Nigel Short

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Short.

Nigel Short

Description de cette image, également commentée ci-après

Nigel Short en 2005

Naissance (48 ans)
Leigh (en), Royaume-Uni
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni britannique
Profession Joueur d'échecs
Distinctions

Nigel Short (né le à Leigh, Grand Manchester) est un grand maître britannique du jeu d'échecs. Il a été finaliste du championnat du monde d'échecs 1993 (classique). Au , il est le 58e joueur mondial, et le 3e anglais, avec un classement Elo de 2 692 points.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jeune prodige des échecs[modifier | modifier le code]

Nigel Short en 1976

À 10 ans, Short attire l'attention des média par une victoire contre Viktor Kortchnoï en partie simultanée. En 1977, il est le plus jeune participant au Championnat d'échecs de Grande-Bretagne en se qualifiant trois jours avant son 12e anniversaire. Deux ans plus tard, à Chester en 1979, il est 1er du championnat britannique, ex æquo avec John Nunn et Robert Bellin, ce qui lui vaut sa première norme de maître international. Il devient le deuxième maître international le plus jeune de l'histoire, après Henrique Mecking, en marquant 8/15 au tournoi d'Hastings 1979-1980. Il a participé à quatre championnats du monde junior entre 1980 et 1983, son meilleur résultat étant une 2e place derrière Gary Kasparov à Dortmund en 1980. Il décroche le titre de grand maître international en 1984, à l'âge de 19 ans, devenant le plus jeune grand maître de l'époque.

Candidat au championnat du monde[modifier | modifier le code]

Nigel Short en 1986

Short part à l'assaut du titre de champion du monde en 1985 quand il se qualifie de justesse au tournoi interzonal de Bienne, ce qui fait de lui le premier candidat britannique. Il se défait au départage de John van der Wiel et d'Eugenio Torre pour la dernière place qualificative. Le tournoi des candidats de Montpellier qui suit n'offre cependant que peu de succès à Short, il y finit 10e avec 7/15. Lors du prochain cycle, il se qualifie à nouveau en remportant l'interzonal de Subotica avec Jon Speelman. Le tournoi des candidats suivants reprend l'habituel format de matchs individuels : Short défait Gyula Sax (+2 =3) à Saint-Jean en 1988, mais perd ensuite de façon inattendue contre son compatriote Jon Speelman à Londres (-2 =3).

L'épreuve suivante s'avère être la plus fructueuse. Une victoire à la dernière ronde contre Mikhaïl Gourevitch permet à Short de finir 3e ex æquo avec Viswanathan Anand derrière Vassili Ivantchouk et Boris Gelfand à l'interzonal de Manille, le qualifiant comme candidat pour la troisième fois consécutive. Après avoir vaincu Gelfand (+4 =2 -2) en huitième de finale, il affronte Jon Speelman qu'il finit par battre au terme d'un match âprement disputé. Au cours des demi-finales, il se défait du légendaire Anatoli Karpov (+4 =4 -2) dans un match que certains considèrent comme fin d'une ère pour le champion russe. En finale, Short remporte le match contre le Néerlandais Jan Timman (+5 =5 -3) à San Lorenzo de El Escorial et peut donc disputer le titre mondial au tenant du titre, Garry Kasparov.

Selon Short et Kasparov, le président de la Fédération internationale des échecs, Florencio Campomanes, décide alors du lieu du match (Manchester) et des prix en espèces sans les consulter, ce qui est contraire aux règles de la FIDE. Kasparov et Short décident alors de former une organisation rivale, la Professional Chess Association et organisent un match parallèle pour le titre, sponsorisé par le journal The Times. Le match a lieu de septembre à octobre 1993, et Kasparov remporte une nette victoire (+6 -1 =13).

La FIDE ne reconnait pas ce titre et organise un championnat entre Karpov et Timman pour le titre FIDE. C'est le début d'un schisme qui durera jusqu'en 2006.

