Vlastimil Hort

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hort.
Vlastimil Hort en 2005

Vlastimil Hort (né le 12 janvier 1944 à Kladno, en Tchécoslovaquie) est un grand maître tchèque du jeu d'échecs. Il fut l'un des plus forts joueurs des années 1960 et 1970 et atteignit le stade du tournoi des candidats au championnat du monde d'échecs, mais n'est jamais parvenu jusqu'à la finale.

Biographie et carrière[modifier | modifier le code]

Vlastimil Hort en 1973

Hort était citoyen tchécoslovaque pendant la première partie de sa carrière, remportant le championnat national en 1970, 1971, 1972, 1975 et 1977. Il obtint le titre de grand maître en 1965. Il remporta des tournois importants, comme le tournoi d'Hastings en 1967-1968, Skopje 1969, le mémorial Capablanca à La Havane en 1971, etc. et est reconnu comme l'un des plus forts joueurs non-soviétiques du monde. Ceci l'amène à représenter le Reste du monde dans le match URSS contre le reste du monde de 1970, où il occupa le quatrième échiquier et obtint un résultat remarquable de +1 contre le fort joueur soviétique Lev Polougaïevski.

Hort émigra en Allemagne de l'Ouest dans les années 1980, et remporta le championnat national de son pays d'adoption en 1987, 1989 et 1991. En dépit de son âge, il reste un joueur actif en tournoi, défendant les couleurs de l'Allemagne réunifiée et participant notamment au tournoi « Vétérans contre dames ».

Tournois zonaux, interzonaux et match des candidats (1977)[modifier | modifier le code]

Hort en 1982

Hort participa à plusieurs tournois zonaux et interzonaux qualificatifs pour la détermination du challenger du champion du monde. Il obtint en général de bons résultats, mais sans jamais parvenir à la finale. Il parvint au stade des matchs des candidats en 1977-1978, mais fut éliminé au premier tour dans un match disputé contre Boris Spassky à Reykjavik.

La réputation de sportivité de Hort est confirmée à l'occasion de ce match : alors que Spassky tombe malade et ne peut plus jouer, il épuise les jours de report normalement autorisés sans qu'il soit à même de reprendre de combat. Alors que Hort aurait pu réclamer le gain du match par forfait, il offre à Spassky le bénéfice de ses propres jours de report de façon à ce que l'ancien champion du monde puisse se rétablir, un geste particulièrement élégant. La dernière partie de ce match est curieuse : Hort a une position clairement gagnante mais oublie la pendule de façon inexpliquée et perd au temps, offrant la victoire de la partie et du match à Spassky. Le jour suivant, Hort donne une simultanée à 600 joueurs, un record, expliquant qu'il voulait ainsi évacuer le souvenir de cette défaite stupide contre Spassky.

Une partie remarquable[modifier | modifier le code]

Hort en 2009
Simultanée de Vlastimil Hort en 1997

Voici une partie du tournoi zonal de 1967, qualificatif pour l'interzonal, qui s'est tenu à Halle en Allemagne de l'Est. Elle illustre bien la capacité de Hort à convertir un avantage positionnel en attaque gagnante. Son adversaire est un maître international yougoslave de premier plan.

Hort-Minić, Défense est-indienne

1.d4 Cf6 2.c4 g6 3.Cc3 Fg7 4.e4 d6 5.Fe2 O-O 6.Fg5 c5 7.d5 h6 8.Fe3 Rh7 9.Cf3 Te8 10.O-O Cbd7 11.Dc2 e6 12.dxe6 Txe6 13.Tad1 De7 14.Tfe1 Cxe4 15.Cd5 Dd8 16.Fd3 f5 17.Cf4 Te8 18.Fxe4 Txe4 19.Txd6 Dc7 20.Txg6 Txf4 21.Fxf4 Dxf4 22.Txg7+ Rxg7 23.Dc3+ Cf6 24.Te7+ Rg6 25.Ce5+ Rh5 26.Tg7 Fe6 27.Dh3+ Dh4 28.Cg6 1-0.

Dans la position finale, si les Noirs capturent la dame, les Blancs ont un mat élégant avec 29. Cf4+ Rh4 30. g3+!

Références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]