Obanos

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Obanos
Blason de Obanos
Héraldique
l’Arc de la plaza de los Fueros
l’Arc de la plaza de los Fueros
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Commune
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre Navarre
Comarque Puente la Reina
Maire
Mandat
Fernando Lana Guembe (Indépendant)
2007-2011
Code postal 31151
Démographie
Population 946 hab. (2010)
Densité 48 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 40′ 46″ N 1° 47′ 08″ O / 42.679444, -1.78555642° 40′ 46″ Nord 1° 47′ 08″ Ouest / 42.679444, -1.785556  
Altitude 412 m
Superficie 1 974 ha = 19,74 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Navarre

Voir sur la carte administrative de Navarre
City locator 14.svg
Obanos

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Obanos

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Obanos
Liens
Site web www.obanos.net

Obanos est une municipalité, ainsi que le nom de son chef-lieu, situé au nord de l’Espagne, dans la Communauté forale de Navarre et à 21 km de sa capitale, Pampelune.

En 1665 elle a été élevée au rang de villa se séparant ainsi de la mairie de Valdizarbe. Toutefois elle n'a pas reussi à avoir des sièges au Cortes de Navarre.

Le Secrétaire de mairie est partagé avec : Adiós, Enériz, Legarda, Muruzábal, Tirapu, Úcar et Uterga[réf. nécessaire].

Les quartiers du chef lieu se nomment : San Juan, San Lorenzo, San Martín et San Salvador.

Le Camino navarro du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle passe par cette localité.

Géographie[modifier | modifier le code]

Obanos se situe dans la vallée de Valdizarbe, en rive droite du río Robo.

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Nord-ouest
Puente la Reina
Nord
Legarda
Nord-est
Muruzábal
Ouest
Puente la Reina
Rosa de los vientos.svg Est
Muruzábal
Sud-ouest
Puente la Reina
Sud
Artajona
Sud-est
Enériz et Añorbe

Entre parenthèses sont indiqués les municipios (municipalités ou cantons)
dont dépendent les concejos (communes) ou autres localités mineures.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007 2010
750 759 785 772 805 820 856 875 885 889 918 946
Sources: Obanos et instituto de estadística de navarra

Histoire[modifier | modifier le code]

Au XIIIe siècle elle fut le siège de la Junte des « Infanzones » qui regroupait à une grande partie de la noblesse face aux abus de la monarchie. Ils constituèrent par leur protesta, notamment aux XIIIe et XIVe siècle, un contrepoids au pouvoir royal. Les membres se regroupaient en 5 comarques, Miluce, Arteaga, Irache, la Ribera et Obanos. Elle fut dissoute par la reine Jeanne III de Navarre[1] et Philippe III de Navarre[2]. Dans leur sceau on pouvait lire: Pro libertate patria gens libera state (Debout les gens libres en faveur de la liberté de la Patrie).

Culture et patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

La mairie a été restaurée, tout comme les maisons seigneuriales d'Obanos, où se réunirent les « Infanzones » de Navarre.

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

L’église de San Juan Bautista
L'église San Juan Bautista

Elle a été construite en 1912 dans un style néo-gothique et remplace l'église précédente qui était en mauvais état et s'avérait insuffisante. Comme on peut le constater dans les restes conservés, elle était de style gothique. À l'extérieur, se trouve le narthex de l'ancienne église du XIVe siècle, des colonnes voutées avec des chapiteaux qui montrent des scènes de luttes animaux et hommes. Dans la cléf de voûte apparaît le Christ et la Vierge. À l'intérieur, on observe une seule nef sans croisé de transept et une abside avec des butées à l'intérieur, utilisées comme chapelle.

Dans la sacristie on peut voir la Vierge d'Arnotegui, qui par mesure de sécurité a été transférée de l'ermitage d'Arnotegui. De style roman, elle est polychromée et date du XIIe siècle. Arnotegui (Arnotegi) en basque veut dire « terre de vins », donc dans sa main elle porte une grappe de raisin.

L'Ermitage San Salvador

Selon certaines hypothèses, c'est en ce lieu que se réunissait les deux branches du chemin : celle de Roncesvalles dite Camino navarro et celle du Somport, dite Camino aragones, pour rejoindre Puente la Reina, passage aisé sur la rivière Arga.

Pèlerinage de Compostelle[modifier | modifier le code]

Sur le Camino navarro du Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle, on vient de Muruzábal, la prochaine étape est Puente la Reina, et son pont de légende.

Traditions[modifier | modifier le code]

Obanos est connu pour le mystère représenté des années durant lors des fêtes de fin août avec le concours des habitants de la localité, devant deux mille spectateurs, dans un espace architectural tout désigné. Il s'agissait du mystère de San Guilhem et Santa Felicia.

Sainte Félicie était une princesse d'Aquitaine qui, après un pèlerinage à Compostelle, renonça à ses richesses et demeura à Amocain, pour y mener une vie de prière. Son frère Guilhem, peu convaincu par les explications des gens du cortège, vint pour la tuer. Puis, pris de remords, il alla lui aussi à Compostelle et revint finir ses jours au sanctuaire tout voisin de la Vierge d'Arnotegui.

Autre tradition, qui demande moins d'acteurs : le jeudi de Pâques, à l'occasion de la bénédiction du vin, le prêtre fait passer ce précieux liquide régional au-dessus de la tête d'argent contenant les reliques de San Guilhem.

Jumelages[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France Braud-et-Saint-Louis (France)[3]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Jeanne III de Navarre, couramment appelée Jeanne d'Albret, née le 7 janvier 1528 à Saint-Germain-en-Laye, morte le 9 juin 1572 à Paris, fut reine de Navarre de 1555 à 1572. Elle était fille d'Henri II (1503-1555) dit Henri d'Albret, roi de Navarre (1517-1555) et de Marguerite de France (1492-1549), dite Marguerite d'Angoulême, sœur aînée du roi de France François Ier.
  2. Philippe III d'Évreux ou Philippe III de Navarre (né le 27 mars 1306 - mort le 23 septembre 1343 à Jerez de la Frontera, Andalousie, Espagne) était un prince de sang royal français, monarque du Moyen Âge, qui fut d'abord comte d'Évreux de 1319 à 1343 avant de devenir, par son mariage roi de Navarre de 1328 à 1343.
  3. Annuaire des villes jumelées

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources et références[modifier | modifier le code]

  • (es) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en espagnol intitulé « Obanos » (voir la liste des auteurs)
  • Grégoire, J.-Y. & Laborde-Balen, L. , « Le Chemin de Saint-Jacques en Espagne - De Saint-Jean-Pied-de-Port à Compostelle - Guide pratique du pèlerin », Rando Éditions, mars 2006, ISBN 2-84182-224-9
  • « Camino de Santiago St-Jean-Pied-de-Port - Santiago de Compostela », Michelin et Cie, Manufacture Française des Pneumatiques Michelin, Paris, 2009, ISBN 978-2-06-714805-5
  • « Le Chemin de Saint-Jacques Carte Routière », Junta de Castilla y León, Editorial Everest

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Étape précédente
(1,5 km à pied)
Muruzábal
Pèlerinage de Saint-Jacques-de-Compostelle
08 Coquille.jpg
(691 km jusqu'à Saint-Jacques-de-Compostelle)
Camino navarro
Étape suivante
(2,5 km à pied)
Puente la Reina