1990 aux échecs

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Chronologie des échecs – Année 1990

Années :
1987 1988 1989  1990  1991 1992 1993

Décennies :
1960 1970 1980  1990  2000 2010 2020
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire


Chronologies géographiques :
Afrique • Amérique (Canada (Alberta, Nouveau-Brunswick, Ontario, Québec), États-Unis) • Asie • Europe (France (Paris), Italie, Suisse) • Océanie


Chronologies thématiques :
Aéronautique Architecture Astronautique Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Disney Droit Échecs Économie Football Informatique Jeu Jeu vidéo Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Théâtre


Calendriers :
Romain Chinois Grégorien Hébraïque Hindou Musulman Persan Républicain

Années aux échecs :
1987 1988 1989 - 1990 - 1991 1992 1993
Décennies des échecs :
1960 1970 1980 - 1990 - 2000 2010 2020

Évènements majeurs[modifier | modifier le code]

Le championnat du monde se déroule à New York et Lyon du 8 octobre au 31 décembre 1990 entre Garry Kasparov, le tenant du titre et Anatoli Karpov. Kasparov conserve son titre sur le score de 12,5 à 11,5 (+4 -3 =17). Il déclare pour objectif de rester champion du monde jusqu'en l'an 2000, objectif qu'il réalisera[1].

Les « Olympiades » se déroulent à Novi Sad. 107 pays sont en compétition. La médaille d'or est remportée par l'Union soviétique (39 points), l'argent par les États-Unis (35 points et demi) et le bronze par l'Angleterre (35,5 également).

Chez les femmes, la Hongrie l'emporte au départage devant l'Union soviétique (35 points tous deux) et la Chine (29 points).

Pour la première fois, le tournoi interzonal se déroule au système suisse. Il se tient à Manille et est remporté par les soviétiques Boris Gelfand et Vasily Ivanchuk avec 9 points sur 13 devant Viswanathan Anand (Inde), Nigel Short (Angleterre) (8,5 / 13). Avec 8 points sur 13, Gyula Sax (Hongrie), Viktor Kortchnoï (Suisse), Robert Hübner (RFA), Predrag Nikolic (Yougoslavie), ainsi que Leonid Youdassine, Sergey Dolmatov et Alexey Dreev (tous trois URSS) se sont aussi qualifiés pour le tournoi des candidats.

À Santiago du Chili, Ilia Gourevitch (États-Unis) remporte le championnat du monde junior. Le titre féminin est remporté par la Soviétique Ketino Kachiani pour la deuxième année de suite.

Tournois et opens[modifier | modifier le code]

1er trimestre[modifier | modifier le code]

  • Janvier 1990 :

Reggio Emilia (catégorie 16, moyenne Elo = 2 629) est remporté par Jaan Ehlvest (2 620) avec 7,5 pts /10 devant Vasily Ivanchuk (2 660) 6,5/10 et Anatoli Karpov (2 755) 6/10.

Hastings (catégorie 14, moyenne = 2 586) est remporté par Sergey Dolmatov (2 610) avec 8,5 pts/14.

Wijk aan Zee (catégorie 13, moyenne = 2 567) est remporté par John Nunn (2 600) avec 8 pts/13.

  • Mars 1990 :

Linares (catégorie 16, moyenne = 2 628) est remporté par Garry Kasparov (2 800) avec 8 pts/11 devant Boris Gelfand (2 615) 7,5/11 et Valery Salov (2 645) 7/11.

2e trimestre[modifier | modifier le code]

  • Avril 1990 :

Dortmund (catégorie 13, moyenne = 2 554) est remporté par Alexander Tchernine (2 600) avec 9 pts/11.

Munich (catégorie 13, moyenne = 2 567) est remporté par Alexander Beliavski (2 640) avec 7 pts/11.

  • Mai 1990 :

Haninge (catégorie 14, moyenne = 2 580) est remporté par Yasser Seirawan (2 595) avec 8,5 pts/11 devant Jaan Ehlvest (2 620) 7,5/11 et Anatoli Karpov (2 730) 7,5/11.

  • Juin 1990 :

À l'open GMA de Moscou (qualificatif pour la coupe du Monde de la GMA) se qualifient :

1-5 Jonathan Speelman, Michael Gourevitch, Alexander Khalifman, Zurab Azmaiparashvili et Ievgueni Bareïev 7/11 ; 6-11 Alexander Beliavsky, Lajos Portisch, Nick de Firmian et Murray Chandler 6,5/11 ; Yasser Seirawan, Predrag Nikolić et Kiril Georgiev 6/11.

Boris Gelfand (8e avec 6,5/11), Vasily Ivanchuk (9e avec 6,5/11) et Lev Polougaïevski (12e avec 6,5/11) sont éliminés à cause d'un règlement empéchant la qualification de plus de 5 joueurs ayant la même nationalité (Gourevich, Khalifman, Azmaiparaschvili, Bareev, Beliavsky, Gelfand et Ivanchuk avaient à l'époque, la nationalité soviétique).

Debrecen (catégorie 13, moyenne = 2 551) est remporté par Oleg Romanichine (2 525) avec 6,5 pts/11.

3e trimestre[modifier | modifier le code]

  • Juillet 1990

Bienne (catégorie 14) est remporté par Anatoli Karpov 9,5 pts devant Ulf Andersson 8 pts[2].

4e trimestre[modifier | modifier le code]

Matches amicaux[modifier | modifier le code]

Championnats nationaux[modifier | modifier le code]

Le championnat de Belgique se déroule à Brasschaat. Michel Jadoul remporte le titre.

Le championnat de France se déroule à Angers. Marc Santo-Roman remporte le titre.

Le championnat d'URSS se déroule à Leningrad. Aleksandr Beliavski, Leonid Youdassine, Evgeny Bareev et Alexeï Vyjmanavine sont premiers ex æquo avec 8 points et demi sur 13.

Divers[modifier | modifier le code]

  • Classement Elo au 1er janvier
1er Garry Kasparov 2 800
2e Anatoli Karpov 2 730
3e Jan Timman 2 680
4e Vasily Ivanchuk 2 665
5e Mikhail Gourevitch 2 645
6e Valery Salov 2 645
7e Alexander Beliavsky 2 640
8e Nigel Short 2 635
9e Ulf Andersson 2 630
10e Viktor Kortchnoï 2 625
Dames
1er
2e
3e

Décès[modifier | modifier le code]

Naissances[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Nicolas Giffard et Alain Biénabe, Le Guide des échecs : Traité complet, Robert Laffont,‎ 1993, 1600 p. (ISBN 9782221059135), p. 656.
  2. Le site du festival de Bienne