui mena la croisade contre la nouvelle école ; il obtint de la Chambre des représentants du Connecticut qu'elle adoptât deux lois qui visaient spécifiquement à entraver son activité. Crandall subit deux procès et fut incarcérée pendant une courte période. De guerre lasse, elle finit, après que la foule s'est attaquée directement au bâtiment qui accueillait les élèves, par abandonner son projet en septembre 1834[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sandra Opdycke, « Crandall, Prudence », American National Biography Online, février 2000, [lire en ligne]