Résultats en tournoi[modifier | modifier le code]

Short remporte le championnat du Royaume-Uni en 1984, 1987 et 1998 et le championnat d'Angleterre en 1991. Il est le champion du Commonwealth en 2004, 2006 (à Bombay) et en 2008 (Nagpur). Il remporte le EU Individual Open Chess Championship en 2006 à Liverpool et finit 2e ex æquo en 2008. Il finit 1er seul ou ex æquo dans de nombreux tournois internationaux dont Genève 1979, BBC Master Game 1981, Amsterdam OHRA 1982, Bakou 1983, Esberg 1984, Wijk aan Zee (1986, 1987), Reykjavik 1987, Amsterdam VSB 1988, 1991, 1992, 1993, Hastings 1987-1988 et 1988-1989, Pärnu 1996, Groningue 1996, Tallinn/Pärnu 1998, Dhaka United Insurance 1999, Shymkent 1999, Pampelune 1999-2000 ; Tan Chin Nam Cup, Pékin 2000 ; Sigeman & Co Malmö 2002, 2009 ; Gibraltar 2003, 2004 et 2012, Budapest Hunguest Hotels 2003, Samba Cup, Skanderborg 2003, Taiyuan 2004, Politiken Cup 2006 et le tournoi des rois de Bazna 2008. Son meilleur résultat est probablement au tournoi d'Amsterdam VSB en 1991, quand il partage la première place avec Valery Salov devant Kasparov et Karpov. En juin 2009, il remporte le tournoi Sigeman & Co de Malmö (catégorie XV) avec un score final de 4,5/5 et une performance Elo remarquable de 2974[1].

Short s'est avéré être un redoutable compétiteur en match, écrasant le champion américain Lev Alburt en 1985 à Foxborough 7-1 (+6 =2). Il bat également Utut Adianto (+3 =3) à Jakarta en 1995, Étienne Bacrot à Albert en 2000 (+3 =2 -1), Hannes Stefansson à Reykjavík en 2002 (+4 =1 -1) et Ehsan Ghaem Maghami à Téhéran en 2003 (+2 =4). Short est battu par Joel Benjamin (2,5-1,5) à Londres en 1983, fait match nul contre Jan Timman (3-3) dans un match exhibition à Hilversum en 1989, bat Boris Gulko en marge du match de quarts de finale PCA à New York en 1994 et perd contre Gata Kamsky (5,5-1,5) aux demi-finales PCA à Linares en 1995.

Résultats par équipes[modifier | modifier le code]

Short fait ses débuts en compétition par équipe pour l'Angleterre à 17 ans, au championnat d'Europe par équipes de Plovdiv en 1983, et a représenté l'Angleterre de façon très régulière depuis lors. Il remporte notamment la médaille d'argent par équipes à l'Olympiade de Salonique en 1984, ainsi qu'à l'Olympiade de Dubai en 1986 (où il décroché également l'or au 3e échiquier), et Olympiade de Salonique en 1988. Il obtient une médaille de bronze à l'Olympiade de Novi Sad en 1990, et son équipe d'Angleterre est 4e en 1994 et en 1996. Il mène l'équipe à la victoire au championnat d'Europe par équipe en 1997 à Pula et son équipe est 3e en 1992 et 4e en 1983 et en 201. Il fait partie de l'équipe d'Angleterre au championnat du monde par équipes en 1985 (bronz par équipe), 1989 (bronze) et 1997 (4e).

Voici ses résultats par équipes :

Olympiades 
Championnat d'Europe 
  • Plovdiv 1983, 7e échiquier, 4,5/7 (+3 =3 -1) ;
  • Debrecen 1992, 1er échiquier, 5,5/8 (+4 =3 -1), bronze au 1er échiquier ;
  • Pula 1997, 1er échiquier, 4/7 (+2 =4 -1) ;
  • Batumi 1999 1er échiquier, 5/8 (+3 =4 -1) ;
  • León 2001 2e échiquier, 6/9 (+3 =6).
Championnat du monde 
  • Lucerne 1985, 4e échiquier, 4/8 (+1 =6 -1) ;
  • Lucerne 1989, 1er échiquier, 4,5/8 (+3 =3 -2), argent au 1er échiquier ;
  • Lucerne 1997, 1er échiquier, 4/8 (=8).

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :