Art concret

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Erich Hauser (de), double pilier 23/70, 1970, devant la Neue Pinakothek à Munich

L'Art concret est un mouvement artistique.

Historique[modifier | modifier le code]

La notion d'art concret fut avancée par Theo van Doesburg, fondateur et rédacteur de la revue De Stijl. L'artiste hollandais expliquait : « Peinture concrète et non abstraite, parce que rien n'est plus concret, plus réel qu’une ligne, qu'une couleur, qu’une surface »[1]. Kandinsky souhaitera substituer ce terme à celui d'abstraction et y reconnaîtra une notion « d’avenir ».

Plus tard, plusieurs groupes d'artistes ont explicitement développé un art basé sur la notion d'art concret : Allianz (1937) et l'art concret zurichois du Suisse Max Bill et Movimento Arte Concreta (1948) en Italie.

Manifeste de l'Art Concret[modifier | modifier le code]

  • L'art concret n'est pas un dogme, pas un « isme », il est l'expression d'une pensée intellectuelle. Il connaît une pluralité de langages.
  • L'art concret est déterminé par le résultat, par la visualisation d'une pensée et non d'une méthode.
  • L'art concret est le reflet de l'esprit humain pour l'esprit humain.
  • L'art concret s'oppose au sentimental, s'oppose au mysticisme.
  • L'art concret n'est pas une interprétation, une illustration, un symbole. Il est le réel.
  • L'art concret n'est pas une transposition de la nature.
  • L'art concret n'est pas une abstraction.
  • L'art concret n'est pas narratif, littéraire. Il est proche de la musique.
  • L'art concret prend forme avec l'aide de la couleur, de l'espace, de la lumière, du mouvement. C'est ainsi qu'il se concrétise.
  • L'art concret ne témoigne pas du privé. Il confirme l'universel.
  • L'art concret est lié à l'architecture, au dessin industriel.
  • L'art concret englobe le monde artificiel. Il ne différencie pas l'Art de l'art appliqué. La différence se situe dans la fonction.
  • L'art concret veut mobiliser notre sens esthétique, notre créativité, notre conscience sociale.
  • L'art concret veut clarifier, participer à l'harmonisation de notre monde artificiel.
  • L'art concret prend ce qu'il peut pourvu qu'il contribue à propulser la vie, la vraie.


Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Manifeste de l'art concret, cité par Michel Seuphor dans L'Art abstrait, vol. 1, p. 10.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]