Pascal Despeyroux

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pascal Despeyroux
Pas d'image ? Cliquez ici.
Biographie
Nationalité Drapeau de la France France
Naissance 17 novembre 1965 (48 ans)
Lieu Toulouse (Haute-Garonne)
Taille 1,86 m (6 1)
Poste Milieu défensif
Parcours junior
Saisons Club
1972-1974 Drapeau : France US Toulouse
1974-1982 Drapeau : France Toulouse AC
1982-1985 Drapeau : France Toulouse FC
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1985-1992 Drapeau : France Toulouse FC 221 (11)
1992-1996 Drapeau : France AS Saint-Étienne 107 0(2)
1996-1997 Drapeau : France Perpignan FC 029 0(0)
1970-1982 Total 357 (13)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1988-1989 Drapeau : France France 003 0(0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1998-2000 Drapeau : France Toulouse AC
2000-2008 Drapeau : France AS Auch-Gascogne
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.

Pascal Despeyroux est un footballeur international puis entraîneur français né le 17 novembre 1965 à Toulouse en Haute-Garonne. Il évolue au poste de milieu de terrain défensif du milieu des années 1980 à la fin des années 1990. Formé au Toulouse FC, il joue ensuite à l'AS Saint-Étienne et termine sa carrière professionnelle au Perpignan FC.

Il est champion d'Europe espoirs en 1988 avec l'équipe de France espoirs et compte 3 sélections en équipe de France.

Il devient ensuite entraîneur et dirige principalement l'AS Auch Gascogne. Il est actuellement conseiller technique départemental de la Haute-Garonne et du Midi toulousain.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pascal Despeyroux débute le football à l'US Toulouse à l'âge de sept ans puis joue pendant 4 ans au Toulouse athlétic club. Repéré par le Toulouse FC, il est le premier joueur à intégrer le nouveau centre de formation du club toulousain en 1982[1]. Formé au poste de libéro, il est replacé au poste de milieu défensif par l'entraîneur toulousain Jacques Santini[2] et signe son premier contrat professionnel en 1985. Cette même année, l'« Allemand », surnom qui lui a été donné par ses coéquipiers en raison de ses cheveux blonds et de sa combativité, est le premier jeune passé par le centre de formation à débuter en équipe première, le 11 octobre 1985, face au Stade lavallois[3]. Sélectionné en équipe de France espoirs par Marc Bourrier, il dispute en fin de saison le tournoi de Toulon. Les « Bleuets » s'inclinent en finale face aux Bulgares[4].

En 1986, il s'impose comme titulaire et les Toulousains terminent 3e du championnat. Qualifié pour la coupe d'Europe, le TFC bat au premier tour le SSC Naples de Diego Maradona[3] mais doit s'incliner en 16e de finale face au Spartak Moscou (4-6 sur les deux matchs)[5]. La saison suivante, il est appelé, par Henri Michel, le 27 janvier 1988, en équipe de France pour une rencontre face à Israël[6]. Il entre à la 71e minute de jeu en remplacement de Luis Fernandez et le match se conclut sur un match nul un partout[7]. Avec les Bleus, il remporte ensuite le Tournoi de France en février[8]. Pascal Despeyroux connaît sa dernière sélection en Bleu le 24 août 2008 face à la Tchécoslovaquie, où les deux équipes se séparent sur un match nul un partout[9]. Cette même année, il dispute également la phase finale du championnat d'Europe Espoirs et remporte avec ses coéquipiers le titre face à la Grèce sur le score de tois à zéro sur les deux matchs.

En fin de contrat avec le TFC, il reçoit, en 1992, des propositions de l'Olympique de Marseille, de Nîmes Olympique et de l'AS Saint-Étienne. Il s'engage avec les Verts où il retrouve comme entraîneur Jacques Santini[2]. Les Stéphanois ratent de peu la qualification en coupe de l'UEFA et perdent un à zéro, à domicile face au FC Nantes, en demi-finale de la coupe de France. Les saisons suivantes sont difficiles, le club lutte dans les dernières places du championnat et il doit se faire opérer trois fois du genou. Nommé capitaine de l'équipe en 1995 et replacé au poste de libéro, il ne dispute que douze rencontres de championnat suite à ses blessures et le club redescend en division 2[2].

Pascal Despeyroux rejoint alors le Perpignan FC en division 2 où on lui propose un contrat de quatre ans et de devenir à terme responsable du centre de formation[2]. Il doit de nouveau être opéré du genou et met fin à sa carrière professionnelle en fin de saison[10]. Il quitte également le club catalan placé en liquidation judiciaire et rétrogradé en division d'honneur[3].

