Richard Pryor

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Pryor.
Richard Pryor
Richard Pryor (1986) (cropped)-2.jpg
Naissance
Décès
Nom de naissance
Richard Franklin Lennox Thomas Pryor +/-
Nationalité
Activités
Conjoint
Deborah McGuire (de à ) +/-
Distinction

Richard Franklin Lennox Thomas Pryor III, né le 1er décembre 1940 à Peoria, Illinois, et mort dans la nuit du 9 au 10 décembre 2005 en Californie, est un acteur et humoriste américain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Richard Pryor en 1986.

Sa carrière de comique commence dès l'école secondaire par un marché passé avec l'un de ses professeurs : si Pryor accepte d'arrêter de plaisanter pendant le cours, l'enseignant le laissera faire son spectacle devant ses camarades une fois par semaine.

Devenu adulte, ses premiers sketchs seront politiquement corrects, on le comparera élogieusement à Bill Cosby. Pryor, qui avait pourtant du succès, trouvera cela frustrant. Il s'éloignera de la comédie pendant deux ans.

Son heure de gloire, Richard Pryor la connaîtra entre le milieu des années 1970 et le milieu des années 1980, travaillant notamment pour Mel Brooks et Gene Wilder. Mais de très graves problèmes de santé (dus à une maladie tenue secrète et à une dépendance à la drogue) freineront sa accession au titre de plus grand comique afro-américain. Il sera distancé par Eddie Murphy, l'un de ses plus grands fans.

Mort[modifier | modifier le code]

Dans les années 1980, devenu l'un des acteurs les mieux payés des États-Unis, il jouera dans Toubib malgré lui, Pas nous, pas nous (See No Evil, Hear No Evil) ou Les Nuits de Harlem.

Le à l’âge de 65 ans, il succombera a une attaque à son domicile de la Vallée de San Fernando en Californie. Selon Flyn Pryor, son ex-épouse, il était atteint de sclérose en plaque, une maladie auto-immune s'attaquant au système nerveux central, ce qui aurait pu expliquer son recours à la drogue.

En 2004, la chaîne Comedy Central classa Richard Pryor comme meilleur humoriste américain de tous les temps.

Filmographie sélective[modifier | modifier le code]

Scénariste[modifier | modifier le code]

  • 1974 : Le shérif est en prison (Blazing Saddles), de Mel Brooks. Pryor est l'un des coauteurs de ce film, et à l'origine il devait même jouer le rôle du sherif, mais il a dû abandonner à cause de ses problèmes de drogues.

Acteur[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :