Ziordia

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Ziordia
Blason de Ziordia
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de l'Espagne Espagne
Communauté autonome Navarre Navarre
Province Navarre Navarre
Comarque Barranca
District judic. (Municipio)
Maire
Mandat
Jesús Arrese Galbete (Na-Bai)
2007-2011
Code postal 31809
Démographie
Gentilé Ziordiarra (eu)
Population 329 hab. (2007)
Densité 23 hab./km2
Géographie
Coordonnées 42° 52′ 00″ N 2° 14′ 00″ O / 42.866667, -2.233333 ()42° 52′ 00″ Nord 2° 14′ 00″ Ouest / 42.866667, -2.233333 ()  
Altitude 553 m
Superficie 1 439 ha = 14,39 km2
Localisation
Localisation de Ziordia

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte administrative d'Espagne
City locator 14.svg
Ziordia

Géolocalisation sur la carte : Espagne

Voir la carte topographique d'Espagne
City locator 14.svg
Ziordia

Ziordia en basque ou Ciordia en espagnol est une ville et une municipalité de la Communauté forale de Navarre au nord de l'Espagne et à 55 km de sa capitale, Pampelune.

Elle est située dans la zone bascophone de la province où la langue basque est coofficielle avec l'espagnol. Elle appartient a la Mancomunidad[1] de la Sakana et a la Merindad de Pampelune. Le secrétaire de mairie est aussi celui d'Urdiain.

Géographie[modifier | modifier le code]

Localités limitrophes[modifier | modifier le code]

Division linguistique[modifier | modifier le code]

En accord avec Loi forale 18/1986 du 15 décembre sur le basque[2] , la Navarre est linguistiquement divisée en trois zones. Cette municipalité fait partie de la zone bascophone où l'utilisation du basque y est majoritaire. Le basque et le castillan sont utilisés dans l'administration publique, les médias, les manifestations culturelles et en éducation cependant l'usage courant du basque y est majoritaire et encouragé le plus souvent.

Histoire[modifier | modifier le code]

À l'époque de Jean II[3] la ville prit une grande importance car on a créé la seigneurie de Ziorda.

Vers les années 1575 - 1576, la ville a dû faire face aux rumeurs sur des faits de sorcellerie.

Économie[modifier | modifier le code]

L'industrie moderne qui a commencé à se développer dans les années 1960, la proximité de pôles industriels comme Altsasu et Olazti-Olazagutía, ainsi que la route nationale de Vitoria-Gasteiz (Alava et capitale du gouvernement basque) toute proche ont favorisé le développement de cette municipalité.

Administration[modifier | modifier le code]

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique
1996 1998 1999 2000 2001 2002 2003 2004 2005 2006 2007
372 373 382 368 361 364 365 369 361 351 329
Sources: Ziordia et instituto de estadística de navarra

Patrimoine[modifier | modifier le code]

Patrimoine civil[modifier | modifier le code]

Patrimoine religieux[modifier | modifier le code]

  • Église de l'assomption, réalisée en pierre et datant du XVIe-XVIIIe siècle.
  • Ermitage de Nuestra Señora del Milagro, située au centre du village.

Personnalités[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. La mancomunidad est une forme administrative de regroupement intercommunal, propre à l'Espagne. En matière juridique, la mancomunidad désigne l'association libre de communes, dans le cadre juridique national, créant une entité locale supérieure à laquelle les communes regroupées délèguent une partie des compétences que la loi leur attribue.
  2. Ley foral 18/1986, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence.Ley Foral 18/86, de 15 de diciembre de 1986, del Vascuence. Régulation de son usage et de son officialisation. En français sur le site de L'aménagement linguistique dans le monde.
  3. Jean II d'Aragon (catalan : Joan II, castillan : Juan II), né le 29 juin 1398 à Medina del Campo, mort le 19 janvier 1479 à Barcelone, fut roi de Navarre par mariage entre 1425 et 1441 puis par usurpation entre 1441 et 1479), et enfin roi d'Aragon, de Majorque, de Sardaigne et de Sicile (sous le nom de Jean Ier), comte de Barcelone, de Roussillon et de Cerdagne entre 1458 et 1479.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]