Il devient en 1998 entraîneur du Toulouse athlétic club puis en 2000 rejoint l'AS Auch Gascogne, club de CFA2, où il exerce également les fonctions de directeur technique[10]. Relégué en fin de saison, l'ASAG retrouve la division d'honneur. Pascal Despeyroux dirige le club pendant 8 ans tout en en étant employé du conseil général du Gers. Il démissionne en 2008 suite aux difficultés financières du club auscitain et passe alors ses diplômes d'entraîneur[11]. Parallèlement, il est consultant pour Sud Radio de 2000 à 2011 et coanime l'émission « Foot et compagnie »[12].

En avril 2011, il est nommé conseiller technique départemental (CTD) de la Haute-Garonne et du Midi toulousain et devient le premier ancien professionnel à exercer un tel poste[13].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Statistiques[modifier | modifier le code]

Le tableau ci-dessous résume les statistiques en match officiel de Pascal Despeyroux durant sa carrière de joueur professionnel[15],[16].

Saison Club Pays Championnat Coupes nationales Coupe d'Europe Sélection
Division Matchs Buts Matchs Buts Type Matchs Buts Matchs Buts
1985 - 1986 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 22 3 1 0 - - - - -
1986 - 1987 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 35 1 4 0 C3 4 0 - -
1987 - 1988 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 33 2 5 0 C3 4 0 2 0
1988 - 1989 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 32 1 3 1 - - - 1 0
1989 - 1990 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 36 1 1 0 - - - - -
1990 - 1991 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 13 2 3 0 - - - - -
1991 - 1992 Toulouse FC Drapeau de la France France Division 1 25 0 - - - - - - -
1992 - 1993 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 25 0 2 0 - - - - -
1993 - 1994 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 33 1 1 0 - - - - -
1994 - 1995 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 31 0 2 0 - - - - -
1995 - 1996 AS Saint-Étienne Drapeau de la France France Division 1 12 1 1 0 - - - - -
1996 - 1997 Perpignan FC Drapeau de la France France Division 2 28 0 1 0 - - - - -
Total 325 12 24 1 - 8 0 3 0

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Interview Pascal Despeyroux », sur jcs9.free.fr,‎ novembre 2007 (consulté le 3 septembre 2011)
  2. a, b, c et d « 17 juin 1965 : naissance de Pascal Despeyroux », sur www.poteaux-carres.com (consulté le 3 septembre 2011)
  3. a, b et c « Pascal Despeyroux », sur www.tfc.info (consulté le 3 septembre 2011)
  4. « 14ème Festival Foot "Espoirs" », sur www.festival-foot-espoirs.com (consulté le 4 septembre 2011)
  5. « UEFA. Toulouse-Moscou. « Vaguiz Khidiatouline était leur patron » », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 19 décembre 2007 (consulté le 4 septembre 2011)
  6. « Israël 1-1 France », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 4 septembre 2011)
  7. Herbé Galand, « Pascal Despeyroux toujours « Bleu » », sur www.aefoot.com (consulté le 4 septembre 2011)
  8. « France 2-1 Maroc », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 4 septembre 2011)
  9. « France 1-1 Tchécoslovaquie », sur www.fff.fr, FFF (consulté le 4 septembre 2011)
  10. a et b Patrick Boudreault, « Despeyroux: appelez-le Pascal », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 29 septembre 2001 (consulté le 4 septembre 2011)
  11. « Pascal Despeyroux : "Je suis à un tournant de ma vie !" », sur www.foot31.fr,‎ 2 mai 2009 (consulté le 4 septembre 2011)
  12. « Foot et compagnie », sur www.sudradio.fr, Sud Radio (consulté le 3 septembre 2011)
  13. Patrick Boudreault, « Pascal Despeyroux, le retour aux sources », sur www.ladepeche.fr, La Dépêche du Midi,‎ 7 avril 2011 (consulté le 4 septembre 2011)
  14. collectif, Onze Mondial - Le véritable guide du championnat 94-95 : Le palmarès des champions, vol. hors série n°18, Paris, Société d'édition de presse de football,‎ août 1994, 118 p. (ISSN 0995-6921), p. 44
  15. « Fiche de Pascal Despeyroux », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 30 août 2011)
  16. « Pascal DESPEYROUX » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?) sur fff.fr

Liens externes[modifier | modifier le code]