Esteribar

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Esteribar
Esteríbar(es)
Blason de Esteribar
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Statut Commune
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre Navarre
Comarque Auñamendi
Maire
Mandat
Francisco Javier Borda Garde (I.E.)
2007-2011
Code postal 31630
Démographie
Gentilé Esteribartarra (eu)
Population 2 202 hab. (2010)
Densité 15 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 56′ 54″ N 1° 31′ 56″ O / 42.94833333, -1.5322222242° 56′ 54″ Nord 1° 31′ 56″ Ouest / 42.94833333, -1.53222222  
Altitude 528 m
Superficie 14 328 ha = 143,28 km2
Localisation
Localisation de Esteribar

Géolocalisation sur la carte : Navarre

Voir sur la carte administrative de Navarre
City locator 14.svg
Esteribar

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Esteribar

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Esteribar
Liens
Site web www.esteribar.org

Esteribar (en espagnol Esteríbar, avec un accent tonique) est une commune de la Communauté forale de Navarre dans le nord de l'Espagne. Son chef-lieu est la localité la plus peuplée Zubiri.

Esteribar est situé dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec le castillan et à 20 km de sa capitale, Pampelune. Le nombre d'habitants en 2010 était de 2 202.

Son territoire est traversé par le Camino francés du Chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle. Celui-ci passe successivement par les localités de Zubiri, Larrasoaña, Akerreta, Zuriain, Iroz et Zabaldika.

Bourgades[modifier | modifier le code]

Esteribar est un municipio composée de 31 localités réparties le long d'une vallée.

11 localités ont la taille suffisante pour avoir un statut de concejo (commune), doté d'une certaine autonomie :

  • Anchóiz en espagnol et officiellement en basque Antxoritz - 24 hab.
  • Eugui en espagnol et officiellement en basque Eugi - 342 hab.
  • Imbuluzqueta en espagnol et officiellement en basque Inbuluzketa - 40 hab.
  • Iragui en espagnol et officiellement en basque Iragi - 23 hab.
  • Larrasoaña - 168 hab.
  • Leránoz en espagnol et officiellement en basque Leranotz - 13 hab.
  • Saigós en espagnol et officiellement en basque Saigots - 73 hab.
  • Sarasíbar en espagnol et officiellement en basque Sarasibar - 29 hab.
  • Urdániz en espagnol ou en euskera Urdaitz et officiellement Urdaitz-Urdaniz - 119 hab.
  • Zabaldica en espagnol et officiellement en basque Zabaldika - 25 hab.
  • Zubiri - chef-lieu du municipio, 439 hab.

17 autres villages du municipio ont perdu le statut de concejo:

D'autres enfin sont aujourd'hui dépeuplés :

  • Beltzunegi
  • Idoieta.
  • Zai.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Histoire[modifier | modifier le code]

Le nom d'Esteribar vient du basque ezter "gorge(s)" et ibar "vallée".

Économie[modifier | modifier le code]

Administration[modifier | modifier le code]

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du 15 décembre sur le basque[1] , la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque y est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'administration publique, les médias, les manifestations culturelles et en éducation cependant l'usage courant du basque y est majoritaire et encouragé le plus souvent.

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
1 475 1 452 1 709 1 519 1 527 1 518 1 527 1 547 1 591 1 652 1 911
Sources: Esteribar et instituto de estadística de navarra

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

Personnages célèbres[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]