Bernard Casoni

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Casoni.
Bernard Casoni
Bernard Casoni.jpg
Bernard Casoni en 2011 sous les couleurs de l'Evian TG
Situation actuelle
Équipe Drapeau : France Valenciennes FC (entraîneur)
Biographie
Nationalité Drapeau : France Français
Naissance 4 septembre 1961 (53 ans)
Lieu Valbonne (Alpes-Maritimes)
Taille 1,77 m (5 10)
Période pro. 1981-1996
Poste Défenseur puis entraîneur
Parcours professionnel 1
Saisons Club M. (B.)
1981-1984 Drapeau : France AS Cannes 128 (8)
1984-1988 Drapeau : France SC Toulon 136 (2)
1988-1989 Drapeau : France Matra Racing 033 (1)
1989-1990 Drapeau : France SC Toulon 043 (0)
1990-1996 Drapeau : France Olympique de Marseille 240 (3)
Sélections en équipe nationale 2
Années Équipe M. (B.)
1988-1992 Drapeau : France France 030 (0)
Équipes entraînées
Années Équipe Stats
1998-1999 Drapeau : France Olympique de Marseille B
1999-2000 Drapeau : France Olympique de Marseille
2001-2002 Drapeau : Tunisie ES Sahel
2002-2003 Drapeau : France AS Cannes
2003-2004 Drapeau : Tunisie Stade tunisien
2004-2005 Drapeau : Arménie Arménie
2005-2009 Drapeau : France SC Bastia
2010-2012 Drapeau : France Evian TG
2012 Drapeau : Tunisie Club Africain
2012-2014 Drapeau : France AJ Auxerre
2014- Drapeau : France Valenciennes FC
1 Compétitions officielles nationales et internationales.
2 Matchs officiels.
Dernière mise à jour : 17 janvier 2014

Bernard Casoni, né le 4 septembre 1961 à Cannes, est un footballeur international français reconverti entraîneur.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pierre Casoni, le père de Bernard Casoni était défenseur de l'AS Cannes et a disputé plus de 200 matches en D2.

Bernard Casoni débute sa carrière de défenseur au tout début des années 1980 en deuxième division avec l'Association sportive de Cannes.

Il rejoint Toulon en 1984 et débute en première division le 17 août de cette année-là, au tout nouveau Stade de la Beaujoire face au FC Nantes (défaite 1-3). Il s'y construit une excellente réputation, lui ouvrant les portes de l'Équipe de France le 2 février 1988 lors d'un France-Suisse à Toulouse (victoire 2-1).

Quelques mois plus tard, il signe un contrat avec l'ambitieux Matra Racing de Paris de Jean-Luc Lagardère. Il n'y reste qu'une seule saison, puisque Lagardère se retire du football suite aux mauvais résultats de son équipe.

Amer de ce fâcheux épilogue, Bernard retourne à Toulon. Après une bonne saison, les portes de la plus grande équipe française de l'époque s'ouvrent à lui. C'est ainsi qu'il signe en 1990 à l'Olympique de Marseille de Bernard Tapie. La concurrence en défense est forte entre Boli, Mozer ou encore Amoros.

Bernard connaît alors la consécration en atteignant la finale de la coupe aux grandes oreilles, finale perdue contre l'Étoile Rouge de Belgrade le 29 mai 1991. Pendant cette période, il s'octroie définitivement une place de titulaire en équipe de France, dirigée alors par Michel Platini. Il joue d'ailleurs l'Euro 92 la saison suivante.

Mais la saison 1992-93 va annoncer le déclin de sa carrière. Une bénigne fracture au pouce gauche lui fait perdre sa place de titulaire dans le onze olympien, ainsi qu'en équipe de France, où il joue son dernier match le 14 novembre 1992 face à la Finlande (victoire 2-1). Il ne joue pas non plus la finale victorieuse de la Ligue des champions face aux Milanais le 26 mai 1993 et doit même se contenter d'une place de remplaçant jusqu'à la rétrogradation de l'Olympique de Marseille en Division 2 à l'orée de la saison 1994-1995.

Mais pendant les deux saisons que l'équipe olympienne reste au purgatoire, il prouve qu'il n'est pas fini et permet à son équipe, aux côtés de Marcel Dib et d'autres, de retrouver l'élite en 1996. Il décide de mettre un terme à sa très bonne carrière professionnelle à cette occasion.

Il deviendra par la suite entraîneur des moins de 15 ans de l'Olympique de Marseille durant deux ans (de 1996 à 1998), puis il entraînera l'équipe réserve jusqu'en décembre 1999, date où il prendra le rênes de l'équipe fanion en succédant à Rolland Courbis (lequel démissionne après les mauvais résultats de l'automne 1999) et débutera réellement sa carrière d'entraîneur professionnel. Il restera sur le banc marseillais jusqu'à la fin de l'exercice 1999/2000, où l'équipe, après une calamiteuse saison, terminera 15e, évitant de très peu la relégation en Ligue 2.

Il rejoint au 1er juillet 2012, le Club africain pour un contrat de deux ans[1]. Il a signé officiellement un contrat avec Slim Riahi le président du club, il a déclaré son désir de remporter tous les titres possibles avec ce club. Le 2 septembre 2012, il est limogé pour insuffisance des résultats[2].

Le 2 décembre 2012, il s'engage avec l'AJ Auxerre pour 18 mois suite au départ de Jean-Guy Wallemme[3].

Le 17 mars 2014 il est démis de ses fonctions d'entraîneur de l'AJ Auxerre[4].

Le 17 juillet 2014, Bernard Casoni devient le nouvel entraîneur de Valenciennes FC pour deux saisons[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Joueur[modifier | modifier le code]

Entraîneur[modifier | modifier le code]

  • Distinctions personnelles :

Statistiques détaillées[modifier | modifier le code]

Par saisons[modifier | modifier le code]

Saison Club Pays Championnat Statistiques Coupe d'Europe

Drapeau : France France

1979 - 1980 AS Cannes Drapeau de la France France Division 2 16 matchs - -
1980 - 1981 AS Cannes Drapeau de la France France Division 2 25 matchs / 3 buts - -
1981 - 1982 AS Cannes Drapeau de la France France Division 2 33 matchs / 2 buts - -
1982 - 1983 AS Cannes Drapeau de la France France Division 2 28 matchs / 2 but - -
1983 - 1984 AS Cannes Drapeau de la France France Division 2 22 matchs / 1 but - -
1984 - 1985 Sporting Club de Toulon Drapeau de la France France Division 1 38 matchs - -
1985 - 1986 Sporting Club de Toulon Drapeau de la France France Division 1 25 matchs - -
1986 - 1987 Sporting Club de Toulon Drapeau de la France France Division 1 36 matchs / 1 but - -
1987 - 1988 Sporting Club de Toulon Drapeau de la France France Division 1 31 matchs - 3 matchs
1988 - 1989 Matra Racing de Paris Drapeau de la France France Division 1 27 matchs / 1 but - 3 matchs
1989 - 1990 Sporting Club de Toulon Drapeau de la France France Division 1 36 matchs - 5 matchs
1990 - 1991 Olympique de Marseille Drapeau de la France France Division 1 35 matchs 9 matchs (C1) 5 matchs
1991 - 1992 Olympique de Marseille Drapeau de la France France Division 1 31 matchs 4 matchs (C1) 11 matchs
1992 - 1993 Olympique de Marseille Drapeau de la France France Division 1 24 matchs 6 matchs (C1) 3 matchs
1993 - 1994 Olympique de Marseille Drapeau de la France France Division 1 8 matchs / 1 but
1994 - 1995 Olympique de Marseille Drapeau de la France France Division 2 35 matchs / 2 buts 4 matchs (C3)
1995 - 1996 Olympique de Marseille Drapeau de la France France Division 2 36 matchs

Par compétition[modifier | modifier le code]

Championnat :

  • 1er match en Ligue 1 : 17 août 1984, Nantes - Toulon
  • Drapeau : France 291 matchs et 3 buts en Ligue 1
  • Drapeau : France 198 matchs et 10 buts en Ligue 2

Coupes d'Europe :

  • 19 matchs et 0 but en Ligue des champions
  • 4 matchs et 0 but en Coupe de l'UEFA

Sélection nationale :

  • 1er match en équipe de France : 2 février 1988, France - Suisse (2-1)
  • 30 sélections en équipe de France de 1988 à 1992 (avec 3 matchs disputés lors de l'Euro 1992[6])
  • 2 sélections en équipe de France A'
  • 17 sélections en équipe de France espoirs

Citations[modifier | modifier le code]

Parlant de son passage à l'OM : « On a beaucoup parlé du trio magique à l'avant, mais y'avait un trio magique à l'arrière avec Carlos [Mozer], Baz [Boli]... et moi. »

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Contrat avec le Club Africain sur le site officiel du Club Africain
  2. Casoni limogé, lequipe.fr, 2 octobre 2012
  3. Bernard Casoni, nouvel entraîneur de l'AJ Auxerre, www.lyonne.fr, 3 décembre 2012.
  4. Guy Cotret officialise le départ de Bernard Casoni, entraîneur de l'AJA, www.lyonne.fr, 17 mars 2014.
  5. Football-VAFC: Casoni s'est engagé pour deux saisons, www.lavoixdunord.fr, 17 juillet 2014.
  6. Fiche de Bernard Casoni sur le site de la FFF

Liens externes[modifier | modifier le code]