Luke McShane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir McShane.

Luke McShane

Description de cette image, également commentée ci-après

Luke McShane en 2013

Naissance (30 ans)
Nationalité Drapeau : Royaume-Uni britannique
Profession Joueur d'échecs

Luke James McShane est un grand maître anglais du jeu d'échecs né le . Il a atteint son meilleur classement Elo de 2 683 en . Au , son classement est de 2 671 points ; il est ainsi le 3e joueur anglais et le 74e mondial.

Débuts[modifier | modifier le code]

Luke McShane, Duisburg 1992

McShane était considéré comme un jeune prodige, remportant le championnat du monde des moins de 10 ans à 8 ans à peine, en 1992. Il a alors été sponsorisé par le fabricant de matériel informatique Psion. À 16 ans, il devient le plus jeune grand maître britannique, remportant les trois normes en Allemagne, en Islande et lors de la Politiken Cup de Copenhague au Danemark[1]. En , McShane était le 2e junior mondial après Teimour Radjabov[2].

Grand maître[modifier | modifier le code]

Parmi ses résultats les plus remarquables, on peut relever la 1re place ex æquo au Bunratty Masters d'Irlande en 1998, avec John Nunn, remportant 5 des 6 parties, ainsi que sa victoire au Iona Tech Masters de Kilkenny, partagée avec Stuart Conquest et Bogdan Lalic. McShane a aussi mené le championnat du Royaume-Uni en 2002 à Torquay et était dans une bonne position dans la dernière ronde, avant de commettre une erreur et de perdre contre le futur champion, Ramachandran Ramesh. Il finit 4e.

Depuis 2002, McShane rencontre des adversaires plus forts, dont des joueurs du top 10 mondial. Il a défendu les couleurs anglaises à l'Olympiade d'échecs de 2002 à Bled, marquant 6,5/11 et décroche la médaille d'argent au championnat du monde junior de 2002 à Goa. En 2003, il obtient une honorable 5e place au fort tournoi de Hrokurinn à Reykjavik, finissant devant le numéro 1 anglais, Michael Adams et annulant contre Viktor Kortchnoï et Alexei Shirov. Il bat Shirov dans un tournoi de blitz ultérieur à Reykjavik. En 2003, au tournoi Siegman de Malmö, il finit 3e avec 5,5/9, annulant contre le vainqueur du tournoin Vasily Ivanchuk. Toujours en 2003, il finit 27e sur 207 avec 8/13 au fort championnat d'Europe d'échecs individuel de Silivri en Turquie, à 1,5 point du vainqueur, Zurab Azmaiparashvili. Peu après, il finit 1er ex æquo avec Alexei Dreev et Krishnan Sasikiran à la North Sea Cup de Esberg au Danemark avec 6,5/9, puis 2e ex æquo à la Politiken Cup de Copenhague avec 8,5/11 et remporte le Malmö Masters avec 7,5/9, à 1,5 point du second.

McShane est un fort joueur de blitz. Il a gagné le tournoi de 136 joueurs à Kuppenheim en 2003, devant Vladimir Epichine et l'ancien champion de blitz allemand, Robert Rabiega, finissant avec un score de 50,5/53. Dans ce tournoi, il participait à la compétition via Internet, tandis que les autres joueurs étaient présents dans l'aire de jeu en Allemagne. En 2003, il remporte le championnat de blitz britannique d'Uxbridge avec un score de 14,5/16, puis le tournoi open de parties rapides du Groenland avec 8,5/9.

Au Chess Classic de Londres, le 8 décembre 2010 Luke McShane gagne la première partie contre Magnus Carlsen, mais finit le tournoi à la deuxième place avec 4.5/7 derrière Carlsen qui fait le même score mais avec plus de parties gagnées[3].

Formation[modifier | modifier le code]

McShane a suivi les cours de la Westminster Under School puis de la City of London School avant d'entrer à l'université d'Oxford en 2003 où il suit les cours de philosophie et de mathématiques à l'University College. Il a cependant continué à jouer pour la Bundesliga allemande et finit 1er avec Miguel Illescas Cordoba et Emil Sutovsky à Pampelune avec une performance Elo de 2701. En été 2006, il a suivi un stage à Goldman Sachs. Il décroche son diplôme en 2007 et travaille depuis pour Goldman Sachs comme opérateur de marché. N'étant donc pas un professionnel des échecs il est parfois considéré comme le meilleur amateur actuel.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. ce record fut battu en 2007 par David Howell
  2. « Top 20 juniors de janvier 2004 »
  3. Le tournoi d'échecs de Londres attribue 3 points à un gain, 1 point à une nulle et 0 point à une perte, le but étant de privilégier les parties décisives en considérant dans le classement qu'un gain vaut plus que deux nulles

Liens externes[modifier | modifier le